Avis Columbia Trans Alps FKT II 2019

Déposez votre avis.

Robustes et agréables, en avant les longues sorties !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | m | Avancé | Aix-les-Bains
Conditions du test : Terrains sec et gras
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Columbia - Trans Alps FKT II

Trans Alps FKT II

Tout d'abord, une très bonne année à tous ! Plein de bonnes choses et avant tout la santé. Côté sport, le plein d'aventures, de joie et de réussites !

De mon côté, l'année commence pas trop mal. Gâté par le père noël fin décembre, l'année commence très bien avec Outzer qui me sélectionne pour un test de chaussures. Et non des moindres, la Trans Alps FKT II de chez Columbia !!!

Dans la fiche descriptive on peut lire :

« La Trans Alp FKT II est la chaussure Columbia la plus rapide pour les courses de montagne. Elle offre vitesse, soutien, traction optimale et résistance à l'eau. Elle dispose également d'un rembourrage intérieur FluidFoam pour plus de confort. La semelle extérieure TrailShield est légère et flexible, afin de vous aider à bouger plus rapidement, tout en restant bien stable sur vos pieds ».

Alors, en vrai, qu'est-ce qu'elle a dans le ventre !?

Partenaire de l'UTMB, Columbia propose habituellement de très bons produits. De mon côté, j'ai quelques textiles de la marque et c'est vrai que ça tient bien et que c'est confortable. J'étais donc impatient de tester ces chaussures. Allez, sans plus attendre, voici mon ressenti après environ 100 km.

Ici, dès les chaussures enfilées, on sent le confort. Avant même les premières foulées, on sent que ces chaussures ont de l'amorti et sont confortables, c'est l'effet FluidFoam. Il n'y a pas de point dur sur le pied. C'est un premier ressenti bien agréable. La semelle de propreté est également appréciable. Composée de deux parties, on sent le travail favorisant l’accueil du pied. 

Vient ensuite le moment du laçage. Habitué à utiliser tous les trous des lacets, je remarque que malheureusement la longueur est juste. Je me contenterai donc d'un simple petit nœud (cf photo). Dommage, car j'aime bien avoir un peu de marge pour serrer convenablement mes pieds fins.

A ce sujet, je trouve que ce modèle propose un chaussant assez large. Je verrai le résultat dans les descentes...De toute façon, mes chevilles sont bien maintenues, no souci !

Allez hop, en avant !! Le drop de 8mm me convient parfaitement. Dès les premières pentes on sent que ça accroche (cf photo de la semelle), même sur du caillou mouillé. Deuxième point très positif de ce modèle ! Sur terrain gras, tant en montée qu'en descente, j'ai très, très rarement glissé. Dans la caillasse, ça s'est aussi toujours très bien passé. Ces Trans Alps FKT II ont un côté rassurant qui appelle à faire des kilomètres.

En ce qui concerne, la protection, on remarque le pare pierre qui enveloppe une bonne partie avant de la chaussure. Ca fait aussi parfaitement le job. La matière permet également de s'aventurer dans quelques petites flaques d'eau tout en restant au sec. C'est pas mal. D'autant plus « pas mal » que ce n'est pas pour autant gore tex/cocotte minute. Le pied ne transpire pas démesurément.

Après 5 sorties, je n'ai pas eu de souci d'ampoule ni de sensation d'échauffement. C'est ce que je pouvais craindre, surtout en descente compte tenu du chaussant large par rapport à mes pieds fins.

Au niveau de l'amorti, je vais me répéter, mais ce sont des chaussures confortables, voire très confortables. L'amorti est donc bien présent sur toute la longueur de la chaussure. Cet amorti se ressent dans le poids de 347 grammes en pointure 42. Aussi, si vous souhaitez une chaussure dynamique pour trail court, ce modèle n'est clairement pas fait pour ça. En revanche, pour du long, là oui, allez-y les yeux fermés.

Dernier point concernant le mesh. On sent et on voit la robustesse du produit. Après environ 100 km, là où certains modèles affichent déjà des signes d'usure, ici, je n'en ai pas encore. Pourtant, je ne les ai pas ménagées. J'ai fait deux trois pierriers avec, quelques bonnes descentes techniques et pour autant, ça ne bouge pas.

En résumé, elles dépasseront à mon avis les 800 km. Ca tombe bien, je les apprécie ! Je recommande donc vivement ce modèle pour des trails longs. On peut clairement envisager, et en toute confiance, les terrains techniques, humides et caillouteux.

Pour qui ?

Pour tous les coureurs souhaitant faire du long sur chemins techniques.
9/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Amorti

Points forts

Robustes, confortables,

Points faibles

Taille des lacets

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire