Avis NatureHike Quilt 2020

1 avis NatureHike Quilt.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Le cocon multi-usages

Avis sélectionné
Profil du testeur : 52 ans | 1,80m | 75kg | Débutant | Rochefort
Acheté : 25€ en ligne
Conditions du test : Randovélo de printemps et d'été, mais je suis frileux.

Points forts

Légère
Très compressible
Chaude vu le poids et l'encombrement

Points faibles

Rapport poids total / charge en duvet moins favorable que sur des modèles plus emplumés, mais ce n'est pas spécifique à cette couette.

Autant le dire tout de suite, le test il va pas être bien riche en photos vu que la seule que j'ai posté raconte très bien l'histoire que je veux partager.

C'est une couette, c'est une cape, que dis-je c'est une cape, c'est une couverture ! *

Ses dimensions de 139x92 lui permettent de servir comme sur la photo de servir de châle de lecture, de plaid pour tricoter au pied de la cheminée, et de couvre guibolles.

Elle pèse environ 230g (220 fabricant) dont 90g de duvet d'oie, supposé 800 CuIn (mais en gros vu qui le vend et où c'est fabriqué ils pourraient mettre duvet de chapaounzel martien12 000 CuIn qu'on pourrait pas vérifier). Ça nous fait une charge en duvet rapportée au poids à 0.4 aussi bonne que celle d'un quilt Cumulus 150 et comme toujours beaucoup moins favorable qu'un modèle plus chargé.

Coutures traversantes = ponts thermiques potentiels, mais quasiment obligatoires avec une charge en duvet aussi faible pour pas se retrouver avec toute la plume sur la cuisse droite. C'est la solution adoptée sur le Down Sweater Jacket de Patagonia ou les vestes Jott avec des vrais morceaux de hype dedans, et il me semble que c'est la seule pour qu'un objet avec une charge en duvet aussi faible reste au moins un peu efficace.

Pas de trucs inutiles comme une fermeture éclair ou un cordon de serrage, juste quatre pressions Kam standards qui permettent de se bricoler des sangles pour une utilisation en couette pour le bas, j'y reviens.

Le tissu de couverture est supposé imperméable, lisez "vaguement déperlant".

Elle est vendue avec une poche de stockage, aussi inutile que légère.

la couleur bleu-vert foncé j'ai vu mieux et j'ai vu pire.

Je l'ai achetée 25€ soit le prix d'un sac à viande en soie chez D4, malheureusement le contexte actuel a fait bondir le prix à plus de 45 et c'est bien dommage.

Packing and unpacking in bikepacking.

Elle se compresse dans un volume absolument ridicule, celui d'un bidon porte-outils Elite par exemple dans lequel elle rentre en forçant un peu. Dans ma sacoche de cintre, le plus petit modèle Apidura Expedition, elle cohabite* paisiblement avec le gilet duvet sans manches, le Thermarest Néoair et la tenue de nuit du gars qu'est frileux même en été. Une fois sortie de sa boite, elle reprend un gonflant honorable rapidement et fait son office.

Voici comment je l'utilise. Vers chez moi les nuits sont fraiches, souvent vers les 15° au printemps, en automne et même en été, vent et bord de mer obligent. Emmener mon Quilt Cumulus c'est un peu overkill et quand je pars sans rien j'ai froid. Je prends donc un gilet duvet sans manches pour le haut et je me sers de cette couette fixée sous le matelas par des liens élastiques à l'aide des pressions Kam susmentionnées. Si j'ai trop chaud c'est facile de la virer, si j'ai froid le tout me permet d'envelopper ma couverture isolante Lixada qui ressemble un peu à une Sol Emergency Bivvy Lite. Je peux mettre le gilet au lever du jour ou la nuit même quand je roule, et l'effet jupette de la couette comme sur la photo me permet d'avoir chaud aux guibolles pour le café du matin. S'il fait vraiment chaud et que je roule plus ou moins en plaine, je ne prends que la couette et je m'en sers comme couvre épaules au lever. C'est un système ultra-modulaire, très efficace et particulièrement léger : j'en suis ravi.


Une conclusion non définitive

Cette couette est parfaitement adaptée à ma pratique. Le rapport poids / encombrement / chaleur / confort / praticité est exceptionnel, et le reste même avec l'augmentation délirante de prix dont elle a récemment fait l'objet. Je pense que tous.tes les randonneurs.euses qui baladent en plaine l'été peuvent lui trouver une utilité.


* Ne croyez pas parce que je le parodie que je sois un fan de M. Rostand et de sa verve sexiste et franchouillarde, ce n'est pas le cas.

** Pour reprendre le "cri d'amour du crapaud" du regretté Pierre Desproges dont l'humour qui a bercé mon adolescence est certes daté mais toujours acerbe.

Pour qui ?

Pour tous.tes les randonneurs.euses en conditions clémentes en plaine qui cherchent un truc polyvalent qui tient raisonnablement chaud.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire