Avis Merrell chameleon 7 gore tex 2019

1 avis Merrell chameleon 7 gore tex.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

ça partait bien pourtant !!!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,76m | 85kg | Avancé
Acheté : 175€ en ligne
Conditions du test : conditions humides et sèches, terrains secs et détrempés, rocailleux à meubles.

Points forts

confort indéniable, look, solidité de la tige

Points faibles

La semelle, le prix

Ayant été plus que conquis par ma paire de Merrell Chameleon wrap slam du fait de leur incroyable confort et de leur solidité, c'est donc avec une certaine confiance que je repars avec le modèle emblématique de la marque. Merrell a fait évoluer son modèle et c'est donc avec la Chameleon 7 Gore tex que je repars arpenter les sentiers de notre magnifique Vercors. 

Sur le papier :

Membrane imperméable GORE-TEX 

• Tige Nubuck, cuir suédé et mesh

• Laçage traditionnel

• Pare-pierre en caoutchouc pour la protection des orteils

• Contrefort talon en TPU moulé pour plus de stabilité

• Doublure mesh respirante

• Assiste plantaire profilée Kinetic Fit amovible 

• Amorti Merrell air cushion sous le talon pour absorber les chocs et offrir plus de stabilité

• Semelle intermédiaire EVA pour plus de stabilité et de confort

• Technologie légère FlexPlate pour une rigidité torsionnelle adaptée à l'usage final

• Indice de Flex Grade 2

• Semelle extérieure Vibram® TC5+

• Crampons 3mm

Poids : 736 g 

Premières impressions :

Cela reste très personnel et subjectif mais je trouve cette paire de Merrell très agréable "à l'oeil". Elles sont, à mon goût, très sobres sans pour autant être fades, notament grâce à cette touche de orange qui aigaie le tout. La tige, avec sa partie en nubuck donne d'amblée un sentiment de solidité. Le pare-pierre participe également à cette impressions. Il est, certe, un peu souple au touché mais ce ne sont pas des chaussures d'alpinisme non plus. Il m'a l'air tout à fait suffisant pour le domaine d'utilisation de ces chaussures. La semelle orange remonte relativement haut sur la tige pour en assurer une bonne protection contre les éventuelles agressions du terrain. 

Un petit insert métallique vient bien nous indiquer que nous avons à faire à un produit utilisant du GORE TEX. Ce modèle existant aussi sans cette fameuse membrane. 

Cet énorme contrefort au niveau du talon m'amène à me questionner sur une éventuelle gène mais lors des premiers essayages "à blanc", aucuns soucis de ce côté là pour le moment. A voir donc en conditions réelles. 

D'ailleurs, pour parler du confort, celui ci est, comme sur mes anciennes Merrell, très bon. On se sent tout de suite très à l'aise dans ces chameleon 7. Aucun point de pression ni de frottement. Une chose qui m'a également marqué lors des premiers pas effectués avec cette paire de chaussures, c'est la sensation du pied qui se pose bien à plat lors de la marche. La stabilité annoncée semble bien être au rendez-vous. Le déroulé du pied et, lui aussi, agréable.

Les crampons de forme ovale sont un peu déroutants au niveau visuel. On se demande si l'adhérence et la traction vont être suffisantes mais n'ayant pas eu de problème particulier avec mes anciennes chameleon, je me dis qu'il ne devrait pas y avoir de soucis particulier de ce point de vue là. A confirmer donc aussi sur le terrain.

Leur poids annoncé à 736 g par la marque me laisse dubitatif. J'ai pesé ma paire de merrell à 973 g. on est loin du poids annoncé mais en fonction de la taille choisie je me dis que cela doit être normale. En plus de ça, je n'ai pas l'impression d'avoir deux plombs aux pieds donc "Faux problème". 

Sur le terrain :

Comme lors des premiers essayages, le confort ressenti est vraiment très présent. On est vraiment bien dans ces chaussures. Les kilomètres ont beau s'accumulés, on y est toujours aussi bien. Le renfort en TPU au niveau du talon qui me faisait douter sur une éventuelle gène me rassure vite également. Il ne se fait absolument pas sentir de manière négative. On ne le sent d'ailleurs pas du tout. La sensation d'avoir le pied qui pose à plat est, elle aussi toujours bien présente. Attention donc, sur les terrains avec beaucoup de grosses aspérités, de ne pas se tordre bêtement la cheville. Je rappelle quand même qu'on est en tige basse. La cheville est quand même moins tenue. Ce qu'on gagne en liberté de mouvement se perd fatalement en maintien au niveau de la cheville. 

La membrane GORE TEX joue bien son rôle mais jusqu'à une certaine limite. On ne peut pas vraiment parler d'imperméabilité. En effet, tant que la rincée n'est pas trop importante, on garde les pieds au sec mais dès que cela devient plus soutenu dans le temps en en volume, on a les pieds mouillés. J'ai eu à marcher dans des grandes herbes hautes gorgées de rosées et je me suis retrouvé les pieds humides au bout de deux bonnes heures quand même. Par contre cela s'évacue rapidement et cette sensation de pieds trempés disparait assez vite. C'est déjà ça. Autre petit inconvénient qui peut gâcher le reste de la sortie, c'est que l'une des semelles intérieures s'est mise à se plier vers la zone des orteils sous l'effet combiné de l'humidité et des pieds qui glissent vers l'avant de la chaussure en descente. On se retrouve avec un pli très désagréable sous la pliure des orteils et il est très difficile de remettre la semelle dans sa position originelle quand elle a pris ce mauvais pli. Même sèche. Autre désagrément avec ces chaussures, c'est la qualité de sa semelle. Là, c'est la douche froide. Comparée à mes anciennes Merrell Chameleon Wrap Slam qui n'ont eut à souffrir d'aucune remarque quant à leur solidité, je dois bien reconnaitre que dans ce cas présent, c'est très moyen. En une seule sortie sur des sentiers plutôt terreux et quelques passages sur un pierrier, la semelle s'est détériorée à vitesse grand V (voir photos). pas moins de 5 crampons se sont fait la malle. Je veux bien que dans les passages un peu agressifs, cela cisèle les crampons mais là, ça fait beaucoup. Surtout en une seule fois. Grosse déception donc. Sinon au niveau de la traction, l'ensemble est très correcte même sur un terrain gras. On sent que ça accroche. Attention quand même sur les parties calcaires humides que l'on rencontre très souvent sur nos sentiers du Vercors. Ca glisse beaucoup mais je ne connais pas de chaussures qui ferait mieux dans ce cas précis. Pour en finir avec les aspects négatifs, j'ai également eut à déplorer un problème de laçage. Avec leur volume généreux en forme de tube, les lacets ont beaucoup de mal à tenir serrés. Même avec un double nœud, cela a juste retardé le phénomène. Faire ses lacets plus de 10 fois dans la rando, ça devient vite pénible.

A contrario, le nubuck de la tige a, quant à lui, très bien résisté. Aucune marque d'usure prématurée. Lui au moins, il est costaud. Il reste souple et est très facile à nettoyer. On laisse sécher, un coup de brosse et c'est presque bon. Un passage d'éponge pour fignoler et c'est reparti.  La languette à soufflet est elle aussi très efficace. Il n'y a pas de petits cailloux ou de sable qui pénètrent dans le chaussant. Et pour finir, je n'ai pas trouvé ces chaussures trop chaudes. Elles restent agréables à porter même par des températures estivales. 

Je reste néanmoins extrêmement déçu de la piètre qualité de la semelle, à réserver donc à des sorties où le terrain sera très doux et sans parties rocailleuses au risque de terminer sa sortie en tongs. 







Pour qui ?

Pour ceux qui randonnent sur un terrain le plus doux possible
5/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Imperméabilité

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire