Avis Forclaz Semoule végétarienne bio lyphylisée 2021

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

Mange selon la hauteur de ton sac à provisions, marche selon la largeur de ton pas.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 52 ans | 1,80m | 75kg | Débutant | Rochefort
Conditions du test : Un 200+ gravel mais vu que c'est un produit pas destiné à un usage multiple on va dire que c'est assez.

Points forts

Plutôt bon
Facile à utiliser

Points faibles

Plus de 40€ le kilo c'est légèrement outrancier
La forme du sachet est inadaptée

J'ai eu la chance de tester ce produit pour D4 alors y'a pas ce raison qu'il n'y ait qu'eux qui en profitent. Au passage, c'était avec un nouveau produit du même type, bien meilleur et avec un emballage plus pratique dont j'espère qu'il va le remplacer.

Chez D4, sont conservateurs.

C'est un produit bio, alors dedans pas de conservateurs faut pas me prêter des propos qui sont patamoi. ce que je veux dire par là c'est que chez D4 quand on fait un produit végétalien, plus ou moins végan, on écrit dessus que c'est végé pasque sinon on a peur d'effrayer le chaland. A juste titre d'ailleurs, les végans c'est des bizarres qui font rien qu'à manger des graines, de l'herbe et des arbres. Donc pour par verser dans l'extrémisme et rester dans le mainstream où une grande entreprise doit se situer, c'est écrit végétarien dessus. Mais bon, no animal product inside quand même, je dis ça mais c'est tout.

Le bio c'est dans l'air du temps.

Au moins quand t'achètes un truc à usage unique suremballé au plastique dans un supermarché au lieu de la même chose en vrac chez Biocoop transporté dans un sac en lin, t'as bonne conscience. Objet qui sans science, n'est pas ruine de l'âme et loin s'en faut : dissonance cognitive rime avec éducation punitive, ce qui a autant de rapport que mon test avec un tee shirt de L214.

Tout ça pour dire que vouais, ça fait bobo d'acheter un truc bio chez Auchan Sport, mais après tout c'est pas grave c'est mieux que d'acheter un bidon en plastique fait en Chine, que je n'ai pas manqué d'acheter non plus lors de ma visite. Parce que dissonance cognitive ne rime pas avec charité bien ordonnée commence par soi même et que je ne donne de leçons qu'à mon chien qui les écoute religieusement. T'es végan et t'as un chien, t'as de leçons à donner à personne et c'est bien ce que je disais.

Rouler c'est bien. Rouler plein, c'est mieux.

Rouler longtemps, je trouve que ça redonne du sel aux choses simples. Boire quand on a soif, dormir quand on est fatigué, manger quand on a faim, voyez le topo.

Ces temps-ci, je n'ai plus le goût à la performance. Boucler un 200* dans la journée ou un 400 dans le weekend, en ce moment je m'en fous. En plus leurs trucs que sur route, avec des itinéraires prédéfinis et plein de D+ obligatoire, ça me gave, cette fois depuis toujours. Donc je gravelise quelques centaines en faisant une boucle autour de la maison, allure promenade, par les voies et les chemins et si je tombe sur un single qui traverse la route je l'enfourche. Des fois je ne suis pas complètement l'itinéraire que j'avais prévu. Le plus souvent je m'arrête où je veux et même je dors au bord de la route comme un Stevenson.

J'ai même découvert récemment le plaisir de manger chaud. Les vrais ils mangent ce qu'ils trouvent en roulant, mais je suitunfaux alors c'est paggrave.

Rapport poids / énergie et autres rapports.

Environ 3.1 kCal/g de produit fini et emballé c'est moyen. Faut dire que c'est surtout des glucides et 20g d'emballage pour 125g de mangeaille c'est maousse. 30g d'huile d'olive et une dizaine d'amandes dedans plus tard et le rapport est nettement meilleur.

Les dimensions sont raisonnables (17,5 x 18,5 x 5,5 cm) mais la forme du sachet qui a un soufflet en bas fait que tout le contenu se tasse et que le paquet devient ventru et difficile à faire tenir dans ma sacoche de cadre, et difficile à sortir une fois que je l'ai aplati pour le faire rentrer. Point de détail.

Le sachet est facturé 6€ soit 41€ le kilo, presque deux fois le prix d'un sac de trois kilos de taboulé Bio Priméal avec comme seule différence des protéines de soja texturées en petits morceaux, qui coûtent elles mêmes 11€ le kilo dans la même marque. Ça fait cher le sac en plastique et l'étiquette.

Réhydratation et mangeaison.

Sur mon système de chauffage qui pèse moins de 200g réchaud, popote et combustible pour une semaine inclus (hello jetboil), les 300 ml d'eau nécessaires bouillent en 4' environ, ce qui me permet de commencer à manger un peu plus d'1/4 d'heure après m'être arrêté en comptant les 8 minutes de réhydratation à chaud. C'est beaucoup mais en même temps ça m'oblige à faire une vraie pause et je me suis rendu compte qu'elle me fait un vrai bien. Notez au passage que 300 ml c'est une quantité facile à mesurer, pas comme les 270 que l'autre produit que j'avais en test me demandaient d'utiliser.

On ouvre le sachet, on verse l'eau bouillantochode, on referme avec le ziplock et on attend. De préférence en regardant un joli paysage, ce qui renforce l'intérêt de bien choisir où on s'arrête.

Une fois réhydratée, la semoule est moelleuse, et le goût un peu fade sans huile d'olive ni amandes. Dans un sens je trouve ça plutôt mieux parce que les condiments ou le sel une fois que t'en as trop mis c'est comme les tatouages tu peux plus les enlever. La quantité est à peine juste pour un repas léger au milieu d'une journée d'efforts physiques et carrément insuffisante pour un repas du soir. Ce qui peut être lié à ma gloutonnerie, ou au fait qu'un 200 c'est plus de 5000 kCal d'après le calculateur Garmin qui me semble un brin optimiste. Mais là aussi, comme je préfère les repas légers répétés au cours de la journée plutôt que les gros blocs matin / midi / soir ce n'est pas vraiment un problème.

Une fois huilée et salée à peine plus qu'à l'origine, c'est bien bon cette affaire, et ça c'est important.

Un dernier ennui consécutif à l'emballage : vous vous rappelez du soufflet en bas du sachet ? Il oblige à aller farfouiller dans le fond pour tout récupérer ce qui si comme moi vous coupez le manche de votre brosse à dents et de votre cuichette fait qu'à la fin vous en avez plein les doigts. Surtout si vous mangez avec votre brosse à dents.

Conclus, avant qu'on te conclue.

Densité calorique faible, prix délirant, emballage mal conçu, on pourrait croire que j'ai détesté ce produit. Mais comme il est plutôt bon pour du lyo, je le conseille aux utilisateurs.ices habituels.elles de ce type de produit. Pour les autres, fabriquez vous mêmes** !


* BRM c'est brevet de randonneur mondial. un 200 à allure BRM se boucle en 13h30 en comptant les pauses, un 400 en 27h ce qui fait une allure à 14.8 km/h environ, doivent être effectués sur un véhicule mû exclusivement par la force musculaire et en autonomie. Les ancêtres de l'ultra, de la TCR, du bikepacking, et du reste en somme. Ils ont été codifiés en 1921, légèrement avant que ce soit dans le move.

** en utilisant une base de semoule aux légumes déshydratée en vrac ou de lentilles corail précuites ou de quinoa précuit, des protéines de soja texturées passées au Monsieur Cuisine quelques secondes, des ingrédients déshydratés, des oléagineux et un peu de bouillon en poudre. Mes mélanges préférés :

- Base taboulé Thai Priméal, une poignée d'amandes, bouillon de légumes Rapunzel deux cuillères à café bombées par sachet, au dernier moment je rajoute une grosse rasade d'huile d'olive, je mélange, j'ajoute la quantité d'eau et je fais tout chauffer jusqu'à ébullition. Je touille, j'attends ensuite 5' et je me régale

- Base couscous d'épautre Markal, une grosse poignée de cacahuètes salées, une poignée de raisins secs ou quelques shiitakés deshydratés cassés en morceaux (pas les deux en même temps sinon goût bizarre), algues type Dulse en paillette, même mode opératoire.

Pour qui ?

A ceux qui aiment manger des lyos, les autres :DIY !
6/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire