Avis La Sportiva Ultra Raptor 2017

Déposez votre avis.

Ultra costaud

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,72m | 75kg | Avancé | Ajaccio
Acheté : 130€ en ligne
Conditions du test : Temps sec et pluie, haute montagne (> 1800m), piste forestière avec les pignes de pin traitres, pierrier.

Je pratique le trail running en Corse depuis 10 ans, avec un profil de coureur plutôt lourd, 1m72 pour 75 kg, pour des compétitions qui vont du 10 km §700 m D+ à 33 km/2500 D+.

Après 5 ans de pratique sur Asics Trabucco, puis µAsics Gel Fuji Sensors 1 et 2, j'en avais assez que mes chaussures de trail s'écaillent au bout de 200 km de manière irréversible pour des prix d'achat plutôt tournés haut de gamme. Et le mesh qui se déchire sur le petit orteil, et les éléments d'adhérence qui sont collés sur la semelle qui se soulèvent au bout de 4 sorties longues.

Partant du principe que la durée de vie d'une routière est de 500 km pour un usage soutenu d'amateur moyen, pour le même prix il me fallait une paire de chaussure de trail capable de la même durabilité.

J'ai donc choisi des Ultra Raptor de la Sportiva selon les 2 critères suivants: pas de mesh et une semelle moulée.

D'abord testée à la pointure de mon pied (43), j'optais bientôt pur une pointure supérieure. Ce n'est pas forcément un bon choix mais les résultats et le confort allaient ensemble.

Indéniablement, elles sont faites pour la montagne. Le pare pierre est parfait, la robustesse de la semelle et la tenue au talon sont impeccables, son système Impact Brake rattrape les torsions de la cheville sur des parties roulantes pleines de pierre et l'attaque talon se fait sur un amorti très efficace, même en contraction excentrique en descente à bloc (réception jambe tendue en descente).

Franchement, elles prennent 20 000 D+ sans broncher: des points d'usure standard apparaissent (bord de talon, picots d'accroche qui s'éliment). Mais la durabilité, le confort et la déroulé sont au rendez vous, même pour une chaussure avec un drop de 9-10 mm.

Seul point négatif, (mais est ce que cela en est un, tant il procède des spécificités recherchées?), elles sont lourdes et ne favorisent pas une foulée légère sur les relances roulantes, même si leur rebond est très bon. 

Je m'étonne aussi de l'absence de couvre lacet, la petite doublure sur la languette de la chaussure qui permet de faire disparaitre les boucles des noeuds.

J'ai voulu revenir sur des modèles plus dédiés aux trails roulants par la suite avec des drops plus faibles, mais sur des routes aériennes, GR 20, Restonica Trail, je continueraisà faire confiance à ces chaussures. Il y a sans doute moyen de se doter d'une paire plus "rapide" avec les Bushidos, si la semelle en assemblage collé  offre les mêmes garanties  de durabilité.

Pour qui ?

Coureur lourd (IMC > 20) qui cherche une chaussure très robuste et confortable, adaptée à la pratique trail en montagne.
8/10
Confort
Accroche
Solidité
Maintien
Stabilité
Amorti

Points forts

Increvable. 500 km montagne sans broncher.
Système d'amorti et de torsion latérale impeccable et très efficace.
Chaussant enveloppant très confortable

Points faibles

Lourdes forcément (365 g en 42 vs 280 g pour les Salomon S lab, même programme, même pointure)
Plus limitée en terme de foulée médio pied sur les relances et les parties roulantes.
Pas de rabas pour ranger les lacets noués (bizarre sur une chaussure de ce type?!?).

Acheter La Sportiva Ultra Raptor

Les magasins ci-dessous ont ce produit en stock. En cliquant sur "voir l'offre" vous allez être redirigés sur le site du magasin

2 commentaires

Misanthrope
Statut : Gourou
inscrit le 27/06/17
Activités : 14 avisMatos : 10 avisPhotos : 1 photos du jour
Essaie les Akasha, un genre de fusion entre la raptor et la bushido.
1
Radiative
Statut : Confirmé
inscrit le 09/07/18
Merci, j'avais envisagé le test des Akasha mais je me suis dis que continuer avec des chaussures d'ultra alors que je n'en fais pas, c'était peut être un doublon. Je n'ai pas non plus été convaincu sur des épreuves de 3 h, genre 20 km 1500 D+ par des chaussures à faible drop. Donc je vais repenser sérieusement aux Akasha.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire