Avis Quechua Symbium access 50+10 2015

Déposez votre avis.

Au top !

Comment dire...

Confortable, pratique, économique mais pas parfait

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,69m | 60kg | Avancé
Acheté : 99€ en magasin
Conditions du test : Massif des Vosges et Gorges ardéchoises. Pendant trois ans. De - 10° à 35 °, fortes pluies vent, neige.

Pour commencer voici les donnée basiques annoncées: volume 52+12 litres / poids 2,5 kg / dimensions en usage : h 75 * l 34 * p 27. et c'est exact.

Le point fort de ce sac à dos est résumé dans son nom "symbiose et accessibilité" c'est à dire confortable et pratique. Il s'agit d'un sac modulable de 52 litres qui peut monter à 12 litres supplémentaires. Ces 10/12 litres sont le chapeau amovible. Le sac en lui même est composé d'un grand compartiment qui peut être divisé en deux grâce à une parois au fond: classique. Pour ma part j'utilise cette possibilité et dans le compartiment le plus bas, je range mon ensemble popote et réchaud + une bonne partie de ma nourriture en fonction du nombre de jours qui composent mes randonnées. Dans le compartiment du haut, le plus volumineux, j'arrive à ranger mon sac de couchage (Dimension : 82 x 220 cm) mon matelas gonflant ( Volume 1,5 L), ma tente (5 litres. Ø 13cm x 38 cm), un plaid pour le chien, des vêtements (3/4 litres) un peu de nourriture, une paire de tong et mon poncho. Ceci est possible grâce à la cheminée qui une fois déployée offre un beau volume. C'est logiquement dans ce compartiment principal qu'on trouve l'emplacement pour la poche à eau et on y trouve aussi un petit crochet pour y fixer ses clefs de voiture par exemple. Ce compartiment est accessible non seulement par le dessus mais aussi grâce à une longue fermeture éclair sur le devant. Bien sur, si on ne compartimente pas, on y accède aussi par dessous.

Sur chaque côté on trouve une poche latérale elle même flanquée d'une poche filet. La poche filet se trouvant à main droite est clairement destinée au port d'une gourde puisqu'on peu y accéder verticalement et horizontalement.

Les poches latérales n'offrent pas un gros volume. En fait je ne les remplies jamais car on arrive là sur un des défauts de ce sac à dos. Quand le compartiment central est plein, le sac est tendu et l'accès aux poches latérales devient moins aisé. Il faut donc penser à "remplir" ces poches avant de remplir le compartiment central. Je ne les remplis donc pas complétement pour éviter d'ajouter de la tension supplémentaire. Quand vous avez fini de remplir votre sac à dos, des sangles de serrage sur le côté permettent de le compresser et le rendre moins large, option fort utile quand il s'agit de randonner sur des hautes chaumes jalonnées de "chicanes" de pâturages qui ne laissent guère passer de sacs trop larges.

Le chapeau: il est à lui seul un petit sac dissociable. Il vient se fixer sur le chapeau du compartiment central qui le remplace quand on se contente de la configuration basique. Ce chapeau amovible est composé d'un espace rangement + un porte carte topo. Sa fonction n'est pas seulement d'ajouter 12 litres. Il peut passer sur la poitrine du marcheur et y être maintenu grâce à deux points d'attache sur la ventrale. Là on peut donc y ranger des barres nutritives, un vêtement de pluie et divers petits objets dont l'accès immédiat est pratique. Dans cette configuration il permet aussi d'avoir accès rapidement à la lecture de la carte qui se trouve donc sur la poitrine. En théorie, le poids ainsi porté à l'avant équilibre le portage de l'ensemble et soulagerait un peu le dos si besoin était.

Autre fonction, il est équipé de sangles élastiques qui permet son maintien sur la poitrine, ces dernière deviennent des bretelles quand on veut faire de ce chapeau additionnel un petit sac d'appoint. Par exemple en camping quand on va à l'épicerie ou au bloc sanitaire.

La ventrale: très confortable et enveloppante elle offre une petite poche de chaque côté pour les petits objets, ma frontale par exemple.

Le portage: le gros point fort de ce sac à dos. Bretelles rembourrée, entièrement réglables et adaptables au porteur. Présence logique mais appréciable de rappelles de charges. La ventrale est "articulée" et ne contraint donc pas les mouvements du bassin. Le portage n'est pas un système "filet" mais il reste aéré et en marchant avec en plein soleil ardéchois, la sudation du dos certes effective est restée limitée.

Je n'ai jamais chargé ce sac à plus de 14 kg, la plupart du temps, je ne dépasse pas les 10 kg (sans l'eau). Sur plusieurs jours de marche consécutifs, je n'ai jamais eu à souffrir du dos outre l'endolorissement de la fatigue. Je marche avec depuis presque trois ans et il ne montre aucun signe d'usure mais là encore,je précise que je ne le charge que rarement au dessus de 10 kg et je ne fais pas de hors piste dans les ronces.

Le sac à dos est équipé d'un porte bâtons/piolet et d'un rain cover orange (rangé dans une petite poche sous le sac).

ll est aussi équipé d'une sangle pectorale réglable en hauteur et munie d'un sifflet.

Il n'est pourtant pas parfait et en plus du problème de tension des poches latérales évoqué plus haut voici d'autres défaut à mon sens:

-  L'option du chapeau amovible pouvant passer à l'avant du marcheur n'est pas au point. Les sangles sont trop relaxes et si on charge trop lourd ce chapeau, il descend vers le ventre, se maintient mal. Je dirais qu'il faut éviter d'y mettre plus de 500 gr.

- Le modèle homme est gris clair, je l'ai cru salissant mais pas tant que ça. Le problème de cette couleur est son peu de visibilité en Montagne sur la neige ou temps de brouillard. En cas de souci annoncé, il faut vite penser à le couvrir du rain cover orange pour faciliter le travail des secours.

- Je suis fin de taille et je dois serrer  la ventrale au maximum pour un bon maintien.

- Les poches de la ventrale ne sont pas imperméables même sous une fine pluie contrairement au reste du sac. 

- Rempli à fond, il devient large même avec les sangles de compression et donc gare aux chicanes.

- Le système de portage aéré ne rivalise pas avec un système filet (pas le même prix non plus).

- 2,5 kg vide, c'est un peu trop.



Pour qui ?

Pour les pratiquants de trek en autonomie ou semi autonomie cherchant le confort à prix modéré.
8/10

Points forts

Le prix
Le confort.
Modulable

Points faibles

La couleur.
Le sac de poitrine pas au point

Sacs à dos
Quechua Symbium access 50+10

1 avis | Note moyenne 8/10 Tous les avis Partagez votre avis