Avis Ocun Moonwalk 2018

2 avis d'accessoires Ocun Moonwalk.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.

Super crash-pad (si surface de réception plate)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,88m | 86kg | Avancé | Brest
Acheté : 160€ en ligne
Conditions du test : Surface de réception plane, accidntée

Afin de défricher de nouveaux blocs dans le Finistère et préserver un peu ma peau en trouvant des alternatives à Kerlouan, et parce qu'il est toujours chouette d'avoir un nouveau jouet à expérimenter, j'étais à la recherche d'un crashpad supplémentaire à mon crashpad d'appoint que j'avais déjà (Rockland de chez Millet). Après avoir fait le point sur les différentes options possibles (via le très bon épisode 4 de Matos Vertical et mes retours persos), deux choix s'offraient à moi. Taper dans du haut de chez haut de gamme, avec un bon gros SNAP des familles, ou me dire qu'on trouvera toujours des copains avec des pads pour des sessions et me diriger vers des intermédiaires. Une promo pour le Moonwalk de chez Ocùn a fini de me décider.

Le pad en lui-même :

On est sur une structure avec charnière centrale zippée, découpée droite qui plus est. Si pour certains, c'est source de potentielle torsion de cheville, pour d'autres c'est avant tout source d'adaptabilité. Et effectivement Ocùn a décidé d'en faire son parti-pris, puisqu'il est possible de l'utiliser en configuration classique avec une surface de réception de 100 x 132 ou en configuration trav', et là, la surface de réception passe à 200 x 66. Riche idée de base, 66cm, il faut bien les viser, mais quand la hauteur n'est pas importante, ça fait plus que bien le taf.

Concernant la rigidité du pli central, évidemment, face à un pad en un seul bloc comme le classique Wrap de chez SNAP, on est moins bon, surtout si le pied du bloc est un peu chaotique (cf Kerlouan par exemple), sans pour autant être dégueulasse non plus. Par contre, quand le sol est picobello pour y poser son pad, le confort que cela procure de pouvoir le plier aisément et sa tenue dans le temps au niveau du pli, c'est quand même un avantage indéniable.

Au niveau de la mousse, on a 11cm, c'est bien, pour des blocs jusqu'à 4,5m. Au-delà, et pour le mental, on appréciera superposer d'autres pads en plus. Sinon, la mousse absorbe bien les chocs, on se sent en sécurité avec.

Au niveau "gadget" :

C'est là que le pad fait la différence. Possibilité de le mettre en fauteuil, tapis incorporé pour s'essuyer les pieds, possibilité d'en faire un sac à dos, de fixer plusieurs crashpads de la marque ensemble pour le transport, les ingénieurs ont bien fait leur taf et tous ces petits détails sont plus qu'appréciable.

Conclusions :

Pour moins de 200 balles (je l'ai touché en soldes à 160€), c'est un investissement qui pour le moment se révèle sûr. Après, tout dépend de votre pratique et d'où vous pratiquer. Si, comme moi, vous avez la possibilité d'avoir plusieurs crashpads pour vos sessions où que vous ayez des blocs qui ne dépassent pas une certaine hauteur, celui-ci fera parfaitement l'affaire. Pour les autres, un pad en un bloc avec une épaisseur de 15cm sera plus judicieux !

Pour qui ?

Les bloqueurs qui veulent un pad polyvalent
8/10

Points forts

Adaptabilité, taille, amorti

Points faibles

Hormis la couture centrale inhérente à la conception du pad...

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire