Avis Hoka One One Mafate Speed 2 2019

26 avis Hoka One One Mafate Speed 2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
BOOZ
Par BOOZ

Confort et accroche irréprochables

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,66m | 58kg | Avancé
Acheté : 100€ en ligne
Conditions du test : Depuis un mois, terrain rocailleux, sous bois, mouillé et sec

Points forts

Amorti, accroche, confort

Points faibles

Aucun à mon goût

Allez, je continue mon grand retour chez Hoka : après m’être acheté les Stinson ATR 5 (voir test précédent), je me suis aussi acheté une paire de Mafate speed 2.

Historique de mes chaussures de trail :

  • Adidas response, asics trabuco, asics fuji trabuco, hoka rapa nui 2, altra olympus 2 (x2), Kalenji trail MT, Kalenji XT7. J’ai donc navigué entre plus ou moins d’épaisseur de semelle et un drop plus ou moins faible.

Pourquoi des Mafate speed 2 après les Stinson ATR 5?

  • J’ai acheté les Stinson dans une pointure légèrement trop petite. Elles seront donc réservées aux trails pas trop techniques et sans trop de dénivelé. Aussi, je voulais une semelle vibram mégagrip pour les terrains humides, particulièrement les dalles mouillées sur lesquelles les Stinson étaient de vraies savonnettes. Toujours désireux de courir sur un drop moyen, d’avoir une semelle avec un gros amorti et de bénéficier de l’effet rocking chair des Hoka, je me suis dirigé vers les Mafate speed 2.

Donc ça donne quoi sur le terrain ?

  • Elles sont très confortables et accueillantes. Aucun point dur n’est à noter.
  • Elles sont assez larges au niveau des métas et leur pointe est moins effilée que les Stinson. Je les ai prises ½ pointure plus grande que les Stinson, histoire d’être sûr de ne pas taper au bout en descente et effectivement, ça ne tape pas.
  • Une fois dedans, mon pied large se sent bien calé. La tenue du talon est meilleure que sur les Stinson . Les lacets ayant une certaine élasticité sont les mêmes que sur les Stinson, l’ajustement est donc facile.
  • La semelle extérieure est moins large que sur la Stinson mais la stabilité est très bonne. Je les trouve même très précises.
  • Le mesh est peu respirant car il est presque entièrement enduit d’une matière imperméable. Cela semble gage de solidité et de pieds secs.
  • L’amorti est comme prévu très important, plus marqué que sur les Stinson à mon goût,ce, alors que la semelle est moins épaisse. Mes 60kg les trouvent moins raides. Evidemment, le corollaire est que la relance est moins dynamique. Ça ne me dérange pas mais peut-être que de gros gabarits pourraient la trouver trop molle.
  •  Le drop de 4 mm reste un bon compromis pour courir sur l'avant du pied; allié à l'effet rocking chair, la Mafate speed permet de talonner quand la fatigue se fait sentir.
  • Le vibram est très bien réparti sous la semelle si bien que l’accroche est excellente sur tous les terrains, secs comme mouillés, boueux comme pierreux.
  • Elles ne présentent pas pour l'instant de signes d'usure prématurée.
  • Je trouve le colori étonnamment sobre pour des Hoka, mais ceci est guère important


Résultat des courses :

Cette Mafate speed 2 est une réussite à mon goût sur tous les points qui m'importent (confort, amorti, accroche). Je pense qu’on va passer un bon moment ensemble et que ce sont les premières d'une longue série . Les pieds assez larges s’y sentiront à leur aise. Pour les pieds fins, il faudra sûrement plutôt aller vers les Speedgoat qui elles sont trop étroites pour moi.

Pour qui ?

Pour les coureurs aux pieds assez larges qui veulent une chaussure de trail avec une excellente accroche et un très bon amorti pour pouvoir avoir la possibilité de faire du très long en toute sécurité.

commentaires

2 commentaires
BOOZ
Statut : Confirmé
inscrit le 05/06/19
Matos : 9 avis
Bon après un an, je suis moins enthousiaste, surtout en comparant avec les Hoka speedgoat wide fit que je cours depuis deux mois.
Ce sont de très bonnes chaussures de trail mais:
- la toe box est à peine assez large pour les très gros panard;
- la tenue de pied peut être insécurisante en montagne en dehors des chemin. D'ailleurs, leur progamme est plutôt chemin que montagne selon Hoka;
- une bonne partie de la semelle, particulièrement au milieu, n'est pas en vibram. En montagne hors chemin, il est arrivé que je ne sois pas serein;
- j'ai utilisé pas mal de seam grip pour la réparer et pour consolider des endroits qui semblaient propices à l'usure. J'aurais bien ajouté des photos un an après, mais pas possible.
0
BOOZ
Statut : Confirmé
inscrit le 05/06/19
Matos : 9 avis
Je mettrais donc plutôt 8/10 maintenant.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire