Avis Black Diamond ATC guide 2018

2 avis Black Diamond ATC guide.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
Irenearrt

Un excellent assureur-descendeur, polyvalent et très facile à manier

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,65m | 62kg | Avancé | Strasbourg
Acheté : 28€ en magasin
Conditions du test : En falaise, beaucoup de couenne, quelques grandes voies et terrains d'aventure Assurage et rappel

Points forts

Polyvalent
Maniable
Solide

Points faibles

Poids (par rapport aux compétiteurs)

Il y a environ deux ans, lorsque je me suis mise en quête d’un nouvel assureur, j’ai demandé conseil à mon mentor et gourou Marvin, qui m’a sans hésitation conseillé de prendre un modèle avec oeillet, rajoutant : « tu verras t’en auras besoin pour faire de la grande voie ! ». N’y connaissant alors pas grand-chose, j’ai aveuglément suivi ses conseils et pris le premier qui correspondait à sa description. Il s’agissait de l’ATC Guide de la marque Black Diamond, et j’ignorais alors que je venais d’acquérir un petit bijou.


Quelques caractéristiques

L’ATC Guide est un assureur en aluminium de type « tube » qui fait partie de la famille ATC de Black Diamond. A 88 grammes, le Guide est le plus lourd de la gamme (NB : le modèle 2020 a été revu à la légère et pèse maintenant 80 g), mais c’est aussi le plus polyvalent.

Avec deux gorges prévues pour des cordes allant de 7,7 mm à 11 mm d'épaisseur, et comportant des crans de freinage, il s’utilise pour l’assurage aussi bien que la descente en rappel. Grâce à son anneau de suspension, on peut activer le mode « guide », pour assurer en grande voie ou d'en haut en terrain d’aventure. Les deux gorges permettent également d’assurer deux seconds en même temps.


Utilisation

Mon utilisation de l’ATC Guide a été quasi exclusivement en couenne en extérieur, avec des cordes à simple de l’ordre des 9 - 10 mm. J’ai également eu l’occasion de l’utiliser en grande voie ou en terrain d’aventure sur des cordes à double plus fines (dans les 8 mm).

Dans tous les cas, le passage de la corde est fluide, ce qui rend facile le fait d’avaler ou donner du mou pour ne pas gêner le grimpeur dans sa progression. Pour autant en cas de chute, le frein est efficace ; et la descente d'un grimpeur se contrôle aisément.

La prise en main est simple et intuitive ; comme sur la plupart des assureurs, un petit schéma vous rappelle de quel côté va la corde du grimpeur (on n'est jamais trop prudent et c'est toujours rassurant quand on n'a pas fait de sortie depuis un moment, comme par exemple après deux mois de confinement). Dans l’ensemble, c’est un objet plutôt agréable à manier. Même constat lors des rappels, une prise en main facile et un passage fluide de la corde, qui permet de bien gérer sa descente.

Durée de vie

Bien qu’en théorie, il n’y ait pas de « date de péremption » sur les objets métalliques, il faudra garder un œil sur l’usure du frein. Après 2 ans d’utilisation régulière (surtout cette année), je peux observer de légers signes visuels d’usure, mais aucune perte en performances au niveau du freinage.

La durée de vie de votre ATC Guide dépendra évidemment de pas mal de facteurs, dont la fréquence d’utilisation, l’épaisseur des cordes utilisées, etc., mais en soit, la qualité et la durabilité sont au rendez-vous.


Conclusion

Dans l’ensemble, l’ATC Guide est un excellent assureur-descendeur, polyvalent et plutôt léger.

Par rapport aux équivalents du marché, il se situe dans la moyenne niveau prix, et du côté des « poids lourds » des tubes – en comparaison, un Reverso de chez Petzl pèse 57 g et coûte 28 €. Le poids peut être un souci pour une grosse expédition ou chaque gramme compte, mais pour mes petites sorties, 30 g de plus ou de moins ne changent honnêtement pas grand chose.

N’ayant pas testé d'autres modèles, je ne pourrai pas le situer par rapport aux compétiteurs, mais dans l’absolu, c’est un excellent produit. S’il sera sans doute « trop bon » pour un grimpeur qui débute en salle, c’est un très bon investissement pour celles et ceux qui commencent à sortir en falaise, à sortir en grande voie et terrain d’aventure.

Pour qui ?

Pour les grimpeurs qui commencent à s'aventurer en extérieur et veulent étendre leurs activités, notamment à la grande voie

commentaires

2 commentaires
ClimbingIsMyNewGirlfriend
Statut : Gourou
inscrit le 11/10/19
Matos : 14 avis
Hehe il faut que je fasse mon test aussi de l'ATC Guide.
Juste un petit commentaire pour réagir sur les petits schéma "grimpeur - main".. en fait ils sont destinés aux débutants qui ne savent pas réellement assurer avec.
Si tu lis les instructions Black D précise que tu peux utiliser le guide dans les deux sens, et même que le sens indiqué avec les schémas et celui qu'il faut (vaut mieux) utiliser si tu assures un grimpeur plus lourd / ou que t'es débutant, car il bloquera mieux. Ils disent cependant ou sous entendent que finalement en utilisation normale (assureur expérimenté / assureur-grimpeur de corpulence égale) il est plus pratique de l'utiliser à l'envers. Il fonctionne tout aussi bien et est bien plus fluide.

Pour ma part je ne l'utilise dans le bon sens que lors du travail d'une voie lorsque je sais que mon grimpeur va rester faire la patate sur la falaise un bon moment.
1
Irenearrt
Statut : Expert
inscrit le 14/08/19
C'est bon à savoir :)
Après en effet, sans le frein ça revient à un "ATC Belay" - j'avais l'équivalent de chez Camp avant, et ça fait bien le taff.
2
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire