UTMB 2017 : au coeur de la course
2000*1045px

UTMB 2017 : au coeur de la course

L'Ultra-Trail du Mont-Blanc 2017 s'annonçait exceptionnel grâce à un incroyable plateau d'athlètes promettant une superbe bataille pour la victoire. La lutte a bien eu lieu et c'est François d'Haene qui s'est imposé en à peine plus de 19h de course.
Texte Antonin Carion
Photos Antonin Carion
Texte Antonin Carion
Photos Antonin Carion
L'Ultra-Trail du Mont-Blanc 2017 s'annonçait exceptionnel grâce à un incroyable plateau d'athlètes promettant une superbe bataille pour la victoire. La lutte a bien eu lieu et c'est François d'Haene qui s'est imposé en à peine plus de 19h de course.

L'UTMB s'est offert une ligne de départ exceptionnelle pour ses 15 ans avec notamment plusieurs de ses anciens vainqueurs : François d'Haene (2014 , 2016 et 2017), Kilian Jornet (2008, 2009 et 2011), Xavier Thévenard (2013 et 2015), Caroline Chaverot (2016) ; Mais également une impressionnante palette de coureurs "élites" ayant le potentiel de venir se placer sur le podium. 

Comme promis les chronos furent rapides et l'épreuve fut intense, le tout accentué par une météo capricieuse ajoutant à l'atmosphère déjà particulière de ce 15ème UTMB.

Nous avons suivi la course pendant 24h.


Ajoutez des photos (2020px)

Vendredi


14h54 - Arrivée sur Chamonix, le Mont-Blanc (la plus grosse colline du coin) est invisible mais la météo est potable, enfin pas trop menaçante. Vu les prévisions des deux prochains jours toute éclaircie est bonne à prendre.


15h23 - Arrivée au centre de presse (ici on dit "Media Center", événement international oblige), récupération de l'accréditation presse et point sur l'organisation du suivi de course. Le rendez-vous est fixé à 17h pour se rendre au départ.


16h02 - Il y a déjà des paquets de coureurs dans l'aire de départ alors que ce dernier n'est programmé qu'à 18h30. Ca se met en place, les spectateurs commencent à se masser contre les barrières.


17h30 - L'ambiance monte sur la ligne de départ. Alors que les coureurs sont maintenant entassés derrière, les deux speakers tentent de chauffer la foule à coup de clapping islandais en attendant que les coureurs "élites" ne prennent place dans les sas de tête.


18h25 - Kilian fait le malin et se balade à droite à gauche avec son smartphone, il diffuse un live du départ. Le travail de l'image jusqu'au bout.


18h30 - PAN !!! Ca part à toute vitesse, c'est des malades.


18h31 - Ah bah non, finalement il y a bouchon, poussez pas derrière, on se détend.


Ajoutez des photos (2020px)

19h20 - Les équipes du ravitaillement de Saint-Gervais s'agitent, la tête de course sera bientôt là.


19h39 - Le speaker de Saint-Gervais tente de motiver la foule pour qu'elle entonne une chanson de motivation à destination de Kilian Jornet. Il fait un flop. C'était courageux.


20h11 - Jim Walmsley arrive en premier à Saint-Gervais et ... patiente tranquillement au ravitaillement. Il a trois minutes d'avance mais préfère profiter de la compagnie des suivants pour affronter les prochaines heures de course dans l'obscurité.


20h14 - Kilian Jornet débarque à Saint-Gervais, lui et Jim Walmsley repartent ensemble dans la nuit tombante. François d'Haene et Xavier Thévenard ne sont que quelques minutes derrière.


23h35 - Sous une pluie régulière, les coureurs se suivent sans discontinuer dans la montée vers La Balme. Malgré les conditions météo et l'horaire il y a du monde pour les encourager le long du chemin.


Ajoutez des photos (2020px)

Samedi


6h00 - Nous rejoignons le ravitaillement du Lac Combal, dans le Val Veny (côté Italie) : le peloton est visible dans la nuit, il dessine une guirlande de lumière quasi continue. Le passage du Col des Pyramides Calcaires a été annulé par l'organisation en raison du froid et des conditions météo difficiles, les coureurs descendent donc directement depuis le Col de la Seigne vers le Lac Combal.


8h15 - Un point sur la tête de course : François d'Haene est premier avec une dizaine de minutes d'avances sur Kilian Jornet, Jim Walmsley est passé troisième. Il n'y a pas beaucoup de réseau dans le fin fond du Val Veny, nous n'en saurons pas plus pour le moment.


9h30 - Nous passons au ravitaillement de Courmayeur, premier poste, après 80km de course, où les coureurs ont droit à une assistance. La plupart prend le temps de se changer, d'avaler un repas chaud et parfois de se reposer afin de repartir au mieux pour les 90km restant.


Ajoutez des photos (2020px)

Arrivée


10h43 - Petit break devant le live avant l'arrivée. Nous devions normalement pousser jusqu'au Col des Montets pour passer voir la tête de course mais avec le monde présent sur la route il y a trop de risque de rater l'arrivée ensuite. Nous nous installons devant le live pour suivre la course.


11h08 - Xavier Thévenard est actuellement 5ème mais a l'air d'avoir la forme.


11h23 - François d'Haene passe à Vallorcine (153km de course) et prend le temps de se ravitailler quelques minutes. Au dernier point de passage Kilian Jornet pointait 17 minutes derrière lui.


11h37 - Kilian Jornet quitte Vallorcine environ 13 minutes derrière François d'Haene suite à un ravitaillement express, il parait très concentré, presque hermétique à l'agitation autour de lui. 


11h48 - François d'Haene déroule une longue foulée dans le descente du Col des Montets


13h33 - François D'Haene parvient à Chamonix et franchit la ligne d'arrivée dans une ambiance de folie après 19h01 de course. 


Ajoutez des photos (2020px)

Résultats


UTMB® 2017 - 166,9 km - 10 253m D+

Hommes

François D'HAENE (FR) - 19:01:32

Kilian JORNET BURGADA (ES) - 19:16:38

Tim TOLLEFSON (US) - 19:53:00

Femmes

Núria PICAS (ES) - 25:46:43

Andrea HUSER (CH) - 25:49:18

Christelle BARD (FR) - 26:39:03)


Le Classement complet est disponible sur le site de l'UTMB.


Les derniers coureurs auront mis près de 46h à boucler cet UTMB, une épreuve qui n'est pas réservée à l'élite mondiale du trail et que chacun peut affronter à sa façon.

Rendez-vous l'année prochaine avec peut être une course permettant de départager François d'Haene et Kilian Jornet, les deux ayant remporté l'UTMB trois fois chacun.

1 commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire