Avis Petzl Nao + 2020

7 avis Petzl Nao +.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Maxime Badger
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : Tailwind Nutrition.

Une Étoile dans la nuit

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,82m | 78kg | Paris
Acheté : 130€ en ligne
Conditions du test : De nuit... pendant la course sous la pluie et avec pas mal de brouillard

Points forts

Puissance et batterie.
L’application mobile peut être un plus pour certains

Points faibles

L’autonomie varie par rapport à ce que l’on retrouve dans l’application
Le reactive lighting peut poser problèmes dans la pluie, le brouillard, lors de croisements et pendant l’escalade si on est proche du mur.

Il y a quelques mois j’avais besoin d’une nouvelle frontale pour prendre le départ de la SainteLyon. Après avoir pu essayer plusieurs modèles et plusieurs marque j’ai choisi la Nao+, je vais vous expliquer pourquoi et le résultat. 

Quels critères? 

-Une lampe avec une autonomie de 7-8 heures au moins, voire plus en mode bas éclairage. 

-confort lors d’une course ou pendant de l’escalade ou même en rando à ski. 

-résistance à l’eau et aux éléments. 

-batterie interchangeable. 

-facilité de réglage même avec des gants. 

La première fois qu’on l’essaye c’est assez impressionnant entre les mains avec la batterie à l’arrière et la taille de la lampe mais malgré ça le confort y est. Il y une plaque plutôt large et recouverte de mousse qui protège assez bien le front et à l’arrière les points de contact sont assez répandus ce qui permet de ne pas avoir de points de pression à l’arrière de la tête. J’ai pu mettre un buff et/où une casquette quand je courais avec et pas de problème pour le fit et le confort. 

Pour allumer la lampe c’est plutôt simple, on connecte la batterie dans son boîtier étanche et une fois refermé on le branche au câble élastique qui alimente la lampe. Tout est sécurisé aux cordons donc pas de câble qui se balade tout seul. 

Ensuite on se connecte sur l’appli petzl et on peut programmer la lampe. Pour les entraînements j’ai opté pour plus de puissance et les deux faisceaux (large et focus/zoom). Lors de la course j’ai opté pour deux réglages différents : un pour l’économie de la batterie et 14hr d’illumination et un autre pour 7heures et plus de lumens. La Nao + est dotée de la technologie réactive lighting qui mesure le retour de lumière - ce qui veut dire que le faisceau et les lumens seront ajustés par rapport à la lumière réfléchie vers l’utilisateur. En théorie c’est super, dans la pluie et la brume c’est horriblement pénible. D’autant plus que s’il y a d’autres lampes autour ou quel l’on croise quelqu’un on se retrouve avec une lampe qui est à peine allumée. On peut aussi utiliser la lampe avec un taux d’illumination fixe, ce taux peut être réglé dans l’application avec deux valeurs différentes enregistrées. 

Une fois les réglages enregistrés il suffit juste de tourner le bouton sur la droite de la lampe pour changer de contrôle. 

Si on tourne complètement le bouton la lampe est verrouillée ce qui permet d’éviter de perdre tout sa charge si jamais elle s’allume to it e seule dans le sac ou en déplacement. 


Donc comment était la lampe quand j’en ai vraiment eu besoin?

Alors, pour un départ à minuit et le jour qui se lève vers 7:10/7:20 il faut compter plus de 7heures d’illumination. 

J’avais prévu au moins 7:30 en mode puissance et 10:30 en mode eco. En changeant plusieurs fois de mode jai pu en tirer 7heures, après ça il y avait très peu d’éclairage. J’aurai pu emmener une deuxième batterie mais ça a duré juste assez de temps. 

Pendant cette nuit on a couru dans la pluie, souvent lourde et dans la brume ce qui a du jouer avec l’autonomie avec les oscillations à chaque fois que la brume devenait plus épaisse. 

À l’aube j’avais donc juste assez de lumière pour voir le chemin mais une deuxième batterie aurait été bienvenue. 


Concernant la résistance à l’eau j’ai gardé la lampe au dessus de ma veste gore tex et complètement exposée aux éléments. La rien à dire, Petzl a bien construit son matériel !

Côté confort j’ai été plutôt surpris, après 8 heures a porter une lampe au front je n’avais pas de points de pression ou de douleurs. J’avais quand même un buff ou une casquette avec toute la pluie mais aucun problème de confort. 

J’ai bien apprécié l’appli pour faire des réglages précis, par contre je ne suis pas sur de la précision de ses réglages en pratique. De plus, quand il pleut et qu’on n’a aucun moyen de se sécher les mains.... aucun moyen de régler via l’appli ! Il faut donc être sur de ses réglages avant de partir ou avoir des batteries de rechange. 


Mon test tourne vraiment autour de la SainteLyon et des entraînements de nuits mais j’ai pu faire un peu de ski de rando avec ma Nao+ et pour une utilisation si 4 a 5 heures à chaque fois j’ai été assez satisfait ! En réglage plus intense et avec les deux faisceaux (spit et large) on ne rate rien. J’ai pu choisir un réglage large et très illuminé ou un autre plus long et précis pour voir dans les arbres ou plus haut sur la montagne, c’était assez impressionnant. 


Je recommencerai cette frontale à ceux qui cherche une lampe polyvalente et qui pourra servir pendant longtemps. Il y a pas mal de fonctions avec l’appli et pour bien des activités. Le confort était assez surprenant. 

Par contre le prix était assez élevé. J’ai pu trouver un bon deal en début novembre mais je suis sur que empêchera beaucoup de gens d’en profiter. 

Pour qui ?

Pratiquants de courses de nuit, d’ultra, de camping et randonnée de nuit. Parfait aussi pour le ski de rando !

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire