Bien préparer son périple en randonnée : Conseils et checklist de matériel

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Bien préparer son périple en randonnée : Conseils et checklist de matériel

Un condensé d'astuces, bonnes pratiques et conseils de matériel à acheter, avec une checklist de ce qu'il faut emporter pour votre voyage.
ethernote
Texte :
Cet article est issu du mag communautaire Outzer, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

Avant-propos : pourquoi est-il important de bien se préparer ?

Quand vous partez plusieurs jours en randonnée, les inconnues sont multiples. C’est d’ailleurs ce qui fait toute la beauté (et le mot est faible…) de cette activité si unique. Cela peut être des paysages d’une beauté exceptionnelle à laquelle vous ne vous attendiez pas, un couple de randonneurs super sympas avec qui vous nouez une amitié inattendue… Les bonnes surprises peuvent, et sont, toujours très nombreuses.

Mais les mauvaises peuvent survenir aussi. C’est surtout là que la préparation est de mise. Car vous partez peut-être seuls, vous êtes peut-être en autonomie complète, vous pouvez faire face à une météo particulièrement peu clémente, voire délicate (voir photos), à des gens ayant besoin d’être secourus. Ou être celle ou celui qui a besoin d’être secouru.

Quoi qu'il en soit, pour ne pas risquer de gâcher notre si belle aventure, tâchons de nous préparer un peu ! À noter, ce que je présente ci-dessous n’est que le fruit de mon expérience personnelle, et il y a probablement autant de façons de se préparer et de checklists matériel que de randonneurs. Et ce petit guide ne pourra qu’être enrichi et amélioré par le retour d’autres amateurs de montagne. Je partage également ma checklist au format Excel, qui sera très certainement amenée à évoluer au fil du temps. N’hésitez donc pas à adapter ce qui suit à vos propres besoins, et à partager vos ajouts et critiques.

Vêtements divers

S’il y a bien une catégorie à ne pas négliger, c’est ici (ne soyez pas surpris, je vais dire ça pour chaque catégorie !). De mauvais vêtements inadaptés (pas assez chauds, pas assez imperméables) peuvent mettre fin à un périple de façon abrupte et laisser un goût assez amer. L’idée est simple : avoir le moins de vêtements possible (souci de poids), mais malgré tout, tout ce qu’il faut pour tenir l’ensemble du périple.

Deux écoles ici : soit des vêtements (chers) en laine de merinos, que vous pouvez portez de nombreuses journées sans les laver grâce à leur propriété naturellement antibactérienne, et que vous prenez donc en exemplaire unique ; soit vous prenez les vêtements près du corps en double exemplaire (chaussettes, sous-vêtements, t-shirts techniques) et le reste (gilet, etc.) en exemplaire unique. J'opte pour la deuxième option.

On adopte volontiers le fameux « système multi couches » (dit système 3 couches, mais chez moi il y a plutôt 5 couches que 3...) pour se garder au chaud : plutôt que d’emporter des vêtements lourds, on emporte des vêtements légers qu’on peut additionner / combiner selon les besoins. Combinaison typique pour ma part, selon les besoin de température (dans l’ordre) : t-shirt > t-shirt serré à manches longues > polaire légère > veste imperméable > doudoune.


Voici ma liste :

- Chaussettes de rando x2

- T-shirts techniques x2 (en synthétique, pour moi)

- Sous-vêtements adaptés au sport x2 (pour ma part, caleçons longs près du corps, synthétique, achetés chez Decathlon)

- T-shirt manches longues près du corps x1 (un outil ESSENTIEL pour se tenir au chaud en de très nombreuses circonstances – mon modèle actuel : Eider Skin)

- Polaire légère x1 (mon modèle actuel : Eider Stream Jacket)

- Veste imperméable et si possible respirante x1 (mon modèle : Millet K absolute GTX - une veste non respirante vous mouillera de l'intérieur, ne négligez surtout pas ce paramètre... Le Gore-Tex est donc souvent une bonne idée, mais c'est plus cher)

- Pantalon de pluie x1 (mon modèle : Gore Wear R3 – je l’utilise à la fois comme surpantalon (à vélo ou à pied), mais aussi comme pantalon de randonnée lorsqu’il fait froid - le reste du temps, je suis toujours en short de sport léger)

- Short de sport léger x1 (quelconque)

- Tongs légères x1 (tellement agréable de quitter ses chaussures de rando et de pouvoir se balader les petons à l’air le soir, croyez-moi… Utile également lorsqu’on prend sa douche)

- Collants x1 (pour les nuits froides – préférer modèles en laine pour la chaleur)

- Chaussures de randonnée x1 (une évidence – préférer un modèle en Gore-Tex si vous partez longtemps, pour être armé face à toutes les météos – mon modèle actuel : Salewa MS Alp Trainer mid GTX)

- *Doudoune x1 (ceci est en option : si vous n’attendez pas des conditions trop froides, vous pouvez vous en passer – mon modèle : Cumulus Incredilite)

Équipement rando

Allons droit au but, à mon avis l’ensemble des éléments ci-dessous sont essentiels pour partir équipé. Certains partent sans bâtons, cela se fait. Mais entendu de la bouche de nombreux randonneurs, y compris moi-même : une fois qu’on essaye les bâtons, on ne s’en passe plus jamais. 


Voici ma liste :

- Bâtons x2 (modèle télescopique intéressant pour régler la taille selon si vous descendez ou montez – mon modèle : modèle inconnu de la marque Piuma)

- Sac de rando x1 : 30 à 60L selon votre durée de départ (j’ai un 60L Lowe Alpine que j’emmène partout avec moi, quelle que soit la durée de mon périple)

- Protection de pluie pour le sac à dos x1

- Camelbak 2-3L x1 (tout le monde n’est pas fan, moi je trouve ça capital… à vous de voir, ça ou une gourde ! Mon modèle : Source Widepac 3L, qu'on n'est pas obligé de remplir à fond si on ne veut pas porter les 3kg)

- Petite bouteille plastique 50cL x1 (cela peut dépanner dans de nombreuses situations, par exemple pour prendre une douche rapide dans un lac glacé sans avoir à se tremper, ou pour servir de récipient pour récupérer de l’eau auprès d’une source difficile d’accès)

- Buff x1 (pour protéger le cou (froid) ou la tête (forte chaleur))

- Casquette légère x1 (j’ai un modèle cyclisme ultra-léger, bien pratique)

- Lunettes de soleil x1 (j’ai plusieurs modèle, j’emporte souvent les Julbo Vermont Classic)

- Crème solaire x1

- Kit de premiers secours x1 (bandages, pansements, désinfectant, pince anti-tique, pince à épiler, médicaments, etc.)

- Boussole et sifflet de sécurité x1 (se trouve chez Decathlon, sifflet multifonctions)

Équipement bivouac

Là on touche aux équipements les plus chers et également parmi les plus importants du périple, parce qu’il s’agit tout simplement de dormir bien, pour bien se reposer et être au top de sa forme pour repartir le lendemain. S’il y a un endroit où il ne faut pas négliger votre budget, c’est ici (vous voyez, je vous avais dit que ça reviendrait ;-) ). Tout ça, c’est cher – mais c’est un investissement pour l’avenir. Certains (la plupart, même !) des équipements de cette liste, vous les gardez 10 ans, peut-être même plus. J’ajouterais que la plupart d’entre eux mériteraient un article à eux seuls, alors je vais tâcher d’aller droit au but.


Voici ma liste:

- Couteau (suisse) x1 (modèle Victorinox classique ou Opinel, pour moi)

- Cuillère-fourchette x1 (modèle plastique repliable de chez Decathlon)

- Corde fine x5m (toujours une bonne idée de partir en montagne avec un petit bout de corde. Pour la lancer à quelqu’un (corde qui résiste à au moins 120kg, de préférence !), pour tenir votre sac en hauteur si vous avez peur que des bêtes viennent manger votre goûter pendant la nuit…)

- Tente x1 (j’utilise le modèle Jamet Monte Cinto 4000, un excellent rapport qualité prix (voir mon test). Il existe de bonnes alternatives pas chères et de qualité chez Ferrino, exemple Lightent ou Sling pour 1 à 2 personnes. Votre tente doit être légère et imperméable !)

- Matelas / tapis de sol x1 (mon modèle : acheté chez Decathlon, un tapis alvéolé repliable acheté chez Decathlon – ça ne pèse rien et c’est (pour moi) tout aussi confortable qu’un matelas gonflable. Si vous souhaitez un matelas à air malgré tout, je recommande les semi-auto-gonflants de chez Thermarest)

- Sac de couchage x1 (il faut environ du 0°C de température de confort pour passer une bonne nuit en montagne, quoique cela puisse s’avérer insuffisant si vous êtes haut et/ou si la nuit est sans nuages – n’hésitez pas à doubler votre sac d’un drap de soie, pour le protéger et vous tenir un peu plus chaud. Ma combinaison : Ferrino Lightec 800 + drap de soie Thermolite Compact plus)

- Frontale x1 (votre meilleur ami la nuit ! Absolument essentiel. Petzl propose de supers modèles dès 20€, j'utilise la Tikkina par exemple)

- Réchaud à gaz vissable x1 (plusieurs options, pas toutes à gaz, mais pour moi c’est le plus simple. Evitez les Campingaz premier prix, c’est une catastrophe. J’ai acheté un modèle générique en Nouvelle-Zélande, il se visse sur la cartouche, c’est ce qu’il y a de plus « internationalement » compatible

- Cartouche de gaz x1 (selon votre utilisation, vous pouvez emporter une moyenne cartouche ; moi, je n’utilise presque rien en gaz grâce à une nourriture peu gourmande en gaz (voir plus bas), et je prends donc des petites cartouches)

- Casserole de camping x1 (premier prix chez Decathlon, fonctionne impeccable)

- Sacs plastique de diverses tailles x3-4-5 (pour protéger vos vêtements, ordonner votre sac… très utile et ne pèse rien)

- Serviette microfibre petite x1 (modèle le plus petit chez Decathlon, pour ma part, prenez plus gros si vous préférez, mais attention au poids)

- Savon d’Alep x1 (sert pour le corps, les cheveux, la vaisselle, et même les dents pour les plus courageux ! Ajustez la taille du pain de savon selon vos besoins, inutile de se trimbaler un gros cube pour 4 jours)

- Brosse à dents et petit tube de dentifrice x1 (demandez à votre dentiste pour des mini tubes de dentifrice, ils ont, en général, des échantillons)

- Rouleau de papier toilette x1

- Téléphone x1 (il peut être intéressant de troquer votre smartphone pour un vieux téléphone à touches - meilleure batterie et beaucoup moins de poids !)

- *Chargeur téléphone (ou câble seul) x1

- *Livre x1

- *Écouteurs x1

- *Batterie portable x1 (la mienne se recharge à l’énergie solaire et fait 10000 mAh, permet 2 recharges complètes d’un smartphone standard, achetée chez Nature & Découvertes)

       Ces derniers points (*) sont selon vos besoins, bien évidemment.

La nourriture

Le cœur du sujet ! C’est là qu’à mon avis il y aura le plus de divergences avec d’autres randonneurs. Pourquoi ? Je suis végétarien, ce n’est pas le cas de tout le monde, et je mange peut-être moins, plus, ou différemment d’autres. Je donne donc ma liste, faites-en exactement ce qu’il vous plaira. Notez bien que les quantités indiquées sont estimées pour moi (1m80, 70kg), et ne correspondent peut-être pas totalement avec la réalité de ce qu’il faut à tout un chacun. Pour ma part, cela fonctionne bien.

Mes repas ressemblent à ça :

   • matin : flocons d’avoine + musli avec de l’eau (contenant aussi des fruits secs, raisins secs souvent – je prépare le mélange moi-même en amont), un thé

   • midi : galettes de riz, fromage, des « feuilles » (épinards, salade, cueillette d’épinards sauvages ou d’orthies…), chocolat, fruits secs (dates, souvent)

   • soir : semoule aux épices pour le plat principal, complété par une redite du midi (un peu de fromage, de galette de riz, de chocolat, etc.)

Je n’achète pas de repas lyophilisés. Je trouve ça horriblement cher pour ce que c’est, et pas nécessaire. La semoule est pour moi une astuce redoutable en rando : ça demande juste à faire bouillir de l’eau, c’est bon, ça apporte des glucides lents.

La deuxième astuce est d’avoir un sac de fruits à coque et fruits secs, qui servira à grignoter en toutes circonstances. J’en consomme le midi et le soir, parfois même le matin.


Voici ma liste :

- Semoule aux épices : 75g par jour

- Mélange avoine, musli, fruits secs, graines : 80g par jour

- Galettes de riz : 60g par jour (un demi paquet, environ)

- Chocolat : 60g par jour (plus d’une demi plaquette, environ)

- Sac de fruits secs et fruits à coque (cranberries, raisins secs) : 100g par jour

- Dattes dénoyautées : 90g par jour

- Epinards ou autre : 50g par jour

- Emmental ou gruyère : 90g par jour

- Thé : 2g par jour

- Petit pot de sucre : 5g par jour (pour le petit déjeuner, et éventuellement le thé)

- Petit pot de sel : quelques g par jour (ne négligez pas la perte de sel en rando, j'en ajoute dans ma semoule tous les soirs - la transpiration vous fait perdre beaucoup de sel, et 5g par jours sont recommandés pour rester en bonne santé)

- *Boisson isotonique en poudre : 20g par jour (tout le monde n’en prend pas, ce n’est pas du tout obligatoire, mais ça permet d’apporter beaucoup de vitamines et autres bonnes choses que le régime restreint du randonneur n’apporte pas forcément)

Conclusion

J'espère n'avoir rien oublié, mais un oubli ou une erreur d'inattention restent possibles. Voici en tout cas une petite checklist indicative qui peut vous aider à y voir plus clair si vous n’avez pas encore trop l’habitude de préparer vos périples, ou si vous cherchez des recommandations de matériel. Tout ça n’est que le fruit de mon expérience personnelle, encore une fois, et je suis certains que d’autres randonneurs ont bien d’autres façons de préparer leur voyage. Ceci n’est donc ni exhaustif ni parfait, mais peut permettre de vous donner une idée pour vous y retrouver dans le flou total que peut être la préparation de son premier périple de randonnée. Vous avez maintenant des conseils de matériel pas trop cher et polyvalent, et une checklist que j’espère à peu près complète pour préparer votre départ.

En bonus ci-après, la checklist au format Excel, avec également un onglet spécifique pour les voyages à vélo dont je suis aussi un fervent adepte. Profitez bien de l’aventure !

Lien vers la checklist Excel

https://docs.google.com/spreadsheets/d/1A7-EX-eumP-_gnO1ytliV_BNpRZ5guUb/edit?usp=sharing&ouid=116682540464673289521&rtpof=true&sd=true

À ouvrir dans Excel, pas dans Google Sheets, car c'est une checklist dynamique (elle permet le calcul automatique des proportions à emmener, de cocher les cases, etc.)

Ajoutez des photos (2020px)

4 Commentaires

ethernote https://docs.google.com/spreadsheets/d/1A7-EX-eumP-_gnO1ytliV_BNpRZ5guUb/edit?usp=sharing&ouid=116682540464673289521&rtpof=true&sd=true

À ouvrir dans Excel, pas dans Google Sheets, car c'est une checklist dynamique (elle permet le calcul automatique des proportions à emmener, de cocher les cases, etc.)
jamrek Plus qu'un bonus, une super valeur ajoutée à l'article cette check-list RANDO et VÉLO !
1

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Philiron Merci pour ce partage. Toujours intéressant d'avoir de bonnes idées. Merci

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.