Avis Patagonia Houdini Air Jacket 2021

1 avis Patagonia Houdini Air Jacket.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
eirikr_fr

Veste minimaliste pour usage maximum

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 70kg | Expert | Besançon
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : Running, rando, vélotaf par : Temps sec tempéré, frais et froid. Temps humide et légère pluie Pluie

Points forts

- efficacité coupe-vent
- respirabilité au top
- poids plume
- coupe parfaite

Points faibles

- prix
- limite de la déperlance
- fragilité ?

1. Point de départ et autres comparaisons

A savoir pour commencer, que j'ai eu l'occasion d'éprouver le coupe-vent Bitihorn Aero de Norrøna dans une matière similaire mais surtout la veste Houdini du même Patagonia, cette dernière étant moins respirante mais aussi moins chère (de 60€) que le modèle ici testé. La Houdini classique a en effet pour elle de très bien couper le vent, donc très pratique et très efficace dans une descente à vélo ou statique à un col en rando, pour un même encombrement (100-110g), mais pour les gens comme moi qui transpirent vite à l'effort, elle s'avère devenir rapidement une cocotte-minute. Etant donné que mes domaines d'utilisation sont la course à pied, le vélo (notamment quotidien pour aller bosser) et la rando active, j'ai eu envie de m'offrir la Houdini Air (grâce à une super promo) car on m'en avait dit le plus grand bien en terme de gestion de l'humidité... A noter que j'ai failli hésiter pour la Arcteryx Squamish, à fiche technique équivalente (mais 150 €) mais la promo à eu raison de mon choix, j'ai acheté cette Patagonia 120€ au lieu de 160 (prix qui explique en grande partie la note 9 au lieu de 10) ce qui n'est pas rien pour un bout de tissu aussi léger et qui a intérêt à être rentable ! Pour l'instant je n'ai aucun vrai reproche à lui faire pour sa catégorie, la suite en détails...


2. Aspects techniques

  • matière : tout d'abord on est frappé par la légèreté du produit, la finesse du tissu, on voit presque au travers (voir photos) mais aussi par son toucher très doux, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. La face externe est sans doute plus évacuante que sa petite soeur la Houdini mais aussi moins déperlante ce qui explique l'aspect de la matière (on y reviendra). la face interne est la vraie réussite, une sorte de gauffrage très fin (voir photos) et très agréable à porter, y compris sur un tee-shirt manches courtes, sans qu'on ai l'impression de nager dans son jus. Cette texture permet sans aucun doute une transmission d'humidité qui est vraiment performante et que je n'ai pas connu sur la Houdini, ni même sur la Norrøna pourtant très aérée.
  • effet coupe-vent : malgré la finesse du tissu et la première impression de faiblesse en résistance, cette veste fait bien son job. Alors ok, elle est moins bloquante au vent que la Houdini, mais encore une fois cette dernière bloque aussi le transfert d'humidité. La Houdini Air est vraiment faite pour couper le vent pendant votre effort. l'intérêt est surtout qu'elle conserve votre chaleur intérieur, en évacuant l'humidité et donc l'effet du vent qui passera tout de même ne se fait pas ressentir corporellement. En résumé, elle n'est pas bloquante mais bien résistante dans l'activité comme on lui demande.
  • déperlance : là on est d'accord, ce n'est pas sa qualité de base mais pas non plus son programme déclaré. Comme tous ces nouveaux tissus light, elle est déperlante, sans plus, mais bien, le temps d'une petite averse mais elle ne vous économisera pas d'avoir une veste de pluie si vous comptez rester sous l'averse. Par contre, son transfert d'humidité performant comme je l'ai souligné, fait que lors de petites averses on ne se sens pas trempé par de l'eau qui transperce. On garde un confort relatif un certain temps.
  • capuche : je ne suis pas un grand fan des capuches sur tous les vêtements, qui souvent empêchent la superposition, gênent dans l'effort ou le port du sac et ne sont pas toujours efficaces (forme, maintien, réglages...), il faut le savoir ! Par contre je dois admettre que celle-ci est plutôt réussie. Dotée d'un réglage minimaliste mais efficace (photo), elle permet de conserver un peu de chaleur lors d'un arrêt ou de se glisser sous un casque sans être gêné. Surtout, je ne suis pas gêné en courant ni à vélo, et s'il faut je la glisse à l'intérieur, contre mon dos où elle se fait oublier. 
  • poignets : très réussis, j'aime la combinaison d'un élastique de bon maintien en partie inférieure et d'un empiècement recouvrant en partie supérieure (photos). En effet, le maintien général est optimal et surtout, la partie supérieure permet d'accéder facilement à votre instrumentation au poignet si besoin (sur certaines vestes ce n'est pas aussi facile de remonter sa manche)
  • poche : classique, la petite poche poitrine pour loger une clé et qui sert aussi de poche de rangement/compression (on y reviendra). Elle n'est pas immense et mon smartphone, pourtant de taille raisonnable (7x15 cm), s'y loge tout juste. Bref elle fait le job minimal en étant surtout dévolue à la compression de la veste (voir photos).
  • col : la bonne surprise sur laquelle je ne comptais pas. Il est agréablement montant pour vous protéger réellement sans être engonçant ni irritant. En course à pied comme à vélo, je l'apprécie énormément, au point d'y réfugier parfois mon menton, ce que je ne peux pas faire avec la Bitihorn Aero. Bien que non réglable il tient bien en place, une réussite !
  • compressibilité : en plus de son poids ultra-plume cette veste se compresse vraiment bien. Je sais bien que c'est devenu un argument de vente (notamment chez Pata) mais je trouve que ce n'est pas toujours si important que cela. En photo j'ai comparé la taille de la veste serrée dans ma main et compressée dans sa poche. à vous de juger la différence... De plus je trouve qu'il est souvent plus facile de répartir la veste dans l'espace restant dans votre sac / banane / casquette de sac à dos que d'y insérer un petit paquet dense... Mais là, à chacun son opinion. En tout cas le rangement se fait très bien, à condition de prendre son temps pour emplir tout l'espace ; si vous allez trop vite vous déchanterez vite.
  • finitions : impeccables comme toujours chez Patagonia, du col montant au liseré de bas de veste, réglable, en passant par la capuche et les poignets comme décrit ci-dessus. RAS de se côté. reste à espérer que tout cela qui reste de l'ultra-light durera un peu dans le temps, le temps de rentabiliser l'investissement...

 

3. Impressions générales et conclusion

J'utilise cette veste depuis le début de ce mois de septembre (un mois seulement donc) et j'ai déjà ressenti le besoin de laisser un test ici tant elle m'a fait une très forte impression.

Elle m'accompagne dans mes runnings en semaine, par temps frais en soirée, comme au quotidien à vélotaf (frais le matin, entre 15 et 8 degrés, doux le soir, jusqu'à 20 degrés) ainsi que lors de petites randos familiales.

Le temps fraîchissant, entre 8 et 10 degrés, à vélo j'ai simplement troqué mon TS respirant basique contre un à peine thermique et c'est largement suffisant tant l'effet coupe-vent est très bon. En rando, si le vent se lève je l'enfile par-dessus ma polaire Norrøna Bitihorn Warm1 Stretch (testée ici même aussi) et j'ai un parfait ensemble pour rester statique sans me refroidir, pour un poids plume (un combo à emporter partout). En courant elle est parfaite sur un simple TS respirant, je l'ouvre parfois pour ventiler en montée mais elle évacue très bien par elle-même le reste du temps.


Pour le moment je n'ai pas trouvé ses limites. Je la rangerai sans doute une fois venu le froid sérieux, mais en attendant je sais que je pourrai l'utiliser encore un bon bout de temps avec une polaire fine, que ce soit à vélo ou en running.


Si vous voulez un produit très coupe vent, efficace lors d'une descente à vélo et/ou si vous ne transpirez pas beaucoup, optez pour le modèle Houdini à 99€, si vous préférez un produit plus polyvalent notamment dans l'intensité de l'effort, il vous faudra rallonger jusqu'à 160€ pour la Houdini Air mais vous aurez alors un produit très réussi et très efficace dans un encombrement minimal. 

Si vous avez plus ou moins les mêmes critères que ceux que j'ai développés ici, vous ne serez pas déçu !

Pour qui ?

Runners, trailers, cyclistes, vélotafeurs, randonneurs light
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire