Avis Scott Kinabalu Enduro 2017

Déposez votre avis.

De plus en plus séduit par Scott

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,83m | 73kg | Avancé | Douvaine
Acheté : 100€ en ligne
Conditions du test : A réserver aux terrains sec. Ne craint pas les pierriers

Après une première expérience mitigée avec les Scott Kinabalu (voir mon test pour plus de détails) je me suis laissé tenter par une paire de Kinabalu Enduro qui me semblait corriger ma principale critique, à savoir la largeur au talon.

Avant même les premières foulées, l'opération séduction commence : les chaussures sont plus faciles à enfiler que les Kinabalu, les lacets tiennent bien en place au moment du laçage (et sont d'une longueur normale) et agréable surprise, alors que la paire faisait un peu lourde en main, aux pieds elle semble beaucoup plus légère.

Reste maintenant à tester ces Enduro en action. Dès les premiers mètres, je suis ravi de constater qu'effectivement, le pied est beaucoup mieux tenu, même si en habitué du quicklace Salomon, je galère un peu pour trouver le serrage optimal. Après quelques heures de course, je suis épaté par la combinaison d'amorti, protection et précision que cette chaussure propose, au point de m'inciter à me lâcher dans la dernière descente qui me ramène au parking. Si j'en profite pour claquer un PR sur celle-ci, je dois aussi rattraper 2-3 glissades sur des rochers un peu patinés, certes c'est le talon d'Achille de nombreuses chaussures mais je trouve quand même qu'il en faut peu pour perdre de l'adhérence...

Et c'est bien là le point faible de ce modèle : sur la durée je vais constater que sur terrains secs son comportement est parfait, en pratique et à moins de courir en pleine canicule, en trail on finit toujours par traverser un ruisseau, un fond de vallée encore humide de la rosée matinale ou un sentier transformé en bourbier par des passages d'animaux. Et dès qu'on se retrouve dans ces conditions, il en faut finalement peu pour que l'adhérence de la semelle se dégrade significativement (avec la boue qui a tendance à obstruer facilement l'espace entre les crampons, même si elle se déloge rapidement), trop à mon goût, même pour une chaussure destinée aux terrains secs.

Après presque 200kms d'utilisation de cette paire, je suis quand même sous le charme, le confort se confirme même à la fin d'une longue journée de course, la solidité est sans défaut (et pourtant j'ai fait quelques pierriers...) et le problème d'adhérence se gère finalement assez bien, en adoptant une utilisation conforme au programme du modèle et en faisant preuve de prudence quand ce n'est pas le cas.

Pour qui ?

Pour le traileur qui n'hésite pas à s'aventurer en dehors des sentiers battus
9/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Amorti

Points forts

Confort, solidité

Points faibles

Adhérence douteuse sur rochers même légèrement humides ou terrains gras