Avis Ortovox Free Rider 24 2016

1 avis Ortovox Free Rider 24.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
NobruDude

Le sac de ski qui fait aussi tout le reste !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 49 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Acheté : 180€ en magasin
Conditions du test : Tous les temps, toutes les pratiques !!

Points forts

Grand nombre de poches,
Systèmes d’attache très pratiques
Très bien accessoirisé
Sangle ventrale et attache pectorale qui colle le sac au bonhomme
Solide/durable
Belle gueule

Points faibles

Pourrait être plus grand (35L aurait été parfait)
Pas vraiment étanche

Alors ce test part du constat qu’on ne peut pas (en tout cas pas tout le monde, rapport à l’argent !!) s’acheter 2 ou 3 produits réalisant la même fonction mais pour des pratiques différentes. L’exemple ici, c’est le sac à dos ! On pourrait avoir un sac pour le ski à la journée, un sac pour les raids en ski (i.e. plusieurs jours), un sac pour la rando à pied, un sac pour l’alpi ou l’escalade, etc… la liste peut être longue ! Autre solution, essayer de trouver un sac qui couvre le plus large spectre possible, et c’est pour ça que je vais parler dans cet avis du Ortovox Freerider 24.

Ce sac est à la base, et comme son nom l’indique assez clairement, destiné à assister le barbu qui dévale les pentes de neige vierge à Mach12 avec des skis de plus de 100mm au patin. Oui… mais pas que ! En effet, je possède ce sac depuis plusieurs années déjà, et il m’a accompagné dans bien d’autres situations et pratiques, et toujours au top.

Alors les principales caractéristiques de sac à dos :

  • Capacité 24L (il existe aussi en 26L pour les gens plus grands)
  • 4 compartiments bien distincts : 3 avec accès par devant, et un, le plus grand, par le dos (cf. photos)
  • Un de ces compartiments dédié pour le triptyque ARVA/Pelle/Sonde (avec attaches intérieures pour le manche de la pelle, et pour la sonde)
  • Présence de 2 poches filets avec fermeture zippée à l’intérieur de 2 des compartiments de devant
  • Poche dédiée pour lunettes, amovible
  • Protection dorsale (SPS Flex) amovible (via le compartiment principal)
  • Sangle poitrine avec sifflet d'alarme
  • Grande sangle ventrale avec une petite poche bien pratique
  • Filet pour attache casque
  • Plusieurs systèmes d’accroche pour les skis (en diagonale, en A (latéral), en X)
  • Compatible avec camelbags
  • Fixations dédiées pour piolets et bâtons

Une fois qu’on a dit ça, et qu’on a jeté un coup d’œil à toutes les photos, on comprend bien que ce sac est extrêmement bien accessoirisé ! Et c’est pour ça qu’on peut facilement utiliser ce sac pour plein d’usages différents, j’y viens ci-dessous !

Utilisation pour le ski/ski de rando

Alors comme dit plus haut, ce sac a été conçu pour ça à la base, et plus particulièrement pour le freeride. Donc, forcément, il est parfait ! La protection dorsale est vraiment rassurante, d’autant plus que le système avec la sangle ventrale et l’attache pectorale permet de vraiment solidariser le sac au barbu, sac qui du coup suit bien tous les mouvements et ne se balance pas n’importe comment. Je ne reviens pas sur tous les systèmes de portage des skis, y’a d’autres forums pour ça, mais faut juste retenir que c’est très fonctionnel, et que ça ne s’use pas dans le temps. Après, les plus réticents vont vous dire qu’il est trop petit, mais avec du bon matos, ça passe sans problème : tout ce qui est buff, petit gants, petits trucs dans 1ère poche, crampons, peaux de phoque et couteaux dans 2ième poche, ARVA/pelle/sonde dans la 3ième, camelbag/bouffe/doudoune/change dans la poche principale… on est bien pour la journée, voire même les raids en refuge (par contre, effectivement, ça passe pas pour du bivouac, y’a pas assez de place !!).


Utilisation en rando à pied

Déjà, on peut virer la protection dorsale, ce qui allège bien le sac (voir photo). Après, le nombre de compartiments et de poche permet de prévoir pas mal d’affaires de rechange, le casse-croûte, et bien sûr la poche à eau. De même que sur un sac de trail, on peut facilement attacher et détacher les bâtons quand on n’en a plus besoin. Quand la rando se fait un peu plus technique et nécessite un piolet, là encore, pas de souci, une attache dédiée est prévue (voir photos)… et bien sûr, on a largement la place pour mettre les crampons si besoin.

On peut courir, vu que le sac est très près du corps, il ne se balance pas, et même si ce n’est pas un sac de trail bien sûr, il m’arrive très souvent de courir quand mes randos le permettent (terrain roulant), et ça passe sans problème sans défoncer les épaules. En effet, la ventrale permet de porter beaucoup plus avec les hanches qu’avec les épaules.

A noter aussi que le dos est conçu pour éviter que le sac ne colle trop (voir photo) et c’est donc supposé diminuer la transpiration. Là, faut être honnête, c’est surtout confortable, on continue à bien transpirer quand on s'énerve un peu !!


Utilisation en alpi/escalade/grande voie

Encore une fois, bien que ce sac n’ait pas été conçu pour ça à l’origine, il s’en sort très bien… et en partie pour les mêmes raisons, à savoir en particulier les accessoires et la proximité/solidarité avec le corps qui fait que le sac ne bouge pas et ne risque pas de vous déséquilibrer au pire moment de votre move pour aller chercher la prise, tout là-bas !! On a la place pour mettre les coinceurs et les dégaines, bon pas 50 de chaque, mais largement assez ! Le système pour attacher la corde est aussi très pratique (cf. photo), de même que pour porter le casque pendant toutes les phases d’approche. Le swap entre les chaussures d’approche justement et les chaussons d’escalade se passera bien, dans la mesure quand même où lesdites chaussures ne sont pas trop grandes (ça passe pas avec des pompes de rando tiges hautes en 52 !!!).


De manière général, le sac est solide, et après 3 ans d’utilisation intensive, été comme hiver, rien n’a bougé, tout est en parfait état. On voit notamment sur la photo de zoom sur un crochet, c’est vraiment du bon matos solide, durable sur lequel on peut compter. En plus, avant celui là, j’avais la version en 18L, je lui ai fait subir toutes les atrocités possibles pendant plusieurs années, il est toujours en état, et c’est mon fils qui l’utilise !


Au final, c'est un super sac à la journée, utilisable dans quasi toutes les situations et pratiques, très fonctionnel, qui tient bien sur le bonhomme, et qu'on a envie d'amener partout !!

Pour qui ?

Pour tout le monde et pour toutes les pratiques

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire