Escalade en Couenne 1 : Le Rocher de l'Ombre à Briançon (05)

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Escalade en Couenne 1 : Le Rocher de l'Ombre à Briançon (05)

Une petite pause grimpe entre midi et deux!
Escalade
victozpack05
Texte :
Cet article est issu du mag communautaire Outzer, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Cinq minutes de marche d'approche!

  Nous sommes un mercredi de début avril à Briançon dans les Hautes-Alpes. En chantier sur les hauteurs de la ville, au Champ de Mars, avec Francky qui sera notre photographe de la journée et Marco, mon apprenti et surtout partenaire de grimpe! La veille qui avait été une excellente journée, je décide de charger le matériel d'escalade dans le fourgon pour aller enchaîner quelques voies le temps de la pause déjeuner du lendemain.

  La matinée se déroule sans gros accros sur notre chantier de création d'un auvent, et à midi, les bleus de travail tombent. Nous voilà partis un kilomètre et demi plus loin, pour nous garer sur le parking de la maison des artisans. Le sac a corde sur une épaule,  le sac à matériel sur le dos et surtout le casse croûte acheté le matin dans la meilleure boulangerie du briançonnais chargé, nous voilà en marche pour le pied des voies, au secteur 1 "Vacherin". Malgré une petite erreur d'itinéraire, nous y sommes en cinq bonnes minutes!

Secteur 1 "Vacherin"

 Nous voilà donc arrivés au pied des voies. N'ayant pas énormément de temps, nous décidons de partir dans "tarte au citron", un 6a d'une quinzaine de mètre sur la partie gauche du secteur. Nous nous équipons donc et c'est Marco qui s'élance en premier. L'ascension se passe à merveille puisqu'il flash cette première couenne sans soucis malgré un petit crux sur la partie haute. Mon acolyte descend en laissant les dégaines sur les points et arrivé en bas nous tirons la corde au pied. C'est à mon tour d'essayer le calcaire briançonnais, une montée vraiment top, toutes les dégaines sont clipées, un début sympa avec de belles prises quasi bacs, une partie centrale avec une belle faille et une fin en dallette plus technique. Avant de redescendre, voyant le temps passer, je décide d'installer la moulinette sur le relais juste à côté du mien pour nous permettre d'essayer "éclair vanille" 6a+ plus sereinement!

  Une descente avec une dégaine prise sur ma corde me permet de récupérer toutes les autres. Arrivé en bas j'avale mes wraps pendant que mon partenaire se reéquipe pour la prochaine montée. Le voilà parti dans cette couenne légèrement plus technique que la précédente avec un départ assez similaire mais inversement une belle dalle centrale pour finir sur une faille avec un beau contre pied. Descente rapide après une belle montée de Marco, et c'est à moi pour cette dernière grimpette en moulinette qui se passe parfaitement jusqu'au relais. La descente en bombe pour moi aussi, nous remballons tout le matériel nécessaire dont je ferai la description et le test dans de futur articles/test.
  Le dessert est pris en retournant au fourgon pour reprendre notre journée de travail après cette interlude des plus plaisantes.

Conclusion...

  Super secteur de grimpe aux portes de Briançon, reéquipent au top après quelques temps à l'abandon, marche d'approche aisée avec un beau sentier à travers les maisons puis dans les bois, endroit plat au pied des voies et de bonne exposition pour une grimpe matinale et le midi.

  Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire, en vu d'amélioration et demandes éventuelles ainsi que de vous abonner!

victozpack05
Texte victozpack05
Grimpeur, traileur, skieur de fond, cascadeur de glace, randonneur, vététeur entre autres bricoles. Habitant du pays des Ecrins, le plus beau de tous, juste sous la tête d'Aval... La montagne ça vous gagne!
Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.