Evadez-vous au Maroc
2000*1045px

Evadez-vous au Maroc

Tito nous emmène en trip VTT en autonomie entre sommets et vagues.
Texte Oliver G / Tito Tomassi
Photos Tito Tomassi
Vidéo Tito Tomassi
Texte Oliver G / Tito Tomassi
Photos Tito Tomassi
Vidéo Tito Tomassi
Tito nous emmène en trip VTT en autonomie entre sommets et vagues.

Tito Tomassi, VTTiste émérite à parcouru de très nombreux pays du globe avec son VTT. Très souvent seul, il gère l'autoproduction des images qu'il ramène mais partage énormément avec les locaux qu'il rencontre au grès de ses aventures. Voici son récit :

SALAM

En suivant le courant au Maroc, des montagnes de l'Atlas à l'océan Atlantique.

Ce voyage fut spécial car outre les montagnes, l'océan et l'art, il incluait l'ingrédient le plus important dans la poursuite du bonheur, la liberté. La liberté de voyager de la France au Maroc par l'Espagne et le Portugal. La liberté de profiter des montagnes et de l'océan, de rencontrer des gens et de partager un bon moment atour de l'art et de la peinture.

Un road trip depuis la maison au centre du Maroc, 5 semaines et environ 7500 kilomètres. Partit avec un bon ami surfeur, nous avons suivi la côte et quand le fourgon marchait bien on pouvait surfer et profiter! Tout allait bien et ce périple s'est déroulé à merveille, à la rencontre d'un pays attachant. Un voyage excellent car j'avais mes jouets avec moi pour profiter, et quand les vagues ont baissé je suis parti dans l'Atlas pour un trip vélo épique.

Plusieurs jours sur la selle, à poursuivre le soleil dans cette chaine montagneuse magnifique. Le peuple qui vit ici est Berbère, un peuple vieux et fort. Qui vit dans des conditions difficiles car la vie ici est très simple, il n'y a pas grand chose pour survivre. Mais ce peuple est toujours là, perpétuant leur culture et mode de vie. Un peuple accueillant et une grande source d'inspiration.

J'ai roulé proche du Toubkal qui donna son nom au parc national en 1942, le sommet qui culmine à 4167 mètres d'altitude est le plus haut sommet d'Afrique du Nord. Une chaîne impressionnante, avec de la vie et de la diversité. Certains villages sont tellement reculés qu'ils n'ont pas d'accès par la route. Me balader dans l'Atlas avec mon vélo était une sacré expérience!

Les sentiers sont illimités dans l'Atlas et il y en a toujours un qui se pointe à l'horizon, en effet ils sont encore utilisés pour le commerce et les communications. En plus avec un terrain aussi sec, la végétation ne détruit pas vite les sentiers. Pour moi beaucoup de plaisir et des défis! Un super mélange entre le pilotage et l'aventure, le voyage. Seul avec mon vélo dans la beauté de la montagne et la spontanéité de la rencontre, j'ai aimé chaque instant de ce voyage hors normes. Sur le retour je réfléchissais déjà à mon prochain périple dans l'Atlas Marocain.

Ajoutez des photos (2020px)

En rentrant sur la côte je retrouvais mon ami et on s'installait au village, et puis rapidement on a organisé des ateliers peintures avec les enfants locaux. Ça tombait bien ils étaient en vacances, on a donc fait un peu de peinture, sur les murs, sur des planches ... Ce fut bien sympa comme moments. Voir un enfant qui découvre le pouvoir de l'expression ça n'a pas de prix. Avec le soutien de POSCA j'ai pu apporter un peu de matériel de surf pour le club local, notamment des combinaisons pour les enfants. Et bien sûr j'ai laissé pas mal de boites de marqueurs aux enfants avant de partir mais je décline toute responsabilité quand aux dégâts qu'ils pourraient provoquer!

Nous surfions chaque jour et chaque jour nous voyons les pécheurs locaux aller en mer sur leurs chambres à air de camion, palmer et récolter leurs filets pendant des heures. Des conditions de vie et de travail difficiles.

Vivre ce type d'aventure est unique pour l'apprentissage et la découverte. Sur un vélo ou une planche, c'est super mais à la fin c'est l'expérience qui est la plus importante.

La vie est une chance.

ALOHA

tito

#vivelavie

Ajoutez des photos (2020px)

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire