3 idées de sortie Outdoor en Montagne Noire

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

3 idées de sortie Outdoor en Montagne Noire

Montagnenoire
mart!
Texte :
Photos :
Cet article est issu du mag communautaire Outzer, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de montagne. Publiez la votre !

La Montagne Noire..?

Située à l’extrême sud du massif central, la montagne noire s’étale sur 4 départements : le Tarn, la Haute-Garonne, l’Aude et l’Hérault. Facilement accessible depuis Toulouse, Albi, Montpellier ou Carcassonne, c’est un haut-lieu des sports Outdoor, jouant parfois dans l’ombre des Pyrénées ou du Massif Central. C’est aussi un excellent terrain de jeu pour les passionnés de nature, offrant une multitude de parcours, de la randonnée au VTT en passant par le parapente et le trail évidemment.



Voici donc 3 idées de sortie rando ou trail facilement accessibles sur le versant Nord de la montagne noire qui vous donneront envie d’enfiler vos baskets. 

                                                                     Carte du Massif Central 

Ajoutez des photos (2020px)

Le sentier de la Capelette à Dourgne (81)

Au départ de Dourgne, petite commune de 1300 âmes, impossible d’échapper au sentier de la Capelette. Cette petite chapelle offre un panorama merveilleux sur la plaine tarnaise et les abbayes de Ste Scolastique et d’En Calcat.

Cette balade de 11 km et 540 m de D+ est parfaitement balisée. Elle part de l’office de tourisme de Dourgne pour monter tout droit sur les crêtes de St Stapin. Vous pourrez alors rejoindre le pied de sa statut emblématique pour admirer la ville. Un peu plus haut, le site de décollage perché à 495m réserve de beaux départs aux amateurs de parapente. La balade continue en longeant cette crête jusqu’à la carrière de St-Chipoli, avant une très belle descente dans la forêt.

La montée qui suit vous mènera au désert de St Ferreol par un large chemin forestier dans un environnement de moyenne montagne. La vue se dégagera doucement pour laisser place au belvédère qui porte la petite chapelle à 540 m d’altitude. Il est alors possible d’admirer les nombreux villages qui mènent jusqu’à Castres et de deviner les villes de Lavaur ou de Toulouse : l’endroit idéal pour un pique-nique !



La descente vous ramènera en douceur vers l’abbaye de Ste Scolastique entre landes et forêts.

Les richesses de ce patrimoine ont valu à ce territoire d’être classé « Espace Naturel Sensible » et « Natura 2000 ». Veillez donc à rester sur les sentiers et à tenir votre chien en laisse…


La rando historique à Sorèze (81)

Pour ceux qui préfèrent les chemins plus roulants (ou qui aiment tout simplement l’histoire), la boucle de l’oppidum de Berniquaut est parfaitement adaptée. Rendez-vous donc à Sorèze, à la pointe Ouest de la montagne noire.

Depuis le parking d’Orival, il vous faudra monter tout droit vers le départ de parapente et le fameux oppidum (ou « ville fortifiée ») de Berniquaut. Ce site archéologique fut densément occupé de la préhistoire au XIIe siècle. Il était notamment le lieu de concentration des pouvoirs économiques, administratifs, militaires et spirituels, en offrant une position stratégique sur la plaine. 

En suivant le balisage jaune, il est très agréable d’allier randonnée et balade historique. Les chemins de crêtes sont ici très roulants et offrent des vues imprenables sur la montagne noire. La balade de 16.7 km et 572 m de D+ offre de nombreuses curiosités : entre le hêtre multicentenaire et les ruines de la chapelle St-Jammes en passant par les vues dégagées sur les plaines : il y en a pour tous les goûts. Seul bémol : la présence de la carrière de Sorèze en contre-bas qui gâche un peu la quiétude du moment. 


Montée au Pic de Nore depuis St Amant-Soult (81)

Point culminant de la montagne noire et sommet le plus au sud du massif central, direction le pic de Nore, culminant à 1211 mètres d’altitude. Prisé des cyclistes de la région et reconnaissable grâce à son antenne, le pic de Nore est aussi surnommé « le petit Ventoux ». Il offre un panorama à 360° sur les Pyrénées d’un côté, et sur les plaines du Minervois les Monts de Lacaune, et le balcon méridional des Cévennes de l’autre. 

Il existe plusieurs moyens d’accéder au sommet : du vélo à la rando, il y en a pour tous les gouts !

Le chemin partant du petit village de Pradelles Cabardès est très accessible en suivant le GR 39 (un peu plus de 3 km et 370 m de D+). Au XIXème siècle, ce hameau était notamment connu dans le sud pour la fabrication de ses pains de glaces, obtenus à l’aide des glacières du village.

Mais on peut aussi emprunter une voie plus informelle en aller-retour, partant du village de st Amans-Soult, à 25 mn de Castres. Il faut ainsi compter 18km et 1000 mètres de D+. Cette trace est notamment le support d’une des courses du trail de la Montagne Noire, organisée au Printemps.


Rendez-vous donc au pied de l’Eglise pour cette ascension régulière et sans grande difficulté. Après 500 mètres de route, on s’enfonce rapidement dans les chemins de la forêt domaniale du nom du pic, pour ne plus les quitter. A travers le chemin du Triby, les traces jaunes et rouges vous mèneront à la Croix de la Roque, perchée à 645m d’altitude et offrant une vue imprenable sur St-Amans-Soult et la vallée du Thoré.

La suite du sentier est très bien indiquée jusqu’à 906 mètres d’altitude et sa stèle au bord de la route forestière. De là, il vous faudra couper à travers bois en suivant un chemin tracé par des points rouges uniquement dans le sens du retour (il suffit de se retourner pour vérifier si on ne s’est pas perdu…).

Arrivé au portail de Nore (1151m), on sent déjà le vent d’autan ou la tramontane décoiffer les résineux et feuillus. La forêt laisse alors place aux landes de bruyère vue sur le sommet et son immense antenne tv/radio reconnaissable par ses couleurs rouge et blanche.

 

Enfin le sommet !

Les éoliennes et la végétation rase du sommet n’y trompe pas ! En haut, le climat est plutôt…hostile. Prévoyez coupe-vent et/ou doudoune pour rester admirer le paysage somptueux qui s’offre à vous ! Par beau temps, vous pourrez observer toute la partie Est de la chaine des Pyrénées : de la méditerranée aux Hautes-Pyrénées en passant par l’Ariège et l’Andorre.


La descente s’effectue par le même itinéraire, entre bruyères et forêts. 

mart!
Texte, Photos mart!
Y'a pas de mauvais temps, seulement des mauvais vêtements !
1 commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.