Comment se protéger de la rosée?

Oliver Gough
Oliver Gough
Oliver Gough
Statut : Expert
inscrit le 26/04/16
22 messages
Activités : 12 avisMatos : 14 avisPhotos : 36 photos du jour
La saison des bivouacs arrive à grands pas (si ce mois de Mai veut bien arrêter de nous rincer...) et plusieurs questions me viennent à l'esprit :-) Et je pense ne pas être le seul à me les poser, d'où mon post sur le forum !

Lorsqu'on ne dort pas dans une tente, comment se protéger de la rosée ?
- Carré mat en dessous + sur-sac ? J'ai peur de l'humidité accumulée dans le sur-sac...
- Bâche fine en dessous qu'on peut replier sur soi en deuxième partie de nuit ? Déjà expérimenté c'était pas mal. Le fait de replier par dessus sous-entend qu'un côté n'est pas fermé donc ça permet à l'humidité / condensation de s'échapper. Et en même temps on peut vraiment jouer le rouleau de printemps et s'enrouler intégralement s'il fait plus froid que prévu.
- Bâche ou carré mat en dessous et tarp / bâche tendue au dessus? Cette solution semble pas mal pour ne pas mourrir de chaud sous une bâche ou dans un sur-sac, mais ne permet pas de regarder les étoiles toute la nuit...
- Matelas sous un gros caillou ?

Bref quelle serait l'option la plus confortable (dans bivouac y'a les lettres D-O-R-M-I-R) mais qui restent pour le moins pas trop encombrantes et permettent de mieux profiter de la nature et ne pas dormir en tente.
Kara
Modo
Kara
Kara [Modo]
Statut : Confirmé
inscrit le 29/04/16
391 messages
Activités : 21 avisMatos : 23 avisPhotos : 6 photos du jour
Oliver Gough (11 mai 2017) disait:

(dans bivouac y'a les lettres D-O-R-M-I-R)




:)
jamrek
Staff
jamrek
Staff
jamrek
Statut : Confirmé
inscrit le 06/02/08
4 messages
Activités : 56 avisMatos : 5 avisPhotos : 3 photos du jour

Staff depuis le 13/04/16
D.O.R.M.I.R ou pas... et dans ce dernier cas l'humidité tu l'auras oublié tellement t'en produiras autant que mère nature.

Sinon, 2 couvertures de survie, une sous le karemat, une tendue en carré au dessus à moins d'un metre du sol.
Et si tu aimes ton confort ou prend garde à celui ou celle à coté de toi, le sur-sac plus respirant qu'imperméable c'est la vie mais ça coute un oeil.

PS: J'ai longtemps eu un sur-sac lafuma Climaway, plus imperméable que respirant... Si tu fais l'erreur de sur-évaluer la fraicheur nocturne, tu finis autant détrempé que si t'avais rien mis en place....

PPS : évite de choisir un spot trop en végétation...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par jamrek, 12/05/2017 - 10:37
Oliver Gough
Oliver Gough
Oliver Gough
Statut : Expert
inscrit le 26/04/16
22 messages
Activités : 12 avisMatos : 14 avisPhotos : 36 photos du jour
Merci Jamrek pour les précieux conseils. J'en conclus que de vouloir profiter du confort herbeux d'un champ n'est donc pas une bonne idée ;-)

Question sur-sac. Je pense que je vais attendre avant d'investir et tenter quelques bivouacs vraiment à la belle étoile histoire de voir à quel point ça mouille. En espérant que le sac de couchage sèche correctement et ne finisse pas par puer le canard mouillé.

Si d'autres personnes ont des conseils et histoires à raconter sur des bivouacs ratés ou particulièrement réussis je suis preneur !
Oliver Gough
Oliver Gough
Statut : Expert
inscrit le 26/04/16
22 messages
Activités : 12 avisMatos : 14 avisPhotos : 36 photos du jour
Premiers retours d'expérience suite à une bonne dizaine de bivouacs depuis le mois de Juin :
- Herbe = rosée sauf si vent fort
- Pierres = pas de rosée mais prévoir bon matelas
- Bâche au dessus de la tête tendue = pas de rosée mais grosse condensation sous la bâche et rosée sur la bâche
- Enroulé dans bâche = trop chaud et condensation sous la bâche (presque plus mouillé que si pas de bâche)
- Sur herbe, sous arbres = rosée limitée

Voilà :-)
jamrek
Staff
jamrek
Staff
jamrek
Statut : Confirmé
inscrit le 06/02/08
4 messages
Activités : 56 avisMatos : 5 avisPhotos : 3 photos du jour

Staff depuis le 13/04/16
ça c'est de l'analyse des plus empiriques. Bravo et merci.
Oliver Gough
Oliver Gough
Oliver Gough
Statut : Expert
inscrit le 26/04/16
22 messages
Activités : 12 avisMatos : 14 avisPhotos : 36 photos du jour
Je savais que ça te plairait Nico ;-)
Bez
Bez
Bez

inscrit le 10/05/08
4 messages
Matos : 4 avisPhotos : 5 photos du jour
De mon côté je n'ai pas de vrai conseil à donner pour éviter l'humidité.
Par contre, si vous voulez des astuces pour faire sécher un sac de couchage détrempé, je commence à accumuler un peu d'expérience ;-)
Ben_Lef
Ben_Lef
Ben_Lef
Statut : Gourou
inscrit le 28/09/17
24 messages
Activités : 108 avisMatos : 1 avisPhotos : 7 photos du jour
Pour ma part, je pars toujours avec une poignée de bougies chauffe-plat. On n'imagine pas le pouvoir calorifique de ces petites choses.

Une fois réveillé par l'humidité ou pas, je sors mon petit bocal dans lequel j'allume ma bougie que je place dans un coin de la tente (si possible loin de tout plastique ou matière inflammable) et je laisse agir. En l'espace d'une demi heure, je gagne quelques degrés et j'élimine une bonne partie de l'humidité dans et sur la tente (selon la météo).
Manip à renouveler si besoin, je n'ai jamais eu besoin d'en faire brûler plus de deux. Cela dit il faut avoir du temps devant soi, car ça prend un certain temps à brûler intégralement.
jamrek
Staff
jamrek
Staff
jamrek
Statut : Confirmé
inscrit le 06/02/08
4 messages
Activités : 56 avisMatos : 5 avisPhotos : 3 photos du jour

Staff depuis le 13/04/16
Ben_Lef ( 3 oct. 2017) disait:

Pour ma part, je pars toujours avec une poignée de bougies chauffe-plat. On n'imagine pas le pouvoir calorifique de ces petites choses.

Une fois réveillé par l'humidité ou pas, je sors mon petit bocal dans lequel j'allume ma bougie que je place dans un coin de la tente (si possible loin de tout plastique ou matière inflammable) et je laisse agir. En l'espace d'une demi heure, je gagne quelques degrés et j'élimine une bonne partie de l'humidité dans et sur la tente (selon la météo).
Manip à renouveler si besoin, je n'ai jamais eu besoin d'en faire brûler plus de deux. Cela dit il faut avoir du temps devant soi, car ça prend un certain temps à brûler intégralement.


Là, je dois avouer que je n'aurais jamais pensé à ces petites bougies qu'on a tous chez soit... Bien vu, et ce doit être d'autant plus efficace que la température tombe très bas !!
Quand tu parle de "bocal", c'est plutôt de la taille d'un pot de yaourt la laitière ou plus gros type conserve à mamie ?
Ben_Lef
Ben_Lef
Ben_Lef
Statut : Gourou
inscrit le 28/09/17
24 messages
Activités : 108 avisMatos : 1 avisPhotos : 7 photos du jour
jamrek ( 3 oct.) disait:


Là, je dois avouer que je n'aurais jamais pensé à ces petites bougies qu'on a tous chez soit... Bien vu, et ce doit être d'autant plus efficace que la température tombe très bas !!
Quand tu parle de "bocal", c'est plutôt de la taille d'un pot de yaourt la laitière ou plus gros type conserve à mamie ?


Plutôt la taille d'un pot de yaourt. Il a l'avantage de ne pas tenir trop de place et il protège la flamme d'un éventuel contact avec un objet inflammable.
L'efficacité de la bougie est assez remarquable en terme de température. Je n'ai jamais pris le temps de regarder le thermomètre lorsque je le fais mais ça pourrait être l'occasion de convaincre les plus sceptiques.
Gaetan33
Gaetan33
Gaetan33
Statut : Confirmé
inscrit le 23/07/17
38 messages
Matos : 2 avis
Intéressant comme technique, je testerai à l'occasion, peut être même lors d'un de mes camping hivernaux!