Avis Black Diamond Couloir 2017

1 avis de baudriers Black Diamond Couloir.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.
@lex63

Un baudrier pour la montagne, surtout avec des skis aux pieds

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,80m | 70kg | Expert | Beaufort
Acheté : 50€ en ligne
Conditions du test : Alpinisme, ski de pente raide, compétitions de ski-alpinisme, ski de randonnée

Pour qui / Pour quoi ?

Le Black Diamond Couloir est toujours à la gamme de la marque même si il a évolué sur quelques détails et gagné 15 g. C’est un baudrier conçu pour l’alpinisme et le ski alpinisme. Avec ses 230 g pour ce millésime, il se place parmi les lourds des légers. On trouve en effet beaucoup de produits sous les 200 voir 150 g pour ce type d’utilisation. Ils sont par contre plus cher et niveau tarif, le couloir se place bien avec ses 50 €.

Le Couloir dispose de deux porte-matériels sur les côtés et quatre porte-broches. Des clips permettent d’ouvrir les sangles des cuisses plus largement pour enfiler le baudrier chaussures et surtout crampons aux pieds. Avec les skis ça ne passe pas encore…Enfin la boucle de serrage unique est une boucle automatique, il n’est donc pas nécessaire de repasser la sangle par-dessus la boucle pour serrer.

Notons aussi le tissu hydrofuge de construction du baudrier, assez efficace puisque je ne me suis jamais retrouvé avec les sangles gorgées d’eau. Il a aussi l’avantage d’être très compressible pour un stockage optimal dans le sac à dos, surtout qu'une poche de rangement est fournie avec.

Sur le terrain

J’ai utilisé ce baudrier en montagne, surtout l’hiver sur des courses de ski de randonnée, pente raide, des couloirs de neige en alpinisme et plus rarement en alpinisme estival. L’esprit de ce baudrier est d’être emmené, au cas où. Je l’emmène donc sur les courses où peu de matériel est nécessaire puisque deux porte-matériels limitent ce que l’on peut y accrocher.

A l'enfilage

Pour l’enfiler, les clips aux cuisses sont pratiques pour le mettre crampons aux pieds mais quand on a l’habitude de mettre son baudrier avant les crampons, ils ne sont pas bien utiles. Une fois porté, il faut veiller à bien passer tous ses vêtements bien au dessus pour éviter qu’il glisse. C’est en effet son principal défaut, il descend malgré un bon serrage à la taille, notamment avec un peu de matériel dessus. Son maintient fait défaut si il n’est pas serré fortement à la taille et encore plus si le sac à dos le pousse vers le bas. Je me suis déjà retrouvé avec le baudrier sur les fesses, ce qui est plutôt embêtant!

Activités

En haute montagne, il est intéressant car inspire tout de même confiance et résiste très bien à l’usure, en effet après 3 ans d’utilisation, il est toujours comme neuf. Je l’ai aussi utilisé en compétition de ski-alpinisme mais on ne se pend jamais dans le baudrier en course et les modèles ultra lights ont plus d’atout pour cette utilisation. 

En alpinisme, son confort étant limité, comme tous les modèles de la gamme, mieux vaut ne pas devoir rester trop longtemps pendu à un relais. Par ailleurs, les porte-matériels sont peu pratiques car composés uniquement d'une sangle sans renfort, comme on peut en trouver sur les baudrier d'escalade pour rigidifier le porte matériel. Le porte-matériel se tend donc vers le bas quand du matériel y est fixé et il est assez peu aisé de récupérer un élément mousquetonné.

Finalement, comme son nom l’indique, le domaine de prédilection du couloir c’est le ski de pente raide, où il servira pour un rappel ou deux seulement. Pour le ski sur glacier où l’on emmène assez peu de matériel, il est aussi très adapté.

Bilan

Le Couloir de Black Diamond est un baudrier robuste conçu pour le ski de montagne. Son poids ne le classe pas dans les légers de cette gamme et son maintient sur la taille lui fait défaut. Dommage car en plus du look, ce baudrier aurait tout ce qu’il faut pour séduire les montagnards à skis. 

Pour qui ?

Skieurs de pente raide
5/10

Points forts

Robustesse, look, encombrement réduit, prix

Points faibles

Poids, maintient

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire