Avis Quechua Helium Pillow 2017

1 avis d'accessoires Quechua Helium Pillow.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.

Le confort, ça pèse lourd ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 49 ans | 1,80m | 75kg | Débutant | Rochefort
Acheté : 15€ en magasin
Conditions du test : Un an en bivouac 3 saisons et dans le train.
Grosse feignasse, tu pouvais pas prendre des photos toi même, au lieu de piquer celles du site de D4 ? En plus tu nous gonfles encore avec du matos de chez Auchan-Sport ?

Ok patron, pas taper et se calmer. D'abord gonfler c'est bien le bon terme, puisqu'on parle d'un oreiller gonflable. Pas autoglonflant, hein, vraiment gonflable comme "conçu pour être gonflé avec une bouche, des poumons, une commande centrale, un système musculaire, une paroi thoracique et une tuyauterie fonctionnelles". L'intérieur, ça a l'air d'être plastifié / caoutchouté et donc à l'abri de la moisissure favorisée par la chaleur et l'humidité du souffle. Pour l'instant, après plusieurs dizaines de séquences gonflage / dégonflage, le mien n'a pas bougé.

Ensuite, mes photos n'apporteraient rien de plus que celles du site.

C'est léger, c'est 15 balles, c'est de la camelote.

Je l'utilise depuis plus d'un an en bivouac mais aussi pour dormir dans le train au moins deux fois par mois et pour le moment aucun souci. Le système de gonflage / dégonflage est muni d'une valve qui nécessite d'appuyer dessus pour le dégonflage, faut prendre le coup au début et après ça roule. Par exemple comme fait ce monsieur à 5:25 : https://www.youtube.com/watch?v=1f60z-nsQjU

Léger, 170g, beaucoup plus léger qu'un compressible therm-a-rest (j'en ai un aussi, bien moins confortable que l'hélium), mais deux fois plus lourd qu'un sea-to-summit aeros premium deux fois plus cher et plus grand (pas essayé) ou qu'un Elementerre Oksbi deux fois moins cher (bien moins confortable en tout cas lors de mon essai en magasin).

Le confort, on s'en fout, hein on est des warriors del biwac.

Alors là, euh non. J'ai eu vingt ans un jour et je m'en foutais du confort mais maintenant la cinquantaine approche et quand j'ai passé la journée entière sur le vélo, le soir j'ai envie d'être bien installé pour roupillonner.

25cm*36 et 7 cm d'épaisseur à plein gonflage. Un truc excellent, c'est qu'on peut faire varier la hauteur et la dureté du coussin avec le gonflage : mon épouse a le même et dort sur le dos alors elle le préfère ultra gonflé pour ses cervicales et moi qui dors affalé sur le côté comme une nouille trop cuite, je le préfère souple.

Le revêtement est en Lyocell, une fibre soi-disant écologique obtenue avec de la cellulose d'eucalyptus et d'autres feuillus et supposée avoir un impact écologique bien plus faible que celui du coton. En tout cas il est doux sur ma peau de baby et ne fait pas de bruit quand on se retourne toutes les 5' en dormant comme c'est mon cas.

Rentre dans le sac / les sacoches ?

Vraiment très petit une fois plié comme le montre la photo du site, on peut l'aplatir encore et il tient avec le matelas, le duvet plume et le sac à viande dans ma sacoche de cadre Apidura qui est pourtant une petite 7 litres. Et dans une des poches latérales de mon Osprey Escapist 25 dont je me sers pour randonner à pied sur le week end.

Un détail sympa : une fois l'oreiller gonflé et prêt pour le dodo, la housse rentre dans la poche arrière, pas de risque de la perdre.

Adopté, alors.

Oui. Et non. Il est pas cher, léger, très confortable, très adaptable, et y'a un D4 pas loin de chez toi. Seulement pour de l'ultraléger on peut se passer complètement d'oreiller - d'ailleurs dans sa vidéo de présentation D4 t'explique comment. Il suffit d'un contenant (la housse de cet oreiller ou plus simplement un truc que t'emportes déjà, un Buff par exemple) et tu colles des vêtements dedans (j'utilise ma soft shell de vélo, avec un élastique à chaque bout du Buff pour pas que ça bouge) : ça fait un traversin avec zéro poids supplémentaire, quasiment aussi confortable, pour zéro balle.

Confort, on s'en fout qu'ontdi, warriors del biwac. 170g de moins, ça fait 1.36 watts de moins à pousser.

Bon, devant cet assaut d'agressivité de la moins bonne moitié de moi-même, je me vois obligé de conclure. Un oreiller, c'est pas indispensable. Mais si vous en prenez un, je vous recommande celui là, y'a mieux et plus léger mais c'est plus cher.

Pour qui ?

Pour ceux qui emmènent un oreiller, celui là a un excellent rapport qualité / poids / encombrement / prix.
8/10

Points forts

Petit, léger, confortable.

Points faibles

Pas indispensable.
C'est encore écrit Quechua avec un logo naze dessus.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire