Dent d'Oche

Bonjour à tous,

Dans le cadre de ma petite préparation que j'aime bien pour l'échéance de la course du "Bélier" à La Clusaz, je suis monté (encore) à la Dent d'Oche. Itinéraire technique et aérien, difficile, pour 1200m de dénivelé positif, au départ de Bernex, à côté du restaurant "La Fétiuère".

On démarre sur un sentier rocailleux dans un petit bois, assez raide pour commencer qui nous amène à un petit pont en bois, financé par le "Lions Club de Thonon" qui permet de traverser le cours d'eau les pieds au sec. De là on arrive aux alpages, en sentier un peu plus terreux et aménagé pour permettre aux fermiers des chalets d'Oche de se rendre plus facilement à leur ferme. rien de bien difficile jusqu'aux chalets d'Oche, pas mal de familles font ce début de randonnée avec les enfants pour venir acheter du fromage sur place ou voir le lac de la Case.

Des chalets d'Oche que l'on longe pour rejoindre le sentier qui nous intéresse, on commence à rattaquer les choses sérieuses. l'itinéraire se raidit petit à petit pour nous amener au pied des cheminées qui nous permettent d'atteindre la fin de la deuxième partie de l'itinéraire, le refuge du Club alpin Français. Ici, attention aux chutes de pierres, il faut être vigilant. Si l'itinéraire est fréquenté, ne pas hésiter à faire une pause à l'abri avant de s'engager dans les cheminées. Du refuge, on a déjà un très beau point de vue sur le Léman. Possibilité de se restaurer et/ou dormir au refuge.

La troisième et dernière partie, est la plus aérienne. On repart sur la gauche du refuge, le sentier est bien marqué à la base, renforcé de points jaunes et cette année un panneau jaune a aussi fait son apparition. Le chemin nous mène à une dalle rocheuse à gravir pour atteindre une petite arête, aérienne pour rejoindre le sommet sur un sentier aérien assez marqué. La croix s'offre à vous avant le sommet, il faut continuer un peu (5mn) pour atteindre le vrai sommet, culminant à 2222 mètres. Un magnifique panorama s'offre à nous. Vue sur les Alpes Suisses, le Mont Blanc, le Jura, le Léman....

Avec un peu de chance, on peut croiser de gentils petits bouquetins, qui ne se laissent pas approcher de trop près, mais c'est toujours un moment agréable de croiser ces animaux sauvages.

Descente par le même chemin, ou on peut faire une boucle du sommet passant au col du Planchamp, au pied des châteaux d'Oche. mais l'itinéraire s'en retrouve légèrement durcit techniquement.

ATTENTION, malgré la présence de chaînes permettant d'assister la progression (et non pas de sécuriser l'itinéraire comme nos amis du journal hebdomadaire "Le Messager" ont eu la maladresse de le communiquer.....), l'itinéraire n'est pas sans danger, une chute peut vite être fatale. Un certain bagage technique est recommandé. Si on a un doute, le mieux est de se faire assurer par un ami expérimenté ou un professionnel au moyen d'un harnais et d'une corde.

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire