Avis Fatmap App mobile 2022

2 avis Fatmap App mobile.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Philippe-07

Une application qui a tous les atouts pour réussir ses sorties en montagne.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 68 ans | m
Conditions du test : Tests réalisés lors de mes randonnées hivernales
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés d'Outzer permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel de la part de meilleures marques afin de réaliser un test terrain détaillé. Cliquez ici pour participer vous aussi
App FATMAP: Ski, Randonnée, Vélo

Points forts

Application complète et évolutive
Bonne ergonomie
Fluidité de la 3D
Téléchargement des cartes et utilisation en zone blanche

Points faibles

Pas d’import GPX possible depuis d’autres applications.
Aucune possibilité d’éditer un itinéraire

J'ai un peu dépassé les délais pour fournir mon avis sur l'application FATMAP ! et je m'en excuse auprès des équipes #Outzer et #Fatmap que je remercie de m'avoir sélectionné pour ce test.

L'application testée correspond à la version payante, FATMAP est aussi accessible en free avec toutefois moins de fonctions. L'application se télécharge sur son téléphone et est accessible en mode web, donc utlisable sur un PC ou une tablette, ce qui facilite sa prise en main.

J'ai un profil de randonneur, donc c'est avec ce profil que j'ai choisi de tester FATMAP en espérant pouvoir :

  • préparer des itinéraires en amont de mes sorties
  • afficher l'itinéraire et ma position GPS en direct sur le terrain
  • enregistrer mes parcours (projets et réels)

Dès son ouverture, ma première remarque concerne la cartographie proposée, elle est certainement un des points forts de FATMAP, l'affichage 3D est bluffant et très réactif, il est facile de partir d'un fond de vallée et de remonter jusqu'aux crêtes et sommets... Le terrain présente une bonne définition sur l'hexagone et la majorité des terres du globe terrestre. Pour les passionnés et les rêveurs on peut se projeter pour des sorties lointaines voire exotiques. Le passage du mode 3D en 2D est quasi-instantané et l'affichage reste précis. Lorsque vous êtes abonné, vous accèdez à de multiples filtres qui s'appliquent directement sur la carte de base. Ainisi il est possible de choisir sa saison, été ou hiver, de connaître l'enneigement réel ou prévisionnel, d'être renseigné sur le terrain (relief, pente, orientation, avalanche...) et vous avez la possiblité de personaliser votre propre filtre en utilisant trois options de base : le relief, la pente et l'orientation.

L'application FATMAP présente 11 profils de sportifs pré-définis (randonnée, raquette, vélo, trail, ski, escalade, etc...) [Photo 12] ceux-ci permettent de calibrer la vitesse de déplacement sur votre itinéraire et d'accéder, si on le souhaite, aux parcours enregistrés par la communauté FATMAP.

Mode d'emploi

A l'ouverture de l'application la cartographie OSM (OpenStreetMap) s'affiche par défaut et vous trouvez [Photo 1]

  • un 3D pour accéder en mode 2D ou vis versa 3D
  • un globe terrestre qui permet de faire des recherches sur un lieu et d'y sélectionner l'activité sportive (rando, vélo, ski, etc...), en fonction de cette activité s'affiche les parcours enregistrés et disponibles à proximité du lieu recherché. Un simple clic permet de prendre connaissance d'un itinéraire et d'en connaître son auteur. Si vous le sélectionnez il est alors possible de le zoomer et de le survoler (picto avion). Effets garantis la visu permet de parcourir en 3D le terrain et de mieux visionner les passages délicats. Pour chacune des activités sportives des parcours sont disponibles avec tracés, profils altimétriques, descriptions et parfois photos. Les textes sont majoritairement écrits en anglais par une communauté de sportifs aguerris et les parcours me paraissent pas vraiment destinés aux débutants, mais comme l'enregistrement est ouvert à tous les les abonnés le panel sera à terme plus abordable.
  • la géolocalisation : c'est l'affichage directe de votre position sur le fond de carte avec l'orientation (enfin celle du téléphone).
Un bandeau permet :
  • d'accéder à son profil où l'on retrouve son activité, ses itinéraires et guides (répertoire)
  • d'enregistrer son parcours «type démarrage chrono avec pause » sur le terrain
  • d'accéder à une fonction découvrir qui donne accès aux auteurs, tutos...
  • le retour à l'affichage plein écran de la cartographie
  • un mode Explore, qui reste très anglophone !

L'utilisation de l'application est assez intuitive.

Pour la création d'un parcours, il suffit d'indiquer le lieu afin d'avoir le bon affichage au niveau de la cartographie, de zoomer pour qu'apparaissent en pointillé «vert clair sur mon smartphone) les chemins de randonnée et de cliquer sur le le picto «crayon» en haut de l'écran [Photo 3]. Deux possibilités, tracer son itinéraire directement sur la carte ou l'importer en fichier GPX.

Pour le tracer, il suffit de toucher l'écran en un point A, puis B, etc... le routage est automatique et le kilométrage, la durée (en fonction de l'activité) et les dénivelés s'affichent au fur et à mesure de la progression. L'itinéraire peut être sauvegardé en mode privé et public si l'on complète sa fiche d'information [Photo 5]

Chaque itinéraire enregistré possède un profil altimétrique [Photo 6]

Pour l’import d'un fichier GPX ce n'est pas possible depuis d’autres applications, il faut depuis l’application aller dans le Cloud. cette option est disponible uniquement pour les abonnés. Pour l’export c'est plus simple et accessible dans la version gratuite.

Pour l'enregistrement en direct sur le terrain, la géolocalisation est nécessaire. Il suffit simplement de démarrer l'enregistrement et ne pas oublier le mode pause lors des «repas» et du «dodo». L'application n'est pas énergivore, une journée de randonnée me consomme environ 40% de ma batterie de téléphone.

Au niveau de la gestion des parcours dans l'application, les itinéraires réalisés et ceux créés en prévisions sont séparés entre eux et peuvent être organisées dans des ‘Guides’ qui sont en fait des répertoires. Ces itinéraires peuvent être illustrés de photos avec ou sans coordonnées GPS.

Passage en zone blanche, pour l'abonné il est possible de télécharger la zone souhaitée avec les filtres sélectionnés. Cette carte reste accessible hors 4G et même en mode avion ce qui permet de pouvoir se repérer dans les massifs et surtout de pouvoir suivre la trace téléchargée. Un point vous situe sur l'itinéraire et par l'orientation du téléphone on connaît la direction prise.

Les extensions au niveau de la cartographie

FATMAP contient une carte OSM (OpenStreetMap) en mode standard visualisable en mode été ou hiver pour les massifs montagneux. L'abonnement offre de nombreuses cartes topographiques sur lesquelles de multiples filtres peuvent y être appliqués (overlays). Pour la randonnée ces «overlays» peuvent être intéressants à visionner :

  • Avalanche : permet de visualiser autour de son parcours les zones où les pentes sont supérieures à 30° (limite du risque d'avalanche), une fonction essentielle pour toutes activités hors pistes dans la neige. [Photo 11]
  • Aspect : visualise l'exposition des versants en fonction des points cardinaux, très utile pour les déplacements en fonction de la météo [Photo 10]
  • Distance : un quadrillage automatique s'applique sur la carto en fonction du zoom réalisé. La longueur des cotés (indiqués sur l'écran) permet d'estimer la distance pour aller d'un point A au point B. C'est pratique lorsque vous changer de cap sur un parcours prédéfini.
  • Elévation : de 0 à 8000 m cette overlay permet par le biais de couleur de visualiser par tranches de 1000 m le terrain. Son emploi sur un itinéraire défini est intéressant car lorsque l'on zoom il affiche les courbes de niveau d'une dénivelée de 10 m.
  • Flats : c'est le détecteur des zones plates, mais attention les lacs en font parties ! Peut être utile pour les néophytes en cartographie. Personnellement je préfère me référer aux courbes de niveau. Cet overlay peut permettre d'un rapide coup d’œil de choisir le type de relief sur lequel on veut évoluer. Par curiosité j'ai tout de même réussi à visualiser mon aire de bivouac au lac Blanc dans le massif de Belledonne, elle était pourtant vraiement limite !
  • Gradient : c'est la visualisation en degré des pentes avec une échelle de valeurs de 10°. Plus précis que l'affichage des pentes de l'overlay «avalanche» il m'apparaît trop détaillé pour la randonnée par contre bien utile pour les sports de montagne plus extrêmes. [Photo 9]

Pour le sport hivernal

  • live snow : indique pour une zone donnée l'épaisseur de la neige, sa fraîcheur et les prévisions [Photo 8] .
  • live resort status : permet de connaître le statut d'ouverture des pistes sur des stations référencées dans les Alpes, les Pyrénées, et hors hexagone.

Pour la randonnée

  • travel distance : permet d'estimer la distance que l'on peut parcourir à partir d'un point affiché sur la carte. Cette fonction peut être très utile pour la randonnée, il faut l'étalonner en fonction de sa vitesse de déplacement en se référant à des parcours que l'on a effectué.

Un seul filtre pour trois overlay

  • custom terrain : permet de superposer 3 filtres (altitude, degré des pentes et l'orientation par rapport aux points cardinaux.

Ma conclusion

Comme je l'ai indiqué dans mon introduction, j'ai testé FATMAP en fonction de mon activité première «la randonnée» Utilisateur d'un GPS sans fond de carte j'ai adoré naviguer sur cette application tant pour la préparation de mes itinéraires qu'au niveau du suivi sur le terrain. Petite précision les campings, cabanes, refuges et points de vue exceptionnels sont indiqués sur la cartographie.

FATMAP sur mon ordinateur : affichage rapide de la carto, je suppose la connexion internet y joue un rôle ! L'ergonomie permet une navigation intuitive.

FATMAP sur mon téléphone : affichage fluide en wifi ou 4G, l'agencement des pictos est légèrement différent par rapport à la version PC mais j'ai vite retrouvé mes marques. Le plus c'est aussi l'accessibilité à l'application pour s'orienter dans les zones blanches.

FATMAP et sa bibliothèque d'itinéraires : ceux-ci s'affichent si on le souhaite en fonction du type d'activité et la zone où l'on prospecte. Mis en ligne par les utilisateurs de l'application, la communauté, je trouve que les tracés sont plutôt très sportif et que beaucoup de textes sont en anglais. Je pense que cette bibliothèque est appelée à se démocratiser puisqu'elle est liée au nombre d'adhérents, lors de ce test j'ai déposé mes premiers parcours.

FATMAP et son abonnement : la version payante (celle du test) est à 30€/an. Ce prix me paraît similaire aux offres pour d'autres applications smartphones pour l’outdoor. Une recherche rapide me fait dire que celle-ci est la plus élaborée au niveau de sa cartographie, son 3D et ses overlays, sans oublier sa couverture qui dépasse l'hexagone.

En résumé, FATMAP présente une bonne ergonomie, a des fonctionnalités très intéressantes pour toutes les activités sportives de montagne. La carto, le principe du routage et les overlays proposés facilitent et simplifient la recherche d'itinéraire (degré des pentes, exposition, distance, durée...)

C'est indéniable FATMAP est un bel outil pour la préparation et le suivi de ses sorties. Ma curiosité m'a poussé à regarder cette application au niveau des activités neige et c'est avec plaisir que j'ai découvert les massifs enneigés avec l'indication de l'épaisseur du manteau neigeux, la situation des stations, leur équipements et l'état des pistes.

Cette application est vite devenu indispensable : préparation de mes sorties et suivi sur le terrain, son chronomètre pour l'enregistrement me sers également lors de mes entraînements.

A titre d'exemple, mes contributions à la bibliothèque FATMAP

Entrainement sur la crête de Crussol

https://fatmap.com/routeid/3079169/crussol-chemin-des-cretes?fmid=em

Randonnée en Chartreuse

https://fatmap.com/routeid/3079177/la-grande-sure?fmid=em

Sortie en raquette Roc de Toulau

https://fatmap.com/routeid/3089750/echaillon-col-de-toulau?fmid=em


Pour qui ?

Pour les sportifs de tous niveaux qui souhaitent préparer et suivre leurs sorties en montagne.
9/10

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire