Avis Altra Lone Peak 4 2020

2 avis Altra Lone Peak 4.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Thierry Pallier

D'excellentes chaussures en DROP 0, confortables, qui gagneraient à gagner un peu d'adhérence

Avis sélectionné
Profil du testeur : 55 ans | 1,70m | 65kg | Avancé | Bouillargues
Acheté : 112€ en ligne
Conditions du test : deux sorties TRAIL : 13KM-398m de D+ en nocturne sur des chemins techniques et humides 18KM- 1400m de D+ un AR sur le mont Ventoux

Points forts

AMORTI malgré le DROP 0- Légèreté-

Points faibles

ça glisse un chouïa..

Pour ceux qui ont lu mes autres tests vous savez que je cherche à réduire depuis quelques temps le DROP de mes chaussures.

Après avoir utilisé des CIMALP864 (dont je vous invite à lire l'essai ici si connaître mes motivations pour réduire le drop vous intéressent), j'ai recherché des modèles qui étaient plus légers et pourquoi pas en DROP nul..

Altra est le "spécialiste" de la chaussure à DROP nul  qui conserve un amorti important.

Les CIMALP que j'utilise depuis quelques mois,  sont de bonnes chaussures, mais je les trouve un peu lourdes, surtout quand elles sont mouillées et puisque la réduction du drop semble me réussir pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de la démarche...

J'ai donc cherché et choisi des LONE PEAK 4 qui semblent correspondre à ma pratique. Je cours le plus souvent sur les chemins caillouteux des Cévennes. Pour moi, la protection du pied, l'isolation de la semelle et le maintien sont les qualités essentielles que je recherche dans mes chaussures, si en plus elles le font avec du confort et qu'elles sont belles,  c'est parfait !!!

Nous sommes donc sur un modèle qui s'approche du minimalisme, sans sacrifier l'amorti et la protection.

Le look et toutes les allégations sur les diverses "technologies" et autres innovations révolutionnaires n'ont que peu d'influence sur mes choix, mais il faut bien reconnaître que les LONE PEAK sont assez plaisantes à mes yeux! (voir les photos!)

Autre caractéristique d'ALTRA en plus du D0, c'est de faire des chaussures avec des BOX larges. Ce qui permet, en résumé, à l'avant pied de s'étaler de manière "naturelle" et de ne pas contraindre les orteils, apportant ainsi plus de stabilité et de confort. Et ça je valide à 100%! après avoir utilisé  trois paires de chaussures (CIMALP et ALTRa de ROUTE) qui adoptent ce principe !

Coté look, je dois bien avouer que la version Jaune que j'ai commandé ne m'a pas laissé indifférent. Vues de dessus, le FOOT shape donne un look un peu "mastoc", commune à toutes les chaussures larges de l'avant pied . Exactement comme les CIMALP qui partagent le même principe de largeur de l'avant pied mais mes yeux commencent à s'y habituer et surtout mes pieds !!!

J'ai donc parcouru une trentaine de KM avec les  LONE PEAK. Principalement sur des monotraces, légèrement humides et  un AR sur le Ventoux , dont les 10 km de descente consécutifs permettent de tester le confort.

Je ne reviens pas sur le DROP 0 que j'adopte définitivement et qui ait pour moi ( et j'insiste sur le MOI !) la solution à des douleurs aux genoux et qui ont disparues depuis le passage au DROP Faibles et ce d'autant plus, que j'éprouve un réel plaisir et d'excellentes sensation avec de telles chaussures.

Revenons aux LONE PEAK:

  • confort :

Le chausson est confortable, la largeur de la box une fois que l'on s'y est habitué, un vrai plus. Il est vrai que sur certains appuis le pied bouge un peu, mais rien de rédhibitoire.

Il en est de même pour l'isolation de la semelle sur les aspérités, on ressent parfois une pression sous le pied, sans que cela soit douloureux. Il faut dire que les "crampons" durs sont collés sur un semelle très souple et fine, le pied peut ainsi ressentir et s"agripper" aux aspérités, il ne faut pas oublier que nous sommes en présence d'un modèle qui se revendique "minimaliste"..

  • Accroche - adhérence:

ALTRA n'a pas utilisé de VIBRAM pour sa semelle, on peut peut-être le regretter. Est-ce incompatible avec la technologie "TRAILCLAW" qui consiste à placer des ergots seulement  aux niveaux des métatarses pour plus de "traction"? ou est-ce pour une question de poids ? de coût ? Toujours est-il que l'adhérence peut être parfois, prise en défaut. Certes, dans des cas extrêmes, cailloux humides avec de la mousse ou avec du givre, rien de bien grave ou de très surprenant,  mais j'ai un peu plus de retenu qu'avec les semelles Vibram que j'ai eu à utiliser. Là où avec des Vibram je pensais que ça aller glisser, j’obtenais un appuis franc, avec les LONE PEAK une "glissouille" me confirme que ça peut glisser, mais sans aller plus loin jusqu'ici.  

  • Protection

Pour ce qui est de la protection,  la recherche de légèreté se fait sentir, pas sur l'avant du pied qui bénéficie d'une excellente protection potentialisée par la largeur de la chaussure. Mais parfois, sur les côtés du pied, les aspérités peuvent se rappeler à vos bons souvenirs. Ceci dit, jamais le contact sur les racines et autres crocs accrocheurs plus ou moins durs n'a été douloureux! 

  • Maintien

Je l'ai déjà dit, en raison de la largeur disponible sur l'avant, le pied peut parfois bouger. J'ai pour la deuxième sortie,j'ai un peu modifié la laçage et ça s'est amélioré. Ce sont des chaussures assez légères, souples, qui n'isolent pas totalement mais retransmettent le terrain, il faut donc à mon avis un petit temps d'adaptation avant de leur faire totalement confiance. Juste en ce qui me concerne, le besoin de s'habituer pour se lâcher totalement en descente. Ceci dit au regard des chronos, je cours plus vite plus longtemps avec ces chaussures, ceci explique peut-être cela.

Habituellement  à la fin de la descente du ventoux je ressent une certaine "lassitude" dans les pieds et les chevilles, rien de tout cela avec les LONE PEAK, les orteils n'ont pas tapés sur l'avant, pas de douleurs et/ou d'inflammation sous le pied, et les chevilles sont encore souples ... C'est la première fois que j'arrive aussi frais en bas du seigneur de Provence !

En conclusion :

Altra  revendiquent l'appartenance au monde du minimalisme pour ses chaussures, je trouve ça un peu exagéré, parce qu’en dehors du DROP 0 elles n'ont rien de minimaliste, Et c'est bien pour ça qu'on les aiment !

Le modèle de route m'a déjà convaincu, c'est pour cette raison j'ai un peu "anticipé" mon achat de chaussure de TRAIL.

J'attribue l'absence totale de douleurs dans les pieds et les chevilles  après mon AR aux ventoux au DROP 0, mais le confort général de la chaussure et surtout les sensations se confirment puisque à chaque sortie avec des ALTRA (route ou TRAIL) je bats un RP sur STRAVA. En plus, je termine mes sorties en me disant que j'en ferai bien un peu plus. Je crois que pour le TRAIL de 60km qui s'annonce, je vais m'aligner avec les LONE PEAK, les CIMALP resteront à la maison.

Surtout si le WE de reconnaissance confirme que les courbatures et la fatigue arrivent plus tard avec ce type de chaussures...

Si vous cherchez des chaussures à DROP 0 sans sacrifier  au confort et à l'amorti, je vous conseille d'essayer des ALTRA!





 






Pour qui ?

Ceux qui cherchent des chaussures à DROP zéro mais qui souhaitent conserver de l'amorti.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire