Avis Ortovox Tour glove - femme 2022

1 avis Ortovox Tour glove - femme.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
l@et_74.

Une valeur sûre pour le ski de rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,60m | 60kg | Expert
Acheté : 90€ en magasin
Conditions du test : Toute une saison d'hiver en ski de randonnée (à raison de 2 à 3 sorties par semaine : sorties courtes de 2 à 3h, sorties à la journée et sorties sur plusieurs jours) et par toutes les conditions météo (sauf sous la pluie)

Points forts

- confortables
- ajustés, bonne coupe, maniabilité
- thermorégulants
- coupe-vent et déperlants
- chauds
- légers
- résistants

Points faibles

- absence de leash de poignet
- prix élevé
  • Pourquoi ai-je choisi ce gant ?

Avant de découvrir ce gant, j'utilisais le modèle COMP WARM de chez CAMP, j'en étais moyennent satisfaite car j'ai des petites mains et ils n'avaient pas de modèle femme, la taille S homme ne m'était pas très ajustée et une fois le gant mouillé, il séchait difficilement. Etant fan de la marque ortovox et cherchant un gant thermorégulant et maniable, je me suis naturellement tournée vers le Tour Glove d'Ortovox. Et je n'en suis pas déçue, bien au contraire !


  • Bilan de mon test sur une saison entière de ski de rando

- confort / coupe : dès que j'ai mis la main dans ce gant, j'ai senti de suite le confort ; l'intérieur est doux grâce à la fine couche de mérinos. La partie intérieure du poignet est en mérinos élastique, ce qui rend l'enfilage très facile. La longueur est idéale et couvre bien le poignet.  J'ai eu l'impression que ces gants étaient déjà prémoulés à mes mains. Vous l'aurez compris, ce sont des gants que l'on oublie complètement une fois enfilés. Le confort reste bien présent durant l'activité et quelque soit les conditions météorologiques.

- maniabilité : l'enfilage est facilité par une grande tirette solide au niveau du poignet. Une petite sangle sur l'annuaire peut vous servir à retirer les gants plus facilement, mais personnellement, je ne m'en suis jamais servie : elle est toute petite et ne me paraît pas vraiment utile. Niveau maniabilité, c'est le top ! Les gants sont très bien ajustés et permettent de faire toutes les manips avec précision sans les retirer. Le cuir de chèvre sur la face interne est souple et très résistant ; certaines parties sont d'ailleurs renforcées (au niveau de la pince index-pouce).

- chaleur / respirabilité: j'ai relevé un compromis parfait entre chaleur et respirabilité. J'ai tendance à avoir très vite chaud ; dans des conditions printanières, il m'arrive de quitter les gants, mais la plupart du temps, dans des conditions hivernales normales, je les garde. Ils m'apportent de la chaleur mais juste ce qu'il faut. La laine mérinos fait très bien son travail de thermorégulation. Les inserts en polaire stretch entre les doigts, associés au mérinos permettent d'évacuer l'humidité. Du coup, si on commence à transpirer, le séchage se fait assez vite et naturellement, et ça, c'est assez génial ! J'ai pu faire de nombreuses sessions où je garde ma paire de gants sans jamais l'enlever du début à la fin (au final, je me trimbale régulièrement mes 2 autres paires de gants : moufles chauds et 2ème paire de gants intermédiaires de rechange pour rien !)

- technicité : J'ai déjà abordé la technicité de l'intérieur du gant et celle de la paume en cuir de chèvre, reste à traiter les caractéristiques de la face externe du gant. Constituée d'un softshell léger, elle est bien coupe-vent et déperlante comme indiqué par Ortovox et permet de garder les gants même pendant les descentes. Perso, je les garde en toutes conditions (je ne suis pas frileuse). Je n'ai jamais testé sous une pluie continue, mais quand il neige, il vente ou dans des conditions maussades, la membrane joue très bien son rôle.

- accessoires : un petit clip permet d'attacher les 2 gants ensemble, ce qui est assez utile pour ne pas les perdre. Par contre, je déplore l'absence de leash de poignet. En conditions très chaudes, on ne peut pas retirer les gants en les laissant aux poignets ; c'est là, à mon avis, le gros point négatif de ce modèle. Du coup, je suis obligée de m'arrêter, cliper les 2 gants ensemble et les mettre à la sangle de mon sac à dos pour qu'ils soient facilement accessibles pour les remettre. Ortovox vend également la technologie Smart Finger pour utiliser smartphone et GPS sans enlever les gants et ça fonctionne.


  • En guise de conclusion

Après une saison en mode intensif, les gants n'ont pas bougé. Il y a juste le cuir de chèvre sur la face interne qui s'est noirci avec l'utilisation des bâtons (mais il existe un modèle noir où vous n'aurez pas ce petit désagrément). Je suis extrêmement satisfaite des Tour Glove que j'ai rapidement adoptés. Reste à voir combien de saisons ils me feront, car le prix des gants est tout de même élevé.

Pour qui ?

les skieuses exigeantes cherchant un gant qui fait le job et que l'on ne quitte plus durant toute sa session de ski de rando
9/10

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire