Avis Quechua Doudoune Trekking Top Light H NOR 2018

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Pilou-006

Ce n'était rien, qu'une doudoune, mais elle m'avait chauffé le corps! Et dans mon âme elle chauffe encore...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,73m | 85kg | Expert | Nice
Acheté : 30€ en magasin
Conditions du test : Pluie, neige, beau temps. -15°c à 5°c En rando, en ski de rando, en ski freeride, en civil

Points forts

Prix
Efficacité
Rapport qualité/prix
Respecte son programme
Légère
"Respirante"

Points faibles

Le style pour ceux qui aiment le style doudoune en civil.

Voici la doudoune de Quechua, modèle TOP-LIGHT H NOR.
Utilisée depuis bientôt 3 ans!

Je rappelle toujours aux lecteurs que je suis une machine à chaleur lors des efforts,

Mais je ne suis pas infaillible!

Lorsque je randonne avec mes comparses et que l'on entame le casse croute en haut des monts, à l'arrêt, au vent, on se pèle.

La polaire sur ma 1ère peau et sous ma veste technique Millet trilogy GTX PRO n'est plus assez efficace dès les -15°c sans effort.

Je voulais donc une petite épaisseur en plus, histoire de m'isoler et de pouvoir profiter de la pause repas sans me refroidir et être mort pour la descente. C'est beau les crêtes, faut en profiter bon sang!


Voici d'après Décathlon "SES AVANTAGES"

  • Chaleur Garnissage ouate technique fine, isolante.
  • Cordon de serrage en bas de vêtement.
  • Légèreté Seulement 440g en taille L
  • Respirabilité Empiècement polaire stretch sous les bras qui laisse passer la vapeur d'eau.
  • Compacité : Se replie facilement dans sa poche gauche grâce à un zip avec double tirette.
  • Liberté de mouvement Empiècements extensibles sous les bras apportant un grand confort.
  • Facilité d'entretien Cette doudoune garnie de ouate se lave facilement en machine.
  • Sèche rapidement
  • Poches 2 poches main fermées par un zip pour sécuriser les objet et 1 poche intérieure


Les petits plus en "INFORMATIONS TECHNIQUES"

Le garnissage avec une ouate technique offre une alternative intéressante à la plume :

- il a une bonne capacité d'isolation thermique même humide

- il offre de la respirabilité et peut être conseillé dans le cas d'une activité dynamique (la plume étant conseillée en activité statique ou modérée)

- il s'entretient facilement: passe en machine à 30°C et au sèche linge


En cas de pluie :

La matière de cette doudoune est déperlante. Elle permet aux gouttes d'eau de rouler sur le tissu ce qui retarde la pénétration de l'eau dans la doudoune, le temps de vous mettre à l'abri. Mais la doudoune n'est pas imperméable. Nous vous conseillons donc de porter une veste imperméable au dessus de la doudoune en cas d'exposition prolongée à la pluie.


Une note pour comparer l'impact environnemental des produits :

Les impacts environnementaux du produit sont calculés sur l'ensemble de son cycle de vie et avec différents indicateurs.

Une note globale ABCDE est réalisée pour vous aider à identifier facilement les produits avec la meilleure performance environnementale en comparant les produits d'un même type entre eux (T-shirts, pantalons, sacs à dos, ...).

Decathlon est un acteur volontaire de cette démarche d'affichage environnemental. 

Note : B


Taille

J'ai pris L, je m'habille en L, tout passe bien.

Épaules, manches, cou, dos en largeur et hauteur, bras, rien ne gêne lors des mouvements.


Chaleur

Avec toutes les couches indiqués ci-dessus, à l'arrêt, cul sur un rocher, à -15°c venteux, je suis bien.

Ma veste Millet faisant office de pare vent je ne m'inquiète donc pas de ce détail qui, dans une utilisation plus citadine ou de randonnée pédestre, sans coupe vent la veste est efficace, mais au delà d'un bon souffle (désolé je n'ai pas d'appareil de mesure...) on se sent transpercé, encore un peu plus par les côtés "respirants".

En effet, ce n'est pas une parka ni un coupe vent. Elle nous en protège un peu mais de par sa coupe et sa conception, elle n'est faite que pour son programme, l'isolation. Qui peut la blâmer?

Côté évacuation de la chaleur, (pour, par exemple, ne pas se déshabiller avant d'entamer la descente à ski, ou en montée en rando) la doudoune a des empiècements sous les aisselles et le long des trapèzes pour évacuer chaleur et humidité.

Et ça on aime! Oui car du coup on peut faire un effort avec le corps chaud mais pas humide/trempé car ces petites pièces fonctionnent à merveille! En cas de trop forte chaleur, on ouvre la veste ainsi que la doudoune et tout est régulé.
Bien évidemment, c'est en évoluant sous les 10°c que je ne transpire pas avec cette doudoune. Au dessus, il faut que je ralentisse ma marche et que j'ouvre en grand cette dernière...

En tant que doudoune simple elle n'est pas la plus efficace de tous les modèles Quechua, d'après eux.
Etant ma première réelle doudoune (ou alors j'étais bien trop petit pour m'en préoccuper), je n'ai pas de réels points de comparaison.

Mais si je l'ai choisi c'est parce que c'est une doudoune LIGHT et donc légère pour son transport et dans sa chaleur ainsi qu'efficace pour sa "respirabilité" (on est loin des 10k basique des vestes de ski bien évidemment).

En soit, elle est ultra compressible, bourrée au fond du sac elle ne prend quasiment pas de place, c'est vraiment un atout majeur!


Look et style

Il y en a qui aiment le style doudoune, je serai plus mesuré...

Du coup pour le civil, c'est vous qui voyez, mais moi en sous couche oui, en veste principale, non.

Maintenant au ski, tout passe, ou presque. Et celle-ci est discrète.


Alors, satisfait?

Oui! Il faut être conscient de son programme lorsque l'on achète cette doudoune, mais à 30€ (maintenant 20!) on ne risque pas de se faire mal si l'on se trompe.

C'est une réelle alternative pour les petits porte feuille et pour avoir une veste dont on se fiche un peu de son état.

Une doudoune ultra compressible et chaude de marque connue que je bourre au fond de mon sac quand je dois déguerpir car mauvais temps ou autre, ça me briserait le cœur et la CB que de l'abimer sur des couteaux ou crampons.

En fin de compte, sans être un vêtement que l'on pourrait "aimer" de par le prestige de la marque et de ses ultra qualités vantées, on l'aime par la modestie, l'humilité et l'efficacité de ses caractéristiques techniques.

Je pense même que cette année j'en rachèterai une pour voir l'évolution de la marque et du produit à ce sujet.

J'apprécie de plus en plus cette marque.

Je viens donc d'éditer ce teste de Skipass ici, pour confirmer qu'après 3 ans d'utilisation, la veste n'a que très peu d'accrocs et est toujours efficace. Elle convient à toutes activités nécessitant une doudoune. Maintenant pour du statique, elle est bien trop légère pour tenir chaud en dessous de 5°c.
(dans une configuration Hardshell, doudoune, seawtshirt technique et Tshirt manche longue)



Côté "COMPOSITIONS / CONSEILS" de Décath

Composition :

  • Tissu principal 100.00% Polyester
  • Doublure principale 100.00% Polyester
  • Garnissage 100.00% Polyester
  • Tissu extérieur 93.00% Polyester, 07.00% Elasthanne
  • Poche 77.00% Polyamide, 23.00% Elasthanne
  • Doublure secondaire 80.00% Polyamide, 20.00% Elasthanne


Conseils d'entretien Laver à l'envers. Laver avec la fermeture à glissière fermée.

Conseils de Lavage

  • Lavage en machine - 30° max - normal
  • Pas de blanchiment
  • Séchage en tambour possible - Température modérée
  • Pas de repassage
  • Pas de nettoyage à sec

Conseil de stockage Stocker sur cintre dans un endroit sec et propre.

Restriction d'usage Ne convient pas pour la randonnée en montagne par temps pluvieux (sans veste imperméable par dessus)

Pour qui ?

Personne active nécessitant un petit coup de chaud sans pour autant s'emmitoufler sous 12kg de plume ou de tissu synthétique. Pas pour du statique.
8/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire