Avis Quechua Helium Rain 500 2016

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.

Un surpantalon léger qui fait le job, malgré quelques défauts

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,72m | 68kg | Avancé | Lyon
Acheté : 82€ en magasin
Conditions du test : Pluie et vent - Orage de montagne

N’étant pas adepte du poncho, je cherchais un surpantalon pour accompagner ma veste durant les jours de pluie en randonnée.

Mon cahier des charges :

- Surpantalon léger et compact, car finalement, j’essaye d’éviter au maximum les jours de pluie, et il est clair que cet équipement passe davantage de jour au fond du sac que sur mes jambes.

- Imperméable, déperlant, coupe-vent, mais respirant. Pas question d’être protégé de la pluie mais d’être trempé à l’intérieur ! En gros, éviter l’effet k-way.

- Inférieur à 100€. Faut pas déconner pour un accessoire de confort que l’on ne porte que rarement.

La bête :

Le Quechua Helium Rain 500 a su me séduire, car il répond très bien aux exigences développées plus haut. A 82€, cela reste cher, mais on reste en deçà des prix pratiqués par les grandes marques de montagne.

La gamme hélium est un positionnement marketing de Quechua, sur un créneau commercial créé ex-nihilo, le « fast-hiking », sorte d’intermédiaire entre la rando et le trail. En gros, on cherche à nous vendre du matériel de randonnée rapide, censé être plus léger que la rando classique, mais pas complètement typé trail. Vous être perplexes ? Moi aussi, mais ce matériel collait avec mes besoins, c’était l’occasion de tester.

L’Helium Rain 500 dispose de zip en bas de chaque jambe, ainsi que des cordons de serrage. Au niveau de la taille, il se ferme via un bouton pression, mais est pourvu de scratchs permettant d’ajuster le serrage au mieux. Enfin, il est pourvu d’une poche côté droit, accessible par un zip.

Pesé à 277g sur ma balance, il se fait oublier et s’avère très compact à plier / fourrer (selon votre degré de maniaquerie) et est finalement assez épais, inspirant confiance sur sa solidité au contact de branches ou de la roche.

Avantages / Inconvénients :

Le rapport légèreté / résistance est assez remarquable. Je n’ai pas trop de point de comparaison, mais à aucun moment je n’ai eu peur de l’abîmer.

Sa durabilité dans le temps est également un gros point fort. Voilà presque trois ans que je l’ai, et même la déperlance est encore au top (voir photos).

Enfin sa respirabilité est de bonne facture. Si on a évidemment plus chaud avec, je n’ai pas ressenti l’effet étuve que je souhaitais éviter. Bon point là dessus, donc, d’autant qu’il est parfaitement imperméable et coupe-vent. Merci la membrane gore-tex !

En revanche, il souffre de quelques points faibles. D’abord la nécessité de se déchausser lorsqu’on randonne en chaussures montantes. Les zips de bas de jambes ne montent pas assez haut. Cela peut s’avérer pénible en cas de temps changeant, on hésite vraiment à l’enfiler / l’enlever, car cela passe pas un déchaussage/rechaussage systématique.

Autre bizarrerie, cette poche sur le côté droit. Si, pour des raisons de légèreté, on peut admettre qu’il y en ait qu’une, je ne comprends pas trop l’utilité d’un tel accessoire sur un SUR-pantalon. Comme son nom l’indique, on continue de porter son pantalon dessous. Aussi, il aurait été plus judicieux de mettre simplement des ouvertures zipée qui permettent d’accéder au poches du pantalon, plutôt que d’en disposer d'une supplémentaire par dessus. C’est d’autant plus incompréhensible que Décathlon fait ce type d’ouverture dans sa gamme pour vélo.

Conclusion :

Malgré quelques choix étranges, le produit répond à mes attentes, et tient parfaitement dans le temps, ce qui est bien l’essentiel sur ce type de matériel que l’on utilise pas tous les jours.

Pour qui ?

Les randonneurs souhaitant un produit solide et léger
7/10

Points forts

Solidité
Durabilité
Légèreté
Respirabilité

Points faibles

Zips de jambes trop courts
Pas d'accès aux poches du pantalon

2 commentaires

Le Marcheur et son Chien
Statut : Confirmé
inscrit le 09/10/17
Photos : 1 photos du jour
Merci pour ce retour. J'utilise aussi un pantalon de ce type mais d'une autre marque. Très appréciable quand il faut marcher une journée sous une pluie incessante et là où le vent complique le port du poncho. Comme toi je suis perplexe pour ne pas dire moqueur devant le fast-hiking. 1 Y en a marre de l'anglais pour nommer des trucs qui peuvent se nommer en français. 2 C'est créer un truc qui sonne bien mais sans sens. C'est de la marche, rapide ou pas, on randonne et puis c'est tout.
1
Concombre Masqué
Statut : Gourou
inscrit le 26/02/18
Activités : 4 avisPhotos : 5 photos du jour
Marketing, packaging, fast-hiking... même combat. Ils commencent à nous emmerding :-)
Je m'en retourne faire du trekking !
2
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire