Sensations fortes dans le canyon des Écouges

Sensations fortes dans le canyon des Écouges

Récit d’une journée dans l’un des canyons les plus renommés du massif du Vercors.
Alpes ishere
Texte :
ALPES ISHERE
Photos :
Thibault Lefébure

Après avoir traversé l’Isère, qui serpente au pied du Vercors, la petite route quitte Saint-Gervais pour rejoindre le col de Romeyère, qui culmine à 1 068 mètres. C’est ici, à 30 minutes de Grenoble, au cœur de la forêt, que se situe le départ du canyon des Écouges, une des descentes incontournables du département de l’Isère, qui peut se parcourir à la journée ou à la demi-journée, en étant accompagné d’un moniteur diplômé, fin connaisseur des spécificités du terrain et garant de la sécurité du groupe. Pour les plus sportifs, la descente pourra se faire intégralement, du col de Romeyère à Saint-Gervais, en enchaînant pendant 8 heures, les sauts, les toboggans naturels et les rappels, dont un, vertigineux, de 70 mètres. 

Les débutants ou les pratiquants moins expérimentés pourront, quant à eux, se reporter sur l’option classique, qui permet de parcourir la partie basse du canyon des Écouges, en un peu plus de 4 heures, en profitant d’une descente ludique et très aquatique, dans un cadre magnifique. 

Équipement et briefing 

Mais avant de s’élancer dans le canyon, place à l’équipement. Les participants enfilent leurs combinaisons néoprènes pour faire face aux fraîches températures de la rivière, et leurs chaussures de sport. Un casque et un baudrier, sur lequel est attaché un descendeur permettant de descendre les différents rappels, complètent la panoplie. Vient alors le temps du briefing, avec le moniteur diplômé qui accompagne la sortie. Car, si le canyoning est une activité de loisirs dont on profite souvent entre amis, il nécessite le respect de consignes de sécurité et d’une vigilance constante de la part des participants. Tout au long de la descente, ils devront rester à l’écoute du moniteur, de ses consignes et de ses conseils, pour aborder les rappels, les toboggans et les sauts et cheminer dans le lit de la rivière. 

Un parcours très aquatique 

C’est enfin le moment de faire les premiers pas dans l’eau, qui dévale au pied des falaises du Vercors, lieu de nidification de l’aigle royal. Entourés par une forêt baignée de soleil, où se mêlent érables et résineux, les participants sursautent pendant quelques secondes, quand l’eau s’immisce dans leurs combinaisons. Sous leurs pieds, le calcaire tendre a été sculpté pendant des milliers d’années pour former des vasques et des toboggans naturels, qui leur serviront de terrain de jeu pour la journée.

La particularité du canyon des Écouges est de proposer un parcours très aquatique, avec plusieurs secteurs de nage, qui permettent de s’immerger dans l’ambiance des lieux. Les premiers toboggans, plus ou moins longs, se dessinent au loin. Avant de s’élancer, chacun se remémore les consignes de sécurité. Les bras en croix, les participants se font glisser les uns après les autres avant de retomber dans une vasque en contre-bas. 

Rappel de 28 mètres

Toujours très ensoleillée, la descente se poursuit ensuite dans une forêt plus dense où les hêtres s’invitent dans le paysage, dans une ambiance nature très agréable. Les sensations fortes sont à nouveau au rendez-vous avec les rappels sous cascade. La version classique du canyon des Écouges comporte deux longs rappels, dont un de 28 mètres. Impressionnants, ces rappels peuvent être parcourus en autonomie, grâce à son descendeur ou peuvent être manœuvrés par le moniteur, depuis le relais fixé en haut de la cascade. Et pour ceux qui craignent le vide, les sauts peuvent également faire l’objet d’un rappel, permettant à tous de profiter de la sortie, sans être tétanisés à certains passages de la descente.

Dans sa dernière partie, le canyon se poursuit jusque sur les hauteurs de Saint-Gervais, avec un nouveau saut dans les eaux limpides d’une grande vasque, permettant de profiter des derniers instants de fraîcheur. Il est alors temps de rejoindre de sortir du lit de la rivière et de prendre la navette pour revenir au point de départ, en se remémorant déjà les meilleurs moments de sa descente.

Infos pratiques

Niveau requis

La version classique du canyon des Écouges s’adresse à des personnes ayant une condition physique minimum et si, possible, déjà eu une expérience du canyoning. Pour les débutants, une version raccourcie de la descente classique est également accessible, et permet d’éviter les grands rappels du début du parcours. L’âge minimum est de 10 ans.

Accompagnement

Une descente de canyon nécessite d’être encadré par un moniteur. Les groupes peuvent compter jusqu’à 6 personnes.

Découvrez toutes sorties organisées en Isère : https://www.isere-tourisme.com/selection/eau-vive

Logistique

Le point de départ se situe sur la route des Écouges, en direction du col de Romeyère, au départ de Saint-Gervais. Prévoir des chaussures de sport, un maillot de bain et une serviette. 

Article sponsorisé, rédigé en partenariat avec Alpes ishere
Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.