Avis Millet Mystik 25 2019

1 avis Millet Mystik 25.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Antoine Kfr

Un sac compact et stable dans la descente comme dans la montée

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,80m | 65kg | Avancé | Nancy
Acheté : 60€ en ligne
Conditions du test : Randonnée a skis et randonnées estivales

Points forts

portes skis solides
présence d'une poche pour le matériel de sécurité avalanche
présence d'une poche pour les cartes et une pour le masque (accès rapide)
Sifflet d'urgence
résistant
versatile

Points faibles

absence de porte matériel sur la ceinture ventrale
padding léger si on le porte en T-shirt (printemps/été)

Visuel et ergonomie:

Le sac à dos Mystik 25 de chez millet est un sac conçu à la base pour le freeride et les randonnées à skis d'une à deux journées.

  • extérieur

Doté d'un design sobre mais soigné, le sac offre au skieur deux imposants porte-skis latéraux. Ce qui est un très bon point si l'on possède des skis larges et lourds (freeride). Cependant, des skis typés rando ne sont pas affecté par la largeur des porte-skis et sont très bien maintenus également dans la position A.
En outre ces deux portes-skis, Millet à doté ce sac de porte piolets, matériel le plus souvent indispensable lorsque l'on doit chausser les crampons. Les matériaux utilisés pour ce système sont résistants et ne montre pas de trace d'usure prématurée ou anormale. la chose que l'on pourrait redire à cela est qu'il faut bien serrer la sangle supérieur du sac si l'on ne veut pas que les piolets ne bougent lors de la descente.
Enfin, l'utilisateur du sac pourra trouver différentes poches accessibles de l'extérieur du sac. Une qui permettra de ranger les cartes et topos à l'avant du sac et une deuxième sur le haut, permettant d'y ranger masques où lunette en fonction de si l'on est en phase de montée, ou de descente (aussi appelée phase woooohoooou). La ceinture ventrale est elle aussi dotée de deux petites poches. Une permettant d'y ranger une barre de céréale et une autre, plus minime, suggérant le rangement d'un forfait (?). J'y aurais préféré un porte matériel qu'une poche inutile..

  • intérieur

Le Mystik 25 est doté de deux compartiments internes. La premier compartiment est celui de sécurité avalanche. Ici sera rangée la pelle ainsi que la sonde. Ce compartiment est aussi doté d'emplacement pour un stylo (pour les étudiants qui finissent leur rendus en haut des sommets..) ainsi qu'une poche pour y ranger la trousse de premier secours et les clés, grâce à un crochet pour ces dernières.
Le deuxième compartiment est la poche principale. Vous y mettrez tout ce dont vous aurez besoin pour votre sortie.. dans la limite des 25 litres bien sur. Une emplacement interne pour une poche à eau est également prévu.

Utilisation

A l'utilisation, le millet mystik 25 se pose sur le dos et se fait parfois même oublier : les bretelles sont fines mais n'agressent pas les épaules grâce aux plusieurs couches portées par le skieur. Elles peuvent par contre irriter si, comme-moi, vous l'utilisez aussi l'été pour des petites marches. La ceinture ventrale est assez rigide pour prendre un pourcentage du poids du sac et ainsi délester les épaules.
Des sangles de rappel de poids sont positionnées sur les bretelles afin d'ajuster le corps du sac à votre dos. Bien que celles-ci ne soient pas reliées à une partie rigide du sac, il est quand même possible de bénéficier d'un confort supplémentaire en les ajustant.
En parlant de corps du sac, ce dernier est composé d'une plaque semi rigide qui part du bas du sac et s'arrête aux 3/4. LA partie supérieure du sac, quant à elle, est plus souple. Ceci permet au sac de s'adapter à votre dos et d'éviter l'effet planche de bois. 

 Pour ce qui est des coussins d'amorti au niveau du dos du sac, ces derniers sont suffisant en période hivernale en présence de plusieurs couche. Cependant, ils peuvent parfois être un peu faible si le poids du sac est vraiment conséquent et que le temps implique un T-shirt ou un couche très fine. Un inconfort se fait surtout sentir au niveau du bas du dos lorsqu'une gourde remplie est placée dans le sac (randonnée estivale à la journée). Bien que cette situation ne soit pas une situation spécifique au domaine d'action du sac, il est important de l'avoir en tête.

Conclusion :

Le millet Mystik 25 se révèle être un sac ergonomique et très bien pensé pour la pratique du ski Freeride et randonnée. Il est aussi relativement versatile bien qu'il montre très vite ses limite hors de son domaine de prédilection.

Le bonus : une fois toutes les sangles enlevées, ce sac vous permettra d'aller en cours et d'y ranger toutes vos affaires ! (et oui, les étudiants n'ont pas toujours les moyens d'acheter mille sacs..)

PS : alors oui les photos sont toutes prises aujourd'hui parce que je ne pense jamais à faire des photos sur le terrain et j'ai découvert Outzer pendant le confinement (pas pratique pour faire des photos skis après ça donc..)
Mais promis, dès mes prochaines sorties il y aura pleins de photos pour les prochaines reviews !!

Pour qui ?

le skieur / randonneur qui veut partir se faire plaisir pour la journée sans s'encombrer avec un sac trop grand
9/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire