Avis Salewa Cammino 60BP Kombu Green 2020

1 avis Salewa Cammino 60BP Kombu Green.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Un sac de randonnée d’un autre temps

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,80m | 70kg | Expert | Montpellier
Acheté : 110€ en ligne
Conditions du test : Trek de 3 jours randonnée et raquette

Points forts

-Qualité du tissu extérieure,
-La rigidité du sac avec son armature en aluminium,
-Réglage facile,
-Les gourdes disposées dans les filets latéraux,
-Attache bâton ingénieux.

Points faibles

-Absence de poche au niveau de la ceinture ventrale,
-Le tissu intérieur de faible qualité (Déjà des accros),
-La séparation interne du sac avec des boutons à bascule est d’un autre temps,
-Un seul croché de fixation pour bâton,

-Les fermetures éclaires,

-le logo SALEWA (Une version brodé avec un coté vintage serait un réel hommage a la marque),
-Un faible choix de coloris (vert ou bleu).

Sac à dos SALEWA CAMMINO 60BP (KOMBU GREEN) version 2020.

Idéale avec ces 60+10L le pack de randonnée le plus vendu de la marque est un véritable outsider pour les randonnées en autonomie et les longs treks.

Contexte :

Après avoir utilisé durant plusieurs années un sac de randonnée de 45l pour des treks de 3 jours, j’étais à la recherche d’un sac plus volumineux.

Après avoir longtemps hésité avec le sac à dos ROOK 65L de la marque OSPREY mon choix s’est finalement porté sur le CAMMINO 60BP de la marque SALEWA.

Lors de mon achat, je n’ai trouvé aucun avis terrain réalisé par la communauté des randonneurs. J’ai donc décidé de partager cet essai avec vous.

Ne perdons pas de temps avec les caractéristiques du sac et de la marque qui sont très bien décrites sur le site Internet www.salewa.com.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce sont les essais terrain du CAMMINO 60BP de SALEWA.

Les tests terrain ont été réalisés lors :

-De la mythique traversée du VERCORS en version hivernale (3 jours de raquettes pour relier Corrençon en Vercors au col du Rousset),

-Du célèbre tour du MONT VISO dans le Queyras (3 jours de randonné autour du Re di pietra),

-Pour finir le très populaire Tour des ROCHERS DES FIZ (3 jours de randonnée dans le massif de Platé).

Voici un petit bilan après deux ans d’utilisation

Confort de portage :

Le sac de randonnée SALEWA CAMMINO 60BP est un sac qui fait le travail avec un bon rapport qualité prix.

De nombreux réglages comme le « Custome Fit » permet d’ajuster le sac à sa morphologie. Une fois bien réglé le sac a dos est dans l’ensemble confortable grâce à sa structure en aluminium.

Le gros bémol concerne le serrage au niveau des hanches. En effet celui-ci s’effectue sur l’extérieure et coulisse difficilement avec sa ceinture ventrale très large. Il est donc très compliqué de faire reposer le sac sur les hanches.

Qualité (fabrication/robustesse) :

Les tissus extérieurs sont très résistants contrairement au revêtement intérieur fragile, de qualité low cost.

Les filets latéraux pour les gourdes bien que très fin (problème de durabilité) sont facilement accessibles.

La séparation interne du sac avec des boutons à bascule est tout simplement NUL. Ils sont peu nombreux, se détachent et surtout ne crée pas une séparation hermétique.

Tous les systèmes de fermeture éclaire se coincent régulièrement dans le tissu du sac.

Le logo SALWA est un simple transfert, ne faisant pas honneur à l’histoire de la marque.

Accessoire :

L’absence de poche sur la ceinture ventrale est un vrai manque pour y déposer barre, gps, etc … .

La fermeture à coulisse de Rain Cover (très bien rangé dans le bas du sac) doit évoluer vers un système élastique. (Problème rencontré lors d’un orage).

Le système de ventilation dorsale n’est pas spécialement/du tout efficace (problème récurrent sur la plus part des sac a dos non équipé de filet tendu)

Bien que je n’utilise pas de système de poche à eau, son absence pose problème car l’emplacement peu être utilisé pour y protéger documents, livres, topos, cartes, etc… .

La double fermeture à coulisse située sur la partie haute du sac n’est pas pratique, notamment pour ajuster le volume du sac.

L’attache piolet est un plus et permet une utilisation du sac à dos pour des treks alpin tôt dans la saison.

L’attache bâton est ingénieuse (Les bâtons s’utilisent par paire, donc une deuxième attache serait un plus).

Les poches zippées latérales se chevauchent avec les sangles de serrage, ce qui complique l’accès. De plus le volume des poches empiète directement sur l’intérieure du sac.

Conclusion :

Après plusieurs treks de 3 jours en autonomie en raquette et randonnée durant deux ans, je ne suis pas tombé amoureux de mon sac. En effet celui-ci cumule des défauts de qualité, d’ergonomie mais surtout un gros manque d’évolution. C’est un sac d’un autre temps. Il est urgent que la marque SALEWA modernise son best seller.


Pour qui ?

Ce sac à dos n’est pas destiné à des randonneurs aguerrit, exigeant avec le matériel, à la recherche de polyvalence.
5/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire