Avis Ortovox Peaklight 40 2020

2 avis Ortovox Peaklight 40.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
NobruDude

Le meilleur compagnon pour rando technique/escalade

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,69m | 60kg | Avancé | Fonsorbes
Acheté : 200€ en magasin
Conditions du test : Un peu toutes les conditions, mais pas de grosse pluie encore !

Points forts

Léger
Super confortable (dos + réglages)
Grand zip circulaire
Nombre accessoires bien pensés (corde, pioche…)
Super gueule
Modularité

Points faibles

Manque compartimentage

Ce test n’est pas issu d’un Test Privé Outzer, mais pas loin ! Ce sac a en effet été proposé la saison dernière par Ortovox et Outzer en TP, mais voilà, bon, ça n’a pas été pour moi. Néanmoins, je l’ai alors découvert, et en ai pas mal parlé autour de moi… surement un peu trop, puisque c’est arrivé dans les oreilles des bonnes personnes, et on a fini par me l’offrir pour mon anniv !!

Après avoir donc pas mal baroudé avec ce sac-à-dos d’alpi Ortovox Peaklight 40, je vous propose de partager mon retour, qui sera ici focalisé sur son utilisation en montagne l’été, à savoir rando et escalade en grande voie principalement ; en ce qui concerne la version neige, voir le test dédié sur le site qui va bien, à savoir Skipass.

J’étais depuis longtemps à la recherche d’un sac un peu plus volumineux que mon Ortovox Freerider 24 qui, même archi rempli, commençait à montrer ses limites, surtout quand les sorties deviennent de plus en plus techniques, avec donc de plus en plus de matos (cordes, dégaines, coinceurs/friends, baudar, casques, etc…). J’envisageais un sac autour de 35 litres extensible, alors 40, ça paraissait parfait. Et en tant qu’heureux possesseur de sacs Ortovox depuis longtemps, j’avais une sérieuse confiance en la marque.

Alors, je ne vais pas ici vous décrire point à point toutes les caractéristiques de ce sac, qui, en plus, en a beaucoup, mais plutôt me focaliser sur mon ressenti sur son utilisation. Si vous voulez avoir précisément la description du sac, le mieux, c’est d’aller sur le site dédié de la marque, ici.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce sac est très complet, très accessoirisé, il est proposé par Ortovox comme un sac d’alpinisme technique très léger pour les expéditions en montagne. J’ai essayé de mettre plein de photos, à la fois du sac lui-même avec qqs zooms, et aussi « en action ». Ces photos sont là pour illustrer ce que je dis ci-dessous.

Ce que j’ai aimé

Le poids : ou devrais-je écrire la légèreté puisque le sac complet ne fait que 1,2Kg. C’est vraiment appréciable parce que l’air de rien, il faut le monter en haut des sommets, et chaque gramme compte. C’est encore plus vrai en grande voie, on préfèrera forcément un sac léger qui ne risque pas de nous embarquer quand les pas deviennent plus chauds. Il faut savoir qu’on peut facilement enlever la ceinture ventrale, l’armature alu dans le dos, et aussi la poche rabat du dessus, le sac pèse alors moins de 800g ! Pour ma part, je n’ai pas trouvé utile de le faire, d’autant plus que j’apprécie vraiment de porter les sacs à dos en général avec les hanches, et non pas avec les épaules, donc virer la ventrale ne me plait pas.

Le confort : la zone en contact avec le dos est en SWISSWOOL-TEC-KNIT, c’est censé réguler la température et diminuer la transpiration. Il ne faut pas s’attendre à des miracles, mais c’est vrai que je n’ai pas eu l’impression non plus de trimballer un chauffage dans le dos, donc plutôt réussi. Et en ce qui concerne les différents réglages des bretelles, je ne sais pas trop comment ça marche, mais au final, c’est facile à régler, ça tient super bien, et aucune fatigue supplémentaire remarquée. Si vous équilibrez bien le contenu de votre sac (avec le lourd plutôt vers le bas), vous n’aurez aucun souci, et comme tout jeune quinqua, j’ai évidemment mal au dos parfois, donc je sais de quoi je parle !

Les accessoires : y’a plein de trucs vraiment bien pensés, j’en noterais au moins 2 qui font le différence, c’est les diverses possibilités d’attache de la corde, avec notamment des sangles pour les lobes de chaque côté, la corde ne bouge pas du tout, c’est vraiment appréciable. Le système pour porter le piolet est vraiment aussi très pratique (cf. photos).

Le litrage : 40 litres, c’est vraiment le top, surtout qu’en plus (voir photo), le dessus est extensible, on peut vraiment prendre beaucoup de choses. Pour ma part, je n’ai pas encore réussi à le remplir, du style à devoir réfléchir pour optimiser ! Même mon casque d’alpi, je le mets dedans alors que le filet prévu à cet effet marche très bien ! J'y cale aussi mon drone sans problème.

Les poches : y’a plein de petites poches, ça c’est vraiment bien pratique ; que ce soit les 2 sur le rabat supérieur, ou la poche « carte » devant, elles sont vraiment pratique. Celle de devant est assez grande, j’y mets toutes les choses dont j’ai besoin souvent (crème solaire, buff, etc…), très efficace.

La grande ouverture : le zip circulaire qui permet d’avoir accès au compartiment principal est vraiment une bonne idée, c’est vraiment extrêmement pratique, au final, je ne me sers quasi plus de l’ouverture standard du sac à dos, à savoir sur le haut. Les 2 zips, très efficace, permettent d’ouvrir d’un côté ou de l’autre, c’est vraiment parfait et immédiat, une bonne trouvaille d’Ortovox.

Ce qui est perfectible

Il existe sur la ceinture ventrale, à droite, une petite poche, permettant par exemple de mettre une barre céréale, c’est bien pratique. J’aurais par contre préféré qu’elle se ferme par un zip, plutôt qu’un scratch peu rassurant. Et pourquoi ne pas en avoir mis des 2 côtés, c’est vraiment pratique, par exemple pour les clés de voiture. Donc je proposerais bien une poche supplémentaire à gauche sur la ventrale, et qui ferme bien !

Autre axe d’amélioration à mon goût, le compartimentage : en effet, en dehors des petites poches ci-dessus, il n’y a qu’un gros compartiment sans possibilité de séparer les choses. J’aurais bien vu un compartimentage en 2 ou 3 qui permettrait d’éviter d’avoir à le faire à l’intérieur via des sacs plastique par exemple. C’est d’ailleurs encore plus vrai pour le camelbag, il y a un petit crochet pour l’attacher (cf. photo), c’est bien, mais ce serait pas mal qu’il y ait une poche dédiée lui évitant de se balader !

Conclusion/résumé

Ce sac est le parfait compagnon pour la rando technique l’été, ainsi que pour l’escalade en grande voie. Il est extrêmement léger, très confortable, avec plein d’accessoires bien utile. Sa capacité modulable est vraiment intéressante, et son ouverture par zip circulaire est super pratique.

Je le recommande les yeux fermés.

En ce qui concerne la couleur, je l’ai eu en jaune moutarde, je crois qu’ils appellent ça « Yellowstone », vraiment chouette. La couleur sort de l’ordinaire et est vraiment réussie, avec les zip en bleu. Il existe aussi en bleu « blue lake » que je trouve un peu plus commun.

PS : N’oubliez pas d’aller aussi checker l’avis sur Skipass qui complète le présent retour, avec tous les avantages pour l’utilisation en hiver en ski de rando notamment.

Pour qui ?

Tout randonneur et/ou grimpeur qui a besoin d'un sac technique
9/10

commentaires

3 commentaires
tidoudou
Statut : Gourou
inscrit le 15/07/20
Activités : 46 avisMatos : 23 avis
Il a l'air top ce sac... Justement je voudrais investir dans un nouveau, tu dirais qu'avec la rehausse il fait un peu plus de 40 litres ? Faut que je compare le poids avec celui d'autres sacs, jai du mal a me rendre compte.
0
tidoudou
Statut : Gourou
inscrit le 15/07/20
Activités : 46 avisMatos : 23 avis
Ah, autre question... Entre corde, baudrier, eau, sac de couchage, le poids de mon sac depasse parfois les 10 kilos, est il adapté et reste til assez confortable lorsqu'il atteint cette charge ?
0
NobruDude
Statut : Expert
inscrit le 01/06/17
Matos : 3 avis
Impossible de mesurer le litrage, mais en le chargeant au taquet, avec la rehausse et la poche du dessus, franchement je pense qu'on est bien au dessus de 40L.
Je ne l'ai pas utilisé lesté à bloc, mais avec skis/crabes/peaux/couteaux/corde/drone, je devais pas être loin de 10kg et aucun inconfort ou fatigue excessive ressentie.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire