Avis Therm-a-rest NéoAir Xlite 2017

Déposez votre avis.

Un rapport confort/poids incroyable !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,87m | 73kg | Avancé
Acheté : 130€ en ligne
Conditions du test : Testé aussi bien en bivouac estival qu'en camping ou matelas d'appoint en appartement.

Le choix du matelas

J'ai acheté ce matelas pour remplacer un autre matelas auto-gonflant Thermarest que j'avais depuis plusieurs années. En plus d'un confort sommaire, le matelas pesait plus de 700g et associé à un duvet de plus d'un kilo, les deux remplissaient la moitié de mon sac. J'ai donc décidé de dégrossir un peu mon matos pour pouvoir partir avec un plus petit sac (et également plus léger) sur des randos de plusieurs jours. Pour le matelas, mes deux principaux critères étaient donc le poids et le volume du matelas. Ce Thermarest me faisait de l’œil depuis un moment, car il semblait en plus apporter le confort, qui est généralement inversement proportionnel au poids. Malgré un prix un peu élevé, j'ai donc choisi ce modèle en taille Regular, soit 183cm. Sachant que je mesure 1m87, j'ai pas mal hésité avec la taille au dessus (Large, 196cm) mais avec une différence annoncée de 120g, j'ai opté pour le plus petit des deux.


Le déballage

Commandé sur Internet, j'ai reçu le matelas par la poste. En récupérant le colis dans ma boite au lettres, je me suis demandé comment un matelas pouvait tenir dans un si petit carton. Une fois déballé, on se rend compte que l’encombrement du matelas plié est effectivement très faible (cf les photos à côté d'un bidon de 500mL). Idem pour la sensation de légèreté. Annoncé à 340g, je le pèse à 369g avec son sac de rangement. Le matelas se gonfle facilement, mais on n'est pas là en présence d'un matelas autogonflant ; il faut quand même y mettre de l'air ! À plein poumons, je le gonfle en douze à treize expirations, ce qui est tout à fait raisonnable. À noter que gonfler le matelas à la bouche n'est pas conseillé car on envoie de l'humidité à l'intérieur, qui à terme le dégradera. Thermarest vend également un sac de gonflage, séparément, que je n'ai pas acheté. Une fois couché sur le matelas, le confort est bluffant. On ne sent pas le sol, même allongé sur le côté. La longueur évoquée plus haut n'est pas un problème : les talons dépassent du matelas, mais grâce à son épaisseur conséquente, ils ne touchent pas par terre. En revanche la largeur du matelas est vraiment juste. Malgré mes 187cm, j'ai plus une carrure de traileur que de rugbyman (73kg) et pourtant il n'y a pas de marge sur les côtés. Les bras "pendent" de part d'autre du matelas. Et pour se tourner, il y a coup un prendre car il faut se tourner sur place. Sinon, on se retrouve par terre.


À l'usage

J'ai utilisé le matelas sur plusieurs bivouacs, seul ou à deux, une semaine en camping et quelques nuits en matelas d'appoint lorsque je recevais dans mon appartement. En bivouac, les qualités principalement recherchées sont l'encombrement et le poids, et à ce niveau là il assure parfaitement. L'isolation du matelas est également excellente. C'est également un critère à prendre en compte, car en bivouac le froid vient souvent du sol. Ce qui est d'autant plus vrai que le duvet, écrasé par le poids du corps, perd son pouvoir isolant au contact du sol. L'isolation thermique est donc un autre point très positif de ce duvet (R-value : 3,2). En revanche un point négatif est le bruit que fait le duvet lorsque l'on bouge et qu'on se retourne. Lorsque j'ai dormi seul, cela ne m'a absolument pas dérangé. Mais que ce soit sous tente ou en appartement, on m'a dit plusieurs fois "C'est incroyable le bruit que fait ton matelas à chaque fois que tu te retournes". Critère à prendre en compte donc, si vous dormez à côté de quelqu'un qui a le sommeil léger.


Conclusion

Je conseille ce matelas sans hésiter à toute personne qui cherche un matelas léger et peu encombrant, sans sacrifier le confort. Que ce soit pour le bivouac ou le camping, on trouvera certainement plus confortable, mais pas à 370g !

Pour qui ?

Pour le randonneur qui cherche à optimiser le poids de son sac sans sacrifier le confort d'un matelas.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire