Avis Vaude Taurus UL 2P 2016

1 avis Vaude Taurus UL 2P.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Super tente mais très nettement améliorable.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,80m | 72kg | Marseille
Acheté : 400€ en magasin
Conditions du test : Variées

Points forts

Légère: 1,8kg
Facile et rapide à monter
Facile et rapide à démonter

Points faibles

Ventilation
L'encombrement une fois rangée pourrait être moindre

Elle n'est plus toute jeune mais elle le parait encore, elle a un bel aspect.
La Taurus UL 2P (deux places) de Vaude est une tente bien pensée, légère (UL = Ultra Light = Ultra légère), pas trop encombrante (bien qu'on soit surpris de ne pas pouvoir la compacter plus), et qui fera parfaitement l'affaire pour bivouaquer a deux.

Elle se présente dans un sac housse d'une cinquantaine de centimètres de haut, pour une 20aine de large, style dry bag mais d'un tissu polymère très fin et extrêmement léger. L'étiquette du schéma de montage faisant office d'axe d'enroulage lorsque l'on referme le sac. Pratique, le rappel de montage saute aux yeux à chaque fois que l'on sort la tente. 
Bon... dans les faits elle est si simple et intuitive à monter qu'il est inutile ;  mais l'idée reste bonne et sympa.

Dans le sac le pochon avec les piquets en aluminium très légers trouve sa place ; ainsi que la poche avec les deux tiges aluminium de la structure de la tente.
Chaque tige alu est coupée en courts segments, tous maintenu entre eux par une shockcord que l'on a peur de casser mais qui dans les faits est largement assez solide. Grâce à elle il suffit presque de déplier les segments pour qu'ils s'emboitent par eux-mêmes et forment les tiges. Les tiges ont une certaine souplesse qui permettra de mettre la tente sous tension.
Pour se faire il suffit de passer les tiges dans les gaines de mesh qui elles aussi semblent fragiles vu leur légèreté mais sont au final parfaites pour la fonction.

Quand la tige latérale est passée dans le mesh elle vient s'emboiter sur une piece de métal en forme de 8 dont sort un axe et sur lequel la tente est accrochée, de même que le cordon servant à relier le piquet. Il suffit de l'emboiter des deux côtés et vous avez déjà fait le tiers de travail en montant la voute de la tente.
La seconde tige, longitudinale, est coudée vers l'extrémité arrière et dispose d'un taquet à l'extrémité avant. Vous commencez par enfiler dans le mesh et par l'avant de la tente le côté de la tige destiné à l'arrière de la tente ; jusqu'à enfoncer le bout de celle-ci dans une petite poche prévue à cet effet. Par la suite, en courbant un peu cette tige et en la mettant sous tension, il faut entrer le taquet dans un oeillet métallique sur l'avant qui va tendre la ligne du toit de la tente et de l'abside.

La suite n'est que du plantage de piquets.
Il faut noter sur l'arrière deux petites tiges présentent directement dans la tente et qui sont directement reliées via une sangle a l'attache du piquet. Ces tiges permettent de donner du volume au fond de la tente.

Pour le même effet, se trouvent au millieu de la paroie de la tente d'autres attaches avec fil d'accroche. En les tendant vous gagnez du volume intérieur dans la tente. Ces attaches ne sont pas essentielles mais certains préfèreront avec.

L'abside est relativement petite mais sera suffisamment grande pour y laisser des affaires abritées. Elle s'ouvre des deux côtés ce qui est pratique pour aérer la tente qui en a parfois besoin. C'est l'un des reproches que l'on peut faire à cette tente, elle manque d'aerations. ouvrir la moustiquaire / ouverture intérieure fait parfois du bien. 

L'espace intérieur n'est pas très grand mais bien suffisant pour y dormir. Si vous y rentrez vos sacs vous pourrez être gênés selon vos besoin d'espace. Pour ma part, je le trouve suffisant dans une situation de bivouac.

Deux petites poches sur la paroie de la tente et une cordelette à laquelle suspendre des choses au dessus de vos têtes agrémentent l'intérieur. C'est tout ce que vous trouverez avec cette tente. Après tout c'est un modèle ultra light, il est donc minimaliste. 
A part une cordelette qu'ils auraient pû faire courir sur toute la longueur et plus d'aérations il ne me reste qu'un reproche à faire à cette tente.

Elle est facile et rapide à monter, et tout aussi facile et rapide à démonter. Cependant à part à la ranger en vrac autour des deux petites tiges intégrées à la tente je n'ai pas trouvé de moyen "propre" de la ranger ce que je trouve assez frustrant.
Comme je disais au début du test, il est surprenant qu'elle prenne autant de place rangée et on aimerait la compacter plus.
Il y aurait eu un travail à faire là dessus mais dans l'absolu c'est une bonne tente de bivouac que vous n'aurez pas peur d'installer à la va vite tard dans la nuit.

Pour qui ?

Bivouaqueur plus que campeurs Randonneurs

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire