Avis Salewa Fanes TW CLT Hood 2019

1 avis Salewa Fanes TW CLT Hood.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Une doudoune active ultra-polyvalente !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | m | Avancé | La Guyonnière
Acheté : 160€ en ligne
Conditions du test : Pendant plus d'un an, en randonnée et sur les lieux de bivouac le soir.

Points forts

- Polyvalence
- Confort
- Respirabilité

Points faibles

- Etanchéité à la laine

A la recherche d’une doudoune de randonnée polyvalente, j’ai acheté la Fanes Tirolwool Celliant de la marque Salewa. Voilà maintenant un an que je la porte en randonnée 3, voire 4 saisons ; en activité comme sur le camp. Voici donc mon retour terrain.


Caractéristiques techniques :

Pour commencer, c’est une doudoune synthétique faite avec de la laine (60% polyester, 40% laine). Sa coque extérieure est faite en Nylon Ripstop et est à un traitement déperlant DWR (C6).

Sa coupe est parfaite et respecte la morphologie féminine, sa fermeture éclair est dotée d’un rabat postérieur coupe-vent et ses manches se terminent par des élastiques pour un ajustement optimal. La doudoune possède 2 poches de taille moyenne et une capuche ajustée.


Sur le terrain :

Pour commencer, en ce qui concerne le design, je la trouve plutôt jolie. On n’a pas cette impression de « boudins » comme on pourrait le retrouver sur d’autres doudounes. Sa couleur et sa coupe sont plutôt sympas. Sa capuche est parfaitement ajustée et évite tout courant d’air de s’y infiltrer.

Elle est fournie avec une poche de rangement d’environ 5-6 litres.

D’autre part, j’ai toujours été impressionnée de la polyvalence de cette doudoune. Je la porte toute l’année ! En activité, elle est assez respirante pour éviter d’être trempée, et le soir au bivouac, elle procure une sensation de chaleur agréable : tout ce qu’on demande d’une doudoune !

J’ai pu l’utiliser par des températures entre -4 et 10°C, et je reconnais qu’elle est plus performante lorsque les températures ne sont pas négatives, surtout lorsqu’il faut rester immobile (sinon, il faudra la compléter ou la remplacer par une autre doudoune ! ). Par contre, elle peut largement s’utiliser par temps humide : à l’inverse des doudounes à plumes, elle tient chaud même par temps pluvieux, à condition d’avoir une veste hardshell par-dessus ! (Son traitement DWR ne suffit pas à rester au sec par temps de pluie).

Son confort est aussi un atout dans les activités qui demandent des grandes amplitudes de mouvement : la doudoune ne va pas se relever excessivement à la taille et aux manches quand on lève les bras.

Question durabilité, elle résiste parfaitement à l’abrasion, même si je ne me frotte pas aux rochers, je n’ai jamais eu de coupure de la membrane extérieure. Par contre, son point noir concerne l’étanchéité à la laine. Je m’explique. Avec le temps, la laine traverse la membrane extérieure et des petits brins de laine en ressortent, à la manière d’une plume qui sortirait d’un duvet. C’est plutôt dommage sur la durée…


Poids constaté en taille 36 : 420g.


Pour conclure :

C’est une superbe doudoune 3, voire 4 saisons pour rester actif. Relativement respirante et extrêmement polyvalente, elle m’accompagne partout ! Elle ne convient toutefois pas à un usage statique pour les températures négatives. 

Pour qui ?

Aux randonneuses qui recherchent une doudoune active à utiliser en 3 ou 4 saisons.
9/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire