Avis MSR Hubba Hubba NX 2018

13 avis MSR Hubba Hubba NX.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Krakotte

Tente 2 places, 3 saisons, légère, pratique et spacieuse !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,87m | 75kg | Avancé | Annecy
Acheté : 350€ en magasin
Conditions du test : Durée du test : 1 an et demi. Lieux de test : Norvège (10j), Auvergne (4j), Alpes (innombrables). Météos : forte pluie, neige, vent (inférieur à 90km/h), beau temps, températures entre -5 et 20°C. Terrains : sol mou et dur, pierrier…

Caractéristiques : 

3 saisons, 2 places, 2 absides, 1.7Kg (avec « Footprint »), tente dôme, ouverture des deux côtés, autoportante, armature en aluminium, toile extérieure en nylon (20D), toile intérieure en nylon (20D) et filet nylon (15D).


Première impression :

    J’ai acheté cette tente en 2018 à l’occasion d’un trek de 10 jours en Norvège. Lors du premier montage dans le jardin j’ai été agréablement surpris par la facilité d’exécution ! L’armature en aluminium s’assemble presque intégralement d’elle-même à la sortie de son sac de stockage grâce à de solides élastiques passant dans les arceaux. A l’aide du « Footprint », qui est à mon goût IN-DIS-PEN-SABLE (j’explique pourquoi par la suite), l’armature se met facilement en place, et à partir de là nous avons tout le loisir de monter la toile intérieure et extérieure, et ce dans n’importe quel ordre !

La toile extérieure est de bonne qualité, avec son épaisseur de fibre de 20D (deniers) on a vraiment une impression de résistance et robustesse, surtout avec ses coutures collés (voir photo). Le filet de la toile intérieure donne moins cette impression de résistance avec ses fibres 15D, à l’inverse même il parait plutôt fragile, néanmoins les finitions sont bonnes. Le filet transparent sur la majeure partie de la toile donne envie de ne poser que la moustiquaire sous les étoiles. Des sangles permettent de tendre les toiles, ainsi la tente a toujours un aspect lisse très esthétique, mais surtout une bonne pénétration et tenue au vent (pas de tissus flasques et bruyants dans la nuit).

Le système de liaison armature/toiles est intuitif et rapide d’exécution (anneaux sur toiles + embout sur armature, voir photo).


Dans la pratique :

    Le baptême du feu pour cette Hubba Hubba NX fut mon trek en Norvège, 10 jours début Juin 2018 dans les Lofoten, sous la météo exécrable qu’on peut rencontrer au dessus du cercle polaire (9 jours de pluie). J’ai monté la tente sous la pluie, le grésil, la tempête, la neige…et une fois au soleil ! Et là, je peux vous garantir que j’étais content de la facilité de montage, et de pouvoir monter la toile extérieure avant l’intérieure : en moins de deux minutes je pouvais mettre mes affaires à l’abri. Le seul montage qui m’a posé problème était sous la tempête, mais je pense que cela est un problème pour toutes les tentes… En conditions normales je n’ai jamais mis plus de 5 minutes à monter ou démonter mon bivouac. Les sardines sont pratiques et ont une bonne tenue dans le sol, attention tout de même à ne pas trop les solliciter en flexion, si ça bloque essayez quelque centimètre plus loin, les longueurs des sangles le permettent.

Après des nuits de tempêtes je n’ai jamais eu une seule infiltration dans la tente, j’avais un peu peur car la toile extérieure laisse un jour d’une vingtaine de centimètres aux extrémités de la tente, mais cela n’a jamais été un problème. Le matin la toile sèche vite avec le vent ou le soleil, si c’est impossible tant pis, on range la toile mouillé dans le sac de compression, un séparateur est intégré pour isolé la toile extérieure et intérieure (très pratique). Je transporte toujours ma tente dans le sac à dos, armature à la vertical, et toiles compactées dans le sac de transport, l’espace occupé est minimal.

Concernant la résistance au vent, la tente est meilleure dans sa longueur que dans sa largeur (elle a tendance à s’écraser). Cependant peu importe à quel point se plient les armatures, les toiles ne rentrent jamais en contact, évitant ainsi tout phénomène de capillarité ! Durant mon séjour Norvégiens j’ai essuyé des nuits avec des rafales à plus de 90km/h sans problème, un jour celles-ci étaient à 110km/h, mais j’ai préféré décamper (désolé je n’ai pas eu le courage de tester le point de rupture pour vous…) !

Au niveau humidité et condensation, avec les deux ouvertures disponibles la tente dispose d’une aération correcte. Dans les zones les plus humides j’ai eu parfois de la condensation au pied de la toile intérieure (partie laissée au jour par la toile extérieure) et sur le duvet.

La tente dispose d’une isolation confortable, le dôme crée une petite bulle de « chaleur ». Je me rappelle d’un matin où la toile extérieure était légèrement humide, au moment de la retirer de l’armature, libérant donc la bulle d’air chaud, celle-ci s’est instantanément recouverte de givre… Je n’ai jamais eu l’occasion de mesurer, mais je pense qu’on gagne facilement quelques degrés en fin de nuit grâce à cette isolation.

La tente est spacieuse, à deux la promiscuité ne se fait presque pas sentir ! La toile étant assez haute on peut facilement tenir assis à l’intérieur (même quand on fait 1m87) et jouer aux cartes en attendant une météo plus clémente. Les deux absides permettent de laisser les sacs dehors, protégés. Chacun dispose de son abside et sa sortie, on ne se marche pas dessus. Pour le trek en solitaire, l’espace disponible est juste indécent.

Un gros point fort pour cette tente est son aspect modulaire, il est possible de n’emporter que la toile extérieure pour s’abriter en mode Tarp (1150g), ou uniquement la toile intérieure (1210g) pour passer des nuits sous les étoiles et à l’abri des moustiques ! Et je le répète encore, pouvoir choisir l’ordre de montage des toiles, depuis la Norvège et l’Auvergne je béni cette possibilité !

Que dire d’autre, j’ai dû passer une cinquantaine de nuit dans cette tente, ce fut toujours un régal. Au bout d’une année elle est toujours dans un état impeccable, quelques tâches sur le filet de la toile intérieure que je n’ose pas trop frotter, et les élastiques de l'armature sont un peu moins performant qu'à leurs débuts, mais à part ça…


Le Footprint :

    Alors pourquoi le Footprint est indispensable à mon goût ? Eh bien avec celui-ci vous pourrez :

        - Monter la toile extérieure en premier avec facilité.

        - Choisir de dormir en mode Tarp (toile extérieure uniquement) et alléger votre sac.

        - Gagner en isolation et étanchéité par rapport au sol.

        - Allonger la durée de vie de votre toile intérieure (protection contre sol agressif).


En résumé :

    La MSR Hubba Hubba NX est une tente légère, compacte, facile à monter, robuste face aux éléments et dans le temps. Elle s’adaptera à toutes les météos et tous les types de sorties avec sa modularité (mode Tarp, toile intérieure seule, ordre de montage des toiles indifférent). L’aération peut parfois poser problème et laisser de la condensation sur vos affaires, mais l’étanchéité à l’extérieur est irréprochable. En solo ou à deux elle convient parfaitement aux treks de courte et moyenne durée (la longue durée je m’en vais la tester en Septembre avec 50 jours du Léman à la Méditerranée, mais je suis extrêmement confiant). Un achat que je ne regrette pas !!

Pour qui ?

Pour les trekkeurs et trekkeuses (solo et duo) prêts à investir dans une tente de qualité capable de s’adapter à toutes les météos (hors hiver).
9/10

Points forts

Modularité
Légèreté
Spacieuse
Poids

Points faibles

Tenue au vent de coté
Aération

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

Acheter MSR Hubba Hubba NX

Les magasins ci-dessous ont ce produit en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire