Avis BRIDGEDALE Bamboo Crew

1 avis BRIDGEDALE Bamboo Crew.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Carine_be

Idéales par temps chaud

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | m | Avancé
Acheté : 18€ en magasin
Conditions du test : Alpinisme estival Rando

Points forts

évacuation de l'humidité
confort
garde peu les odeurs

Points faibles

couleur clair salissante
viscose de bambou pas très écolo
Il me manquait une bonne chaussette de rando pour temps chaud. Ayant vite chaud aux pieds j'ai préféré éviter le mérino et me suis intéressée à cette paire en viscose de bambou.


Spécifications

  • 35% Viscose de bambou
  • 35% Coolmax®/polyester
  • 29% Nylon/polyamide
  • 1% LYCRA®/elastane
  • Poids (paire) : 85g
  • Chaleur : 2/5
  • Amorti : 2.5/5

Viscose de bambou?

Je me dit chouette, encore un produit naturel! Bon je me suis un peu renseigné et c'est pas aussi vert que ça, dommage. Autant le bambou est une plante qui pousse facilement naturellement (sa culture ne nécessite pas d’engrais ni de pesticides et très peu d’eau), autant la fabrication de la viscose de bambou nécessite beaucoup d’eau et génère des pollutions chimiques dans les pays qui la produise dont la Chine.

La matière première utilisée est la cellulose présente dans les végétaux.

  1. Elle est dissoute dans de la soude caustique afin de faire gonfler la cellulose et écarter les fibres.
  2. Le liquide en excès est éliminé par pressage.
  3. La cellulose est ensuite dépolymérisée.
  4. On ajoute du disulfure de carbone (CS2) pour que la cellulose devienne soluble: la cellulose se transforme en xanthate de cellulose.
  5. Elle est ensuite dissoute dans de l’hydroxyde de sodium diluée afin d’obtenir un liquide visqueux appelle viscose.
  6. La viscose est ensuite filtrée pour enlever des impuretés.
  7. La viscose est ensuite extrudée à travers une filière (c’est une plaque percée de trous minuscules) et amenée dans un bain contenant de l’acide sulfurique (H2SO4) : elle forme alors des fils continus.

Voilà pour la petite théorie du jour. ;)

C'est le pied!

Ces chaussettes ont rempli le contrat pour lesquelles je les avais achetées.

Un look sympa en blanc cassé, j'avais au départ des doutes sur le fait de pouvoir les garder propres après plusieurs randonnées mais aucun souci! après plusieurs lavages, elles restent aussi propres qu'au premier jour. Pourtant dans les randos natures, je ramène mon lot de feuilles mortes, boue, gravillons et autres dans mes chaussures et sur mes chaussettes. Mes craintes étaient donc infondées.

Au niveau du confort, on se sent tout de suite bien dedans. Ces chaussettes permettent une bonne respiration des pieds et évitent qu'ils surchauffent avec tous les inconforts que ça peut engendrer. Le tissu est suffisamment élastique pour s'adapter au pied sans être serrant. Ca évite des plis qui peuvent être douloureux au fur et à mesure de la marche. De plus, elles restent en place, peu importe la distance et le dénivelé parcourus.

Si elles sont humides après une longue marche, elles sèchent très rapidement.

Le plus, aucune odeur désagréable! Ce qui n'est pas négligeable quand on passe une nuit en refuge après une longe marche ou même simplement dans l'auto sur le chemin du retour après une rando.


Franchement, les derniers entraînements avant le départ en haute montagne, elles étaient déjà dans mes bagages et j'ai du remettre mes chaussettes bon marché Décathlon, il n'y a pas photo! la prochaine fois, je garde mes Bamboo crew quitte à devoir les laver à la main juste avant le départ!


En bref les chaussettes idéales pour les randos d'été pour ceux et celles qui n'ont pas tendance à avoir froid aux pieds!

Pour qui ?

Tous les randonneurs
9/10

Tests privés

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire