Avis Bestard Canyon Guide 2018

3 avis Bestard Canyon Guide.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10

Que du bon

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | m | Valence
Acheté : 150€ en magasin
Conditions du test : Canyons autour de grenoble, lozere ardeche mais aussi dans les pyerennees

Points forts

Finitions
aspect robuste
guêtres hautes
renforts languettes et malléoles
confort général

Points faibles

Peut être l'apparence extérieur mais les gouts et les couleurs ...

Comme tout pratiquant du Canyon j’ai commencé la pratique avec la vielle paire de baskets pas du tout appropriée, puis j’ai investi comme beaucoup d’autres dans la référence du moment la Five Ten Canyoneer (le modèle à boucles),,, à l’adhérence hors norme mais qui se sont vite, très très vite désagrégées: ce fut d’abord les boucles qui cédèrent puis la semelle qui s’est ouverte ,,,,

Five ten était entre temps repris par adidas, les pratiquants se ruaient sur le modèle phare de la marque la Terrex Hydro_Lace . Quand j’ai réuni la somme réclamée pour leur acquisition ma pointure était en rupture,

Au cours d’un séjour canyon dans les Pyrénées je remarquais que nos amis espagnols avaient quasi tous aux pieds des Bestard qui ressemblaient quand même plus à des pompes de rando qu’a des pompes de canyon ; je me disais que les pratiquants espagnols reconnus comme étant de sacrés clients en canyons engagés ca ne devait pas être pour rien si ils avaient des Bestard

Je me rendais chez mon détaillant, le prix de 150 euros était un peu plus cher que les adidas mais j’ essayais ces pompes Canyon Guide BESTARD à l‘apparence de pompes de rando de monsieur et madame tout le monde mais dont la qualité et le sérieux de fabrication sautaient immédiatement aux yeux ,

Me foutant complètement des apparences l’affaire était vite conclue je ne tardais pas à les essayer dans leur milieu et la, ce fut la révélation…

Premier bon point l’enfilage est aisé le laçage est précis et ne bouge pas , les boucles des lacets ont un petit compartiment dédié dans la languette (qui peut rendre le laçage fastidieux mais comme après rien ne bouge ca reste de l’ordre du détail) languette qui est elle même renforcée de mousse épaisse, leurs formes typées rando font que les chaussures remontent assez haut sur la cheville. Des guêtres bien pratiques empêchent l’entrée de sable et de gravillons, Enfin j’ai noté et apprecié les renforts au niveau des malléoles l’évacuation de l’eau est efficace et se fait au moyen de quatre œillets discrets,

L’adhérence des semelles vibram est un petit peu moins bonne que celle des five ten mais ces semelles semblent bien moins sensibles à l’usure, on reste cependant dans du bien stable dans l’humide, Le confort pour les marches d’approche est impérial,

Une fois venu le temps de déchaussage celui ci est aussi aisé en tout cas bien plus que celui des five ten ou je me contorsionnais à chaque déchaussage

Après deux saisons d’usage que je qualifierai de régulier seul les œillets d’évacuation ont bougé, leur teinte est passée de la couleur noire au cuivre !,,,,sinon rien, nada ,,,aucune couture n’a sauté aucun signe de fragilité des passants, les larges et hauts pare pierre présentent toujours très bien même les lacets sont encore d’origine.

Un bel achat qui va durer


Pour qui ?

Les canyonners à la recherche de la qualité qui dure

commentaires

2 commentaires
yrlab
Statut : Confirmé
inscrit le 28/08/17
Activités : 38 avisMatos : 42 avis
Oui bon modèle! J'ai juste eu un lacet qui s'est sectionné au bout de 5 saisons donc c'est du solide!
1
Benoit Le Dromois

inscrit le 08/08/20
Matos : 6 avis
Oui c vrai et moi c'est une extrémité de lacet qui s'est effiloché sur un demi cm au moins
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire