Avis Altra Lonepeak Polartec NeoShell 2016

@lex63

Une chaussure

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,80m | 70kg | Expert | Beaufort
Acheté : 140€ en magasin
Conditions du test : Trails roulants, sentiers techniques, secs ou humides

Convaincu par le « zero drop » sur d’autres modèles Altra, je souhaitais une paire pour les longues distances, avec donc un amorti plus important.

Le confort avant tout

A l’essayage, on est sûr que le confort est au rendez-vous. La « Toe Box » offre de la place et on peut tranquillement bouger les orteils au fond de la chaussure. C’est même assez surprenant. On sent que l’amorti est important et toujours cette sensation étrange de pied à plat due au "zero drop". C’est plus surprenant en marchant qu’en courant ! Niveau look, on adore la semelle avec ses doigts de pieds qui donne un peu de folklore à un coloris très sobre. Le laçage est précis, dommage que les lacets sont deux fois trop longs.

En chemin

Sur le terrain, on apprécie bien sûr l' amorti important. Avec 330 g sur la balance, la Lone Peak 3.0 ne joue pas dans la cours du light mais ce poids ne se fait étonnamment pas sentir sur le terrain.  Le confort est bien au rendez-vous et on peut enchaîner les kilomètres sans problème. J’ai couru des trails jusqu’à 50 km avec ce modèle sans aucun souci de confort.

Attention tout de même à effectuer une transition toute en douceur vers le "zero drop". Ça tire sur les mollets et les tendons d’Achille donc pour éviter les blessures il convient de respecter une période de transition en ayant une autre paire de chaussures avec drop et d’alterner. C'est aussi valable à la reprise de la course à pied (pour ceux qui ne courent pas l'hiver).

Une chaussure un peu molle

En revanche, pour une chaussure de trail, le manque de précision est trop important. C’est probablement l’effet « Toe Box » qui donne une impression de flottement du pied dans la chaussure.Le maintient du pied dans la chaussure n'est pas très bon et elles sont à proscrire pour le sky running ! D’autant plus que le dessin de la semelle n’offre pas une accroche démentielle, ce qui est d’autant plus marqué dès que c’est humide.

La Lone Peak 3.0 est clairement conçue pour les terrains roulants. Surtout que cette sensation de flottement associée à une semelle relativement souple en fait une chaussure assez peu dynamique.

Pour le trail, la membrane Polartec Neoshell est intéressante mais attention si on met le pied un peu trop dans l’eau, la languette fait vite défaut et les pieds ne restent pas secs longtemps. Sur le talon, on retrouve une attache pour les guêtres, que je n’ai jamais utilisé.

Usure

Après avoir parcouru plusieurs centaines de kilomètres avec ces modèles Altra, seul le bout de la semelle se décolle un peu. Le dessin de la semelle est aussi un peu usé mais rien d’alarmant, elles sont plutôt robustes.

Pour qui ?

Coureurs de longues distances sur terrains roulants
5/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Amorti

Points forts

Confort, amorti

Points faibles

Précision, dynamisme

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire