Pic du midi d'ossau

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Pic du midi d'ossau

Trunet
Texte :
Cet article est issu du mag communautaire Outzer, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Pic du midi d’Ossau : A tout seigneur tout honneur 

Depuis que la publicité pour le célèbre fromage de brebis Ossau-Iraty passe à la télévision, le nom d’Ossau est devenu familier. C’est bien évidement le nom de la vallée, et du pic principal de la vallée, le pic du Midi d’Ossau.

Situé en Béarn, non loin de Pau, sa silhouette caractéristique visible à des dizaines de kilomètres fait de lui un sommet emblématique. Sur la photo on voit l’alignement entre la cathédrale de Bayonne et le pic du Midi d’Ossau distant pourtant de 140km.

Les béarnais y sont particulièrement attachés et le surnomme Jean-Pierre. Il est présent dans bon nombre de logo, notamment par exemple sur les célèbres bouteilles d’eau minérale Ogeu.

Certes avec son altitude de 2884m, il ne peut rivaliser avec les « 3000 » ses voisins, tel que le Vignemale ou l’Aneto, mais il reste un sommet cher à beaucoup de pyrénéistes.

Voie normale

Je vous amène y faire un tour, afin de faire un peu plus connaissance avec notre « Jean-Pierre ».

Il faut emprunter la route qui monte au col frontière du Portalet, s’arrêter à quelques centaines de mètre avant la frontière. De la on découvre le cirque d’Anéou, et un terrain de jeu inépuisable pour randonneur l’été ou pour les amateurs de ski de rando l’hiver.

En toute saison, le terrain de jeu est sans conteste l’un de plus célèbre des Pyrénées.

Il faudra marcher un peu plus d’une heure pour parvenir au refuge de Pombie, niché au pied de l’Ossau. De là on pourra admirer la magnifique muraille de 600m de hauteur, terrain de prédilection des alpinismes et autres grimpeurs, avec certaines des voies d’escalade les plus célèbres de nos montagnes.

Mais laissons les cordes et les baudriers, pour emprunter la voie normale. Sans être compliquée, elle comporte trois cheminées (III) qu’il va falloir escalader. En fait la difficulté est plus a la descente, ou il faudra soit se lancer dans une désescalade délicate, soit tirer les rappels, des relais étant en place.

Depuis le parking c’est 1200m de dénivelé qui nous attendent. Ce n’est pas la face Nord de L’Eiger mais quand même il se mérite un peu. Les difficultés commencent après le col de Suzon.

La première cheminée possède un barreau pour aider ceux qui seraient le moins a l’aise sur le rocher.

La seconde, avec de bonnes prises ne posera pas vraiment de difficultés. La dernière enfin est la plus couchée, et n’a vraiment de cheminée que le nom.

Une fois ces trois difficultés passées il reste un dédale de rocher un peu long pour enfin arriver au sommet et profiter d’un panorama exceptionnel avec une vision de rêve sur les lacs d’Ayous. (cf photos)

La descente s’effectue par le même itinéraire. Et c’est à ce moment que l’on sera bien content d’avoir porté une corde pour descendre en rappel les cheminées.

En hivernal ça sera une toute autre affaire qui nécessitera un matériel et des techniques alpines réservés aux initiés. Néanmoins un bivouac au sommet au cœur de l’hiver marquera n’importe amoureux de la montagne.

Définitivement l’Ossau reste une montagne à part, il y aura toujours une émotion particulière à en faire l'ascension. Un sommet à part, tellement atypique et qui marquera tout ceux qui s'y sont mesurés, un des joyaux de la couronne pyrénéenne.


Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.