Avis Odlo Intensity Cover 2016

2 avis de gants Odlo Intensity Cover.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
jeanbam

Le compromis parfait face au(x) froid(s)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,75m | 70kg | Avancé | Turckheim
Acheté : 40€ en magasin
Conditions du test : Froid, pluie, neige

Disposant des 2 modèles "Intensity et "Intensity Cover" de chez Odlo, je propose un tuto pour le second modèle, qui est une évolution du premier. Je m'explique.

Comme son nom l'indique, le gant Odlo "Intensity Cover correspond globalement au gant "Intensity" simple, mais avec une couche coupe-vent repliable qui permet de transformer votre gant stretch d'origine en moufle légère en quelques secondes. Pour faire simple, la couche supplémentaire type "moufle" est cousue d'office au dos de chaque main, dans une petite pochette facilement accessible. Elle est ainsi pliée sans aucune gêne pour les mouvements quand vous ne l'utilisez pas, et est très facile à installer dès que le besoin se fait sentir. Mais attention, cette couche coupe-vent n'a pas pour but d'être waterproof, bien qu'elle vous fera gagner quelques minutes face à la pluie. De plus, cette couche amovible, bien que très fine, s'avère très résistante au fil des années, malgré mes quelques doutes à l'origine ! Odlo reste donc un gage de qualité.

Bref, comme je dispose des deux modèles (le simple et l'hybride), je me suis longtemps retrouvé face à un choix cornélien : dois-je garder le modèle "simple" pour les sorties trail et le modèle "hybride coupe-vent" en vélo tous les jours ? Mais dans tous les cas, on regrette toujours -quand elle est absente- cette couche "moufle" supplémentaire devenue très rapidement l'allié pour prévenir l'onglet, preuve donc de son utilité !

Un autre point fort du produit réside dans l'index et le pouce, dont les extrémités sont couvertes d'un textile compatible avec les écrans touch/tactiles de smartphones. Vous êtes sur votre vélo, ou seul à plus de 1000 m en montagne, et vous savez que vous pourrez décrocher votre téléphone sans avoir besoin de passer par la terrible épreuve du "retirage de gants" - celle qui vous fait justement rater l'appel d'une seconde ! Ceci dit, ce temps gagné vient en partie compenser le temps que vous aurez pris à enlever la couche "coupe-vent"... Là encore, cette "évolution" n'est disponible que sur le modèle Intensity Cover. Il paraît pour autant un peu plus "gadget", d'autant plus que ce revêtement supplémentaire sur le bout des doigts tient mal dans le temps et commence à se déliter après un an... -1 donc.

Un dernier petit défaut (qu'on pardonnera à la marque) réside dans la durée dans le temps du logo sur la couche coupe-vent. Dès les premiers mois, face aux éléments, les petites lettres "Odlo" collées sur cette couche amovible se sont décollées une à une. Est-ce un défaut de mon lot ou un défaut de conception ? Ce détail ne remet pour autant aucunement en doute la qualité générale et l'intérêt du produit.

J'aborde cet ultime point : comme pour tous les gants "stretch", il est conseillé de ne pas les laisser la journée dans votre sac à dos sans penser à les aérer. Si vous avez, en plus, tendance à transpirer des mains pendant l'effort, vos gants chéris pourront progressivement se transformer en nid à mauvaises odeurs...

Pour qui ?

Aussi bien le cycliste en ville (accro à son smartphone) que le sportif tout terrain et connecté
8/10

Points forts

Hybride
coupe-vent
compatible écrans touch/tactiles
coupe
couverture indéchirable
prix correct

Points faibles

éléments décoratifs
solidité dans le temps des extrémités "multimédia"
Odeurs si le gant n'est pas aéré

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire