Avis Petzl Pirana 2007

1 avis Petzl Pirana.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
yrlab

La référence des descendeurs canyons !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,90m | 8kg | Expert
Acheté : 30€ en magasin
Conditions du test : Plus de 100 canyons :)

Points forts

Imperdable, mise en œuvre des freins et déblocage ultra facile, solidité/durabilité, descente ultra agréable, rapidité d'assurage

Points faibles

Volume du descendeur, ergot supérieur qui peut s'accrocher facilement, moins adapté pour le rappel en double corde

J'ai descendu des canyons pendant des années avec un descendeur en 8 comme tous les pratiquants. Et puis un jour, Petzl a commercialisé un descendeur spécifique à l'activité, le Pirana. Après quelques retours positifs, mon achat n'a pas tardé et puis, il n'a plus jamais quitté mon baudrier de canyon jusqu'à ce jour. Bien que la concurrence ait riposté, ce modèle reste toujours d'actualité : mais que vaut cette bête d’eau douce ?

Descriptif/technicité :

  • Trois positions de freinage différentes sont possibles avant de s’assurer et de descendre.
  • Deux ergots de freinage supplémentaires sont présents pour augmenter le freinage durant la descente en rappel.
  • Avec un mousqueton d'une section d'environ 12 mm type Am'D, le passage dans le petit trou est forcé, créant ainsi un assemblage mousqueton/descendeur rigide.
  • Le descendeur reste toujours connecté au harnais lors de la mise en place de la corde et limite ainsi le risque de perte.
  • Il réduit le risque de levier sur le doigt du mousqueton en cas de mauvais positionnement.
  • Le Pirana empêche la formation de tête d’alouette et limite le vrillage des cordes, sans réduire le freinage.
  • Il peut s’utiliser sur corde à simple de 8 à 13 mm de diamètre. Le rappel sur une corde à double est possible, mais suivant le diamètre des brins, toutes les positions de freinage ne sont pas utilisables.
  • Le corps est en aluminium forgé à chaud et il pèse 90 gr. La garantie du fabriquant est 3 ans.


Mon expérience :

  • Le Pirana est conçu avec une pièce en plastique qui occupe les deux tiers de l'orifice d'ancrage, ce qui permet un ajustement parfait du mousqueton, si celui-ci est du bon diamètre. Il doit être de section circulaire ou semi-circulaire avec un diamètre entre 11 mm et 12 mm. C'est un grand avantage pour la solidité de l'ensemble mais il faut avoir le bon mousqueton pour que la bague ne se déplace pas et se déforme.
  • Une fois installé, le descendeur est imperdable et ça, c'est un bel avantage par rapport au huit classique! Le Pirana est conçu pour les cordes simples, et même s'il est possible de l' utiliser en double, cela reste un peu compliqué, spécialement avec des cordes de plus de 10mm, ou pour les personnes à faible poids, car le frottement avec l'assureur freine sérieusement.
  • Avant de démarrer la descente, on a le choix avec 3 modes de freinage différents. Avec les deux ergots du descendeur, on peut rajouter du freinage en cours de rappel. Ils permettent aussi diverses manœuvres de blocage. La notice d'utilisation fournie explique bien toutes les positions de frein et de blocage.
  • Après plus de 10 années d'utilisation, j'adore le confort procuré pour les rappels en corde simple. Lorsqu'on a besoin de freiner au cours de la verticale, la mise en œuvre d'un frein et ultra simple en passant, par exemple, la corde dans la partie supérieure droite du descendeur qui est la mâchoire du Pirana.
  • Outre une qualité de descente parfaite, ce descendeur canyon évite vraiment la formation de tête d'alouette: aucune mauvaise surprise de ce genre après plus d'une centaine de canyons descendu. Avec son design, il minimise les vrilles aussi.
  • La forme si particulière de l'objet en fait un descendeur volumineux. Il vaut mieux l'attacher à un mousqueton sur le porte-matériel du baudrier pour ne pas subir des chocs sur des parties anatomiques très sensibles (surtout quand on aime sauter de roche en roche sur les sections de marche ;)).
  • On ne peut pas le perdre et on a surtout l'avantage de pouvoir s'assurer en deux secondes sur une corde quand on est en immersion dans une vasque. Au relais ou proche de corde, l’ergot supérieur a tendance à s’accrocher à tout ce qui traîne : Il m’est arrivé de m’accrocher en partant pour un saut…
  • Au niveau de la solidité/durabilité, je ne dirai pas qu'il est increvable mais l'aluminium forgé à chaud a une sacrée résistance aux frottements. Comme le montre la photo, il a été bien usé mais reste tout à fait opérationnel.

Verdict !

Je l'ai trouvé coûteux à l'achat mais après tant d'années d'utilisation je ne regrette pas ce choix. Très adapté pour la pratique du canyoning, c'est un outil indispensable pour tout passionné de la discipline. Ce descendeur spécifique procure une qualité de rappel incomparable par rapport à un descendeur en 8.

Pour qui ?

À tous les pratiquants de canyoning de confirmés à expert.

commentaires

1 commentaire
jamrek

inscrit le 06/02/08
Activités : 56 avisMatos : 5 avis

Staff depuis le 13/04/16
Toi tu vas finir par être embauché chez Petzl si tu continues comme ça :)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire