Avis Mizuno Wave Rider 19 Osaka 2016

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
Rodolphe Bilger

Chaussure polyvalante

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,78m | 72kg | Avancé
Acheté : 70€ en magasin
Conditions du test : Route chemin sec et humide

Au premier coup d’œil, on sait qu’on a affaire à une Mizuno, il n’y a aucun doute. Le style de la marque nippone est immédiatement identifiable sur cette Rider 19. Le confort d’accueil est plutôt satisfaisant, sans pour autant être hyper moelleux. La chaussure est assez rigide sur l’arrière, au niveau du talon, ce qui contribue au bon maintien de l’ensemble du pied.

L’avant de la chaussure, quant à lui, est suffisamment large pour accueillir l’ensemble des doigts de pied sans les comprimer, ce qui est plutôt appréciable, il faut l’avouer.

Un drop de 12mm assez conséquent, très classique au final. Un chaussant ultra confortable, un vrai chausson d’entraînement au très bon maintien, sans serrer, très agréable. Doté de la plaque Wave Parallel : la célèbre plaque incrustée dans la semelle qui donne stabilité, confort et dynamisme à toutes les Mizunos.

Du classique donc mais avec quelques améliorations intéressantes. La semelle intermédiaire est toujours en U4ic, la mousse légère et dynamique de Mizuno. Mais un nouveau matériau nommé U4icX, version plus durable et plus confortable du U4ic est présent sous la semelle de propreté. Le chaussant intérieur a aussi été revu et est désormais tout doux et encore plus moelleux, un régal qui n’altère pas le dynamisme.

test

Confortables en footing, je n’ai pas vraiment eu la sensation de “grosse chaussure” que j’avais peur de retrouver en accélérant l’allure en fractionné. Désormais plus habitué à des chaussure au drop minimal, avec un poids et une structure de plus en plus minimaliste, je n’ai aucunement été gêné par ce retour à une chaussure plus classique.

À allure de fractionné, j’ai simplement chauffé un peu sous la voûte plantaire avec le chaussant, tellement doux (parce qu’il est neuf peut-être ?) 

Des caractéristiques qui procurent une certaine polyvalence à la Rider 19 ! Cette chaussure plutôt typée longue et moyenne distances trouve sa pleine puissance dès que le rythme se fait plus soutenu. A basse vitesse, on a comme l’impression que la chaussure tape un peu (surtout sur l’avant pied), effet qui a tendance à s’estomper au fur et à mesure que le rythme augmente.



Pour qui ?

Coureur de Semi ou marathon
8/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Amorti

Points forts

Polyvalante amorti et dynamisme

Points faibles

Éviter de sortir des sentier battu

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire