Avis Simond Tubik2 2019

3 avis Simond Tubik2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
Antoine Kfr

Un descendeur qui fait ce qu'on lui demande

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,80m | 65kg | Avancé | Nancy
Acheté : 15€ en magasin
Conditions du test : SAE et couenne en falaise. 1 an et demi

Points forts

facile d'utilisation
résistant
bon freinage
double fuseau

Points faibles

pas de possibilité de reverso

En escalade, on est pas toujours entrain de grimper. En effet, il faut parfois assurer son binôme de grimpe, ou tout simplement se faire assurer. Pour cela, les descendeur sont là pour nous éviter d'atterrir directement au sol en cas de zipette impromptue.

Ici au test, le Simond Tubik 2 :

Visuel et packaging :
  • Packaging :

Pour commencer sur l'emballage du descendeur Tubik 2 de Simond, tout ce qu'il faut retenir est qu'il n'y en a pas. En effet, la démarche, respectable et soutenable, de Décathlon est de limiter au maximum les emballages inutiles. Vous achèterez donc votre descendeur directement prêt à l'emploi, avec le mode d'emploi attaché au câble de sécurité. Ce qui pour ma part, est un gros plus puisque cela évite de se retrouver avec du carton ou du plastique inutile par la suite.

  • Visuel :

Pour ce qui est du visuel, le Simond Tubik 2 se présente sous la forme d'un assureur tube double faisceau. Sa couleur, orange/doré, saura créer une cassure appréciable sur votre baudrier. Ses faisceaux sont prévu pour accueillir des cordes de diamètre compris entre 7,5 et 11 mm. Il présent une gorge en V pour un freinage efficace et un confort de descente accru.
seul "bémol", il ne présente pas de système Reverso, ce qui implique donc que c'est un assureur de couenne uniquement. Ce qui n'est pas grave en soi puisque c'est sa fonction première mais qui impliquera d'acheter un nouveau descendeur Reverso si vous voulez faire de la grande voie.

Utilisation :

  • Assurage :

Au niveau de l'utilisation direct du Tubik 2, absolument aucun problème à dénoter pour de la couenne en simple (utilisation majoritaire théorique de ce tube). La corde est facile à mettre en place, file bien dans le système pour des diamètre compris entre 9 et 10mm. Au delà de 10mm, donner du mou peu devenir difficile et donc rendre la grimpe problématique, surtout en tête. Pour les diamètres plus petits, je n'ai pas testé mais comme tout, il faut avoir le coup de main.
Le freinage se fait facilement grâce à la gorge en V bien prononcée, Cependant, la descente peut se faire sans trop d'encombre même dès la première prise en main.

  • usure :

Utilisé depuis 1 an et demi, il ne présente aucune trace d'usure inhabituelle ou rédhibitoire pour son utilisation. L'anodisation de l'aluminium est certes un peu éliminée par frottement aux différents points de contact du tube. Des marques d'abrasion sont également présentes aux points de contact avec le mousqueton lors des phases de repos ou de chute en tête.
Rien de vraiment de plus à dire pour l'usure étant donné qu'aucune autre trace n'est à signalée.

Conclusion :

Le descendeur Simond Tubik 2 est un très bon produit pour l'escalade en salle ou en couenne pour la falaise. Il saura remplir sa fonction sans encombre et sa conception à double faisceaux vous permettra d'effectuer des rappels. Cependant, il n'est pas conçu pour être utilisé en assurage de second, ce qui le rendra vite inutilisable pour les voies de plusieurs longueurs et les grandes voies.

Pour qui ?

les grimpeurs en salle ou en couenne
9/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire