Avis Lagoped Tétras 2021

1 avis Lagoped Tétras.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Josh13

Premium et écoresponsable

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,79m | 82kg | Avancé | Noves
Acheté : 399€
Conditions du test : toutes conditions confondues
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
Test Privé - Lagoped Tétras

Points forts

Confort
Léger
Versatile
Bien pensée

Points faibles

Prix

Je n'invente rien, c'est marqué dessus :

" Pour la réintroduction de la nature dans l'homme (N'y voyez rien de graveleux). Prenez soin de vous et de votre veste dans toutes vos aventures. Si vous l'abimez, nous la réparons" (ça c'est rassurant)

Lagoped, c'est une marque Française qui conçoit en France et qui fabrique en Europe des produits issus de l'économie circulaire, entendre ici que le tissus est issu de matériaux recyclés. Ca, ça fait chaud au coeur, nous aimerions que cette initiative devienne la règle et non plus l'exception.

Enfin, le sportif écologiste n'aimera pas la dernière phrase en gras à l'intérieur de la veste "laissez votre empreinte"

Et bien non, le comportement égotique qui tend à laisser son drapeau en haut d'un sommet comme le chien laisse sa trace sur un réverbère commence à devenir "As been". Cette attitude n'est rien de plus que l'apanage des vieux de la vieille, ceux qui collent encore les stickers de leurs aventure sur le coffre de la BX. Le sportif d'aujourd'hui, est discret, ne laisse son empreinte nulle part et cherche à se fondre avec la nature car au plus près d'elle, il vibre de la communions et non de la domination.

Trêve de digression, revenons à cette veste Lagoped TETRAS.

SORTIE DU COLIS

Le colis est simple, bien emballé mais sans surplus. La veste est d'un gris carbone vraiment tendance. Les zips en grand nombre jaune soleil tranchent agréablement et donnent un aspect très sport dans l'ensemble.

Sortie du colis, la veste a un aspect cartonné un peu comme un polyane 200 microns, c'est pas très agréable. Cette sensation s'estompe très vite pour finir par disparaitre au premier lavage.

Les zips semblent de bonne facture, ils coulissent sans accroc ce qui présage d'une bonne qualité de fabrication. On constate des fermetures sous les bras, cool pour la respirabilité.

Mais voilà, je reçois cette veste au début du confinement, il fait encore très chaud dans la région et pas de temps humide ni frais à l'horizon... C'est pas grave on remet ça à plus tard.

LE TERRAIN, ENFIN

Pour ce test, j'ai voulu essayer cette veste dans toutes mes activités : Rando, ski, raquette, escalade, trail et VTT.

J'ai donc trainé cette veste dans toutes mes aventures, voilà le pourquoi d'un retour si tardif de ma part. En espérant qu'il sera aussi exhaustif que possible et qu'il permettra de répondre à la question que tous nous nous posons : Vais je lâcher près de 400€ pour un coupe vent? La réponse dans les lignes à venir.

Je mesure 179cm pour 82KG. La marque m'a envoyé une taille XL. A choisir au prime abord, j'aurai pris une L. 

Aujourd’hui, je ne sais toujours pas laquelle aurait été la mieux taillée pour moi.

LA RANDONNÉE

Parcours de randonnée simple, familiale, 10 bornes 300D+, temps frais et sec. Je ne suis pas très frileux, il fait 10°C je n'ai qu'un polo microfibre sous la veste. Les manches, longues pour la coupe me gênent à la marche. Je suis obligé de serrer les scratchs de poignet, ce que je ne trouve pas très confort habituellement. La coupe ample est un plus, malgré la montée en température lors de l'ascension, la veste respire bien, je n'ai ni chaud ni froid. Le cartonnage du tissus est encore assez présent à ce moment, je ne garde donc pas un souvenir impérissable de cette sortie.

Parcours humide, 17KM, 400mD+ sous bois 6°C. Je pars avec mon t-shirt microfibre et un sous pull. Durant l'ascension, je quitte volontiers le sous pull. Avec les mitaines et les bâtons, les manches un peu longue sont finalement sympa pour éviter de mouiller les poignets avec l'humidité de la végétation. La veste est très agréable à porter, parfaitement déperlante et respirable. Les grandes poches permettent de glisser le téléphone qui n'aura malgré les poches ouvertes à ce moment jamais pris l'eau.

Pas de poche intérieure mais on ne ressent pas le besoin d'ouvrir la veste donc les grandes poches extérieures, c'est bien vu. La capuche, ample retombe un peu sur les yeux, il faut l'ajuster convenablement à l'arrière du crâne et sur les coté. Dommage, ça enlève le look ténébreux de la capuche de moine pour ressembler au petit poucet mais comme dirait un réalisateur connu "dans les bois, personne ne vous entendra hurler" ou c'était dans l'espace, je me souviens plus...

LE VTT

habituellement, je porte une veste coupe vent indestructible que l'on nomme affectueusement "ptitkaoué". Pour l'occase, je remplace ptitkaoué par notre veste de test.

La coupe ample c'est génial pour porter le sac, la dorsale et les sangles ventrales sans se sentir pris au piège d'un sac poubelle. La capuche s'ajuste parfaitement au casque c'est vraiment génial. Au bout d'une longue ascension, je commence à avoir très chaud malgré les 3°C extérieurs et mon maillot été en dessous. Pas de soucis, les ouvertures sous les bras sont là pour ça et compensent le serrage des sangles ventrales du sac (qui empêchent l'aération par le bas). Un peu de fraicheur retrouvé, on repart.

Je suis à ce stade très étonné que malgré les branches, les ronces, les single taillés à la serpe, la veste n'accuse aucun accroc.

LA RAQUETTE

Partons en station faire de la rando raquette. Temps couvert, -6°C, pas de vent, neige abondante, poudreuse. La progression en raquette n'est pas des plus facile, il faut trouver son chemin la plupart du temps mais ça reste gérable. Sous la veste, j'ai un thermique et une doudoune sans manches. Les manches larges permettent de passer les gants hiver sans problème. Les scratch permettent de serrer sur les gants. La veste, plus longue à l'arrière permet de couvrir les reins même lorsque l'on s'accroupit et ça c'est bien.

L’amplitude des mouvements n'est pas gênée ni sur les hanches, ni aux bras. le confort reste exceptionnel. Les zips ne prennent pas l'eau, on peut se rouler dans la neige sans problème. Ha si un problème, le col qui remonte bien haut fait pelle à neige lorsque l'on n'ajuste pas la capuche et qu'on se roule dans la neige avec les enfants. brrrrr.

Lors de cette sortie, je n'ai pas eu à me plaindre du froid ou de la chaleur, pas de condensation, un vrai bonheur. le port du sac à dos reste très agréable.

LE SKI DE FOND

Parti en ski de fond un jour de grand beau sans vent -3°C je décide de me passer de doudoune et j'enfile ptitkaoué sous Lagoped. Erreur stratégique, finalement cette veste reste un coupe vent, si rien n'isole, elle ne le fera pas et ce n'est pas son job. Le ski de fond, comme les raquettes est très accessible avec cet équipement qui parce qu'il est ample permet toute excentricité d'usage comme les chutes, les gamelles, les pèles et autres joyeusetés d'un mode de déplacement glissé.

CONCLUSIONS

Répondons immédiatement à la question : Aurais je mis 400 balles dans un kaoué? Non, franchement non bien que je sois un fervent défenseur des circuits courts et de l'économie circulaire, je n'aurai pu me le permettre mais une chose est sûre, c'est que la différence de qualité entre ce que j'aurai estimé payer un coupe vent et cette veste est énorme. 

Elle est extrêmement bien pensée, rien ne manque, les zips sont au bon endroit, font la bonne taille et même une petite cession d'escalade ne lui fait pas peur, la fermeture avec double zip permet de la réouvrir par le bas ce qui permet de passer le harnais. 

Je dois dire que je suis vraiment conquis par cette veste qui ne souffre d'aucun défaut si ce n'est son prix. Alors finalement, je vais commencer à regarder de plus près des équipements un peu plus cher qui seront je l'espère plus durables et qui sait, je pourrai profiter du service de réparation de LAGOPED car au final, si une veste à 400€ tient plus longtemps que 5 vestes à 100€, ce n'est pas un mauvais investissement...

Alors pour les Ayatollahs de la rando qui me dirons que cette veste n'est pas fait pour le VTT ou qu'il existe des outils techniques adaptés à la neige, je ne peux que leur conseiller d'essayer, d'adopter et de changer d'avis. 

Pour tous les autres qui comme moi utilisent leurs fringues pour tout et n'importe quoi, on peut vraiment dire que ce produit est fait pour vous. Lorsque je ne pourrait plus rafistoler ptitkaoué, je prendrai cette veste pour aller rouler l'hiver. En attendant, elle m'a permit de continuer à m'entrainer cet hiver, à sortir sous la pluie, dans la neige ou le froid. Sa seule limite aura été le trail pour lequel, je n'y ai trouvé aucun confort mais on est habitué à porter des textiles moulants pour ces pratiques...


Mention spéciale pour le bonnet doublé polaire, hyper confort et qui interpelle toujours "Mon papa il a un bonnet avec une poule..."


Pour qui ?

Tout le monde, pour toutes les activités, par tout temps

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire